1. //
  2. // 21e journée
  3. // OM/Montpellier (3-2)

Loulou Nicollin kiffe Gignac

Modififié
8 11
Montpellier se demande encore comment ce match a pu lui échapper. En déplacement hier au Vélodrome, les Héraultais se sont inclinés sur le fil (3-2), alors qu’ils menaient au score durant plus de vingt minutes.

Pas réputé pour être un tendre, René Girard n’a pas hésité à qualifier cette défaite de « faute professionnelle » et à déclarer que « le foot, ça demande un peu de cervelle » . Avant la rencontre, le président du MHSC avait déjà vertement brimé ses joueurs et loué l'état d'esprit de Dédé Gignac, un joueur qu’il a toujours soutenu lorsque celui-ci essuyait les railleries.

« Si l'OM m'avait prêté Gignac en payant la moitié de son salaire, j'étais sûr de le remettre à neuf, a-t-il affirmé au quotidien La Provence. Avec lui, cette saison, La Paillade ne serait pas mal du tout, à l'heure actuelle. Mais j'ai des cons avec moi, ils ne comprennent rien ! Je le connais bien, le petit. Les affectifs, je les adore ! Il n'y en a plus beaucoup des gars comme ça dans le football. Alors, c'est sûr, cette opération allait nous coûter un peu de sous, mais quand je vois certaines crêpes et ce qu'elles gagnent, j'ai envie de leur mettre des pains dans la gueule ! »

Une nouvelle sortie médiatique pour une nouvelle punchline, Loulou se porte plutôt bien.
RD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

On n'a pas le même maillot, mais on a la même cantine.
Que l'OM lui prête Gignac en payant la moitié de son salaire... Il croit au père Noël le gros !
En tout cas Dédé n'avait pas besoin de lui pour se remettre à flot...
Que l'OM lui prête Gignac en payant la moitié de son salaire... Il croit au père Noël le gros !
En tout cas Dédé n'avait pas besoin de lui pour se remettre à flot...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
8 11