1. //
  2. // Barrages Allers
  3. // Manchester United/Bruges

Louis van Gaal et le temps qui court

Après une première saison passée à remettre Man United à l'endroit, Louis van Gaal entame cette seconde avec, cette fois, des ambitions bien plus affirmées. Parce qu'à soixante-quatre ans, le temps joue contre le manager néerlandais, qui n'ira pas au-delà de la fin de son contrat avec les Red Devils en juin 2017. Dépourvu de tout trophée depuis cinq ans, Louis van Gaal est un homme en mission.

11 29
Les quêtes existentielles ont ce défaut permanent d'être conditionnées au temps. Qu'importent le rang, le statut ou l'envergure de chaque homme, nul ne peut se soustraire devant ce qu'on appelle la fin. Celle de Louis van Gaal sur un banc de touche est proche. Arrive à grands pas. Inéluctablement. À soixante-quatre ans, l'iconique Néerlandais a connu plusieurs vies au cours desquelles se sont entremêlé réussites et déconvenues. Son dernier chapitre en tant qu'entraîneur, il est actuellement en train de l'écrire à Manchester United. Une ultime danse, donc, peut-être la plus exaltante de sa carrière.

Car entraîner Manchester United revient avant tout à embrasser toute une histoire. À quelques mois de prendre sa première retraite en 1969, le grand Sir Matt Busby avait confié pourquoi être à la tête des Red Devils s'apparentait davantage à une mission plutôt qu'un travail ordinaire : « United n'est pas un club, c'est une institution. J'ai l'impression que les attentes dépassent les moyens d'un simple être humain. » C'est pourquoi, avant de définitivement raccrocher, Van Gaal n'envisage qu'une seule issue possible : quitter le microcosme du ballon rond par la très grande porte. Comprenez, sur le toit de l'Angleterre ou de l'Europe.

« Je l'ai promis à ma femme »


Le philosophe et métaphysicien Saint Augustin a écrit, un jour, que « si l'instant c'est l'attention, le temps n'est que l'attente » . Or Louis van Gaal, lui, n'est plus en mesure d'attendre. À plus de soixante ans, le « Pélican » a annoncé, en juillet dernier, qu'il mettra un terme à sa carrière de coach au terme de l'exercice 2016/2017 (soit à la fin de son contrat avec United). Parce qu'il l'a promis à sa femme, après avoir déjà si longuement retardé son crépuscule. « Je l'ai promis à ma femme. Nous n'avons plus beaucoup d'années à passer ensemble, avait révélé le technicien batave au micro de la BBC. Je dois avouer que je lui ai dit, lorsqu'on s'est rencontrés et quand tout allait bien entre nous, que j'arrêterais à cinquante-cinq. Or je travaille toujours et bientôt, j'en aurai soixante-quatre. Il faut profiter de la vie et de sa femme. » Emporté par sa passion et sa volonté de découvrir une fois la Premier League, le Néerlandais n'a pu se retenir de prolonger le plaisir. Tel un Alex Ferguson qui n'a cessé de souffler inlassablement à ses joueurs durant vingt-sept ans : « Amusez-vous comme des enfants ! »

Pourtant, la légende écossaise, que beaucoup croyaient éternelle sur le banc de Manchester United, s'en est allée, à soixante et onze ans, avec l'amour du jeu. En 2001, Fergie avait une première fois annoncé sa retraite, avant de se rétracter quelque temps après. Douze ans plus tard, la sentence a, cette fois, été irrévocable. Non pas parce qu'il était lassé, loin de là, mais parce que la sœur de sa femme Cathy venait de quitter ce monde, en octobre 2012, lors de sa dernière saison. Un décès qui a agi comme un déclic dans la tête du manager britannique, soucieux de profiter pleinement de ses dernières années. Van Gaal sait, lui aussi, ce que signifie le mot « profiter » . En 1994, il a perdu sa femme des suites d'un cancer et s'est juré de ne plus connaître pareille tragédie. Cette perte, celui qui est dépeint comme rigide, stoïque ou encore borné l'a d'ailleurs seulement évoquée à travers le prisme du football. « Le premier titre de champion avec l'Ajax en 1994 reste mon plus grand souvenir. Cette année-là, ma femme est décédée. Elle est morte en janvier, nous avons été sacrés en mai. Émotionnellement ce fut très fort » , s'épanchait-il, toujours aussi pudique, en janvier 2008 lors d'un entretien accordé à la FIFA.

Triompher, oui, mais avec la manière


Comme sur le banc de touche, la « Tulipe de Fer » , se montre toujours impassible et, cela, même si les circonstances peuvent tourner en sa défaveur. Assis dans les travées d'Old Trafford, Van Gaal ne quitte jamais son grand carnet, y note souvent quelques idées après avoir conversé avec ses adjoints Ryan Giggs et Albert Stuivenberg et laisse la pièce de théâtre se tenir. Une constante chez lui. Tout comme sa propension à vouloir tout monopoliser. Au terme d'une première année où il s'est évertué à remettre partiellement d'aplomb les fondations mancuniennes, l'ex-sélectionneur des Pays-Bas a conquis un peuple rouge qui sortait éprouvé du court passage de David Moyes. Et eu tout loisir, cet été, de superviser en personne le mercato, contrairement à la saison dernière où celui-ci avait été réalisé à la hâte dans la foulée du Mondial. Même si ce n'est pas encore totalement son Manchester United, comme il aime à le rappeler, cette équipe commence à lui ressembler. Disciplinée, volontaire, solide. À défaut d'être encore vraiment enthousiasmante.

Et c'est là, aussi, tout le péril pour le Néerlandais. En se voyant offrir toutes les cartes afin de réussir, il est condamné à ne pas échouer. Pour lui-même, d'abord, puisque son dernier titre remonte à 2010 avec le Bayern Munich. Pour Manchester United, ensuite, qui n'a plus soulevé un trophée majeur depuis deux ans. Une éternité. Mais la tâche promet d'être rude pour un entraîneur qui n'a jamais dévié de sa ligne de conduite : triompher, oui, mais avec la manière. « Moi, j'entraîne pour développer un football attractif qui permet de gagner. Mon chemin est plus difficile » avouait-il, il y a quelques années, telle une rengaine intemporelle. À Manchester, il ne cesse match après match de s'appesantir et de discourir sur le style de son équipe. Avec, évidemment, une inébranlable conviction. « Louis van Gaal voit tout, et ce qu'il dit se réalise toujours » , assurait récemment le Red Devil Daley Blind, dans le magazine Four Four Two. C'est parfois véridique, oui. Mais, comme nous, Louis van Gaal ne sait toutefois pas encore comment va s'écrire sa propre fin.

Par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
hautstanding Niveau : Loisir
Sa femme on dirait balladur!
Mais sérieusement, je comprend vraiment pas son délire à Van Gaal, Man U parait très déséquilibré alors qu'ils ont les moyens, pourquoi quatres "bons" gardiens et pas un défenseur qui fassent l'unanimité.
valeureux liégeois 74 Niveau : National
Vraiment curieux de voir Bruges face à une si grosse opposition. Car en EL l'an dernier, ils ont été relativement vernis au tirage en évitant des Napoli, Fio, Wolfsburg, Everton ou Roma.
Andreï Rublev Niveau : Loisir
Unanimité ou pas, MU est la meilleure défebse d'Angleterre depuis novembre 2014
Sauf qu'ils marquent 20 buts de moins que lors de leur dernier titre de champion.
Le problème est donc devant.
Mais vu qu'en défense, c'est moins hype, on se concentre là dessus, à tort!
LVG est en train de constituer une très bonne défense, très jeune, qui va évoluer ensemble pendant 7 ou 8 ans... C tjs mieux que de prendre du hype, pas forcément bon de 30 ans et laisser la défense orpheline dans 2 ans.
Je suis pas contre un défenseur central mais voilà une petite statistique :
https://pbs.twimg.com/media/CMpHJI1UwAALATQ.jpg

Puis bon quand on voit le niveau de Rooney, c'est surtout un attaquant qu'il faudrait.
read my mind Niveau : National
Message posté par Andreï Rublev
Unanimité ou pas, MU est la meilleure défebse d'Angleterre depuis novembre 2014
Sauf qu'ils marquent 20 buts de moins que lors de leur dernier titre de champion.
Le problème est donc devant.
Mais vu qu'en défense, c'est moins hype, on se concentre là dessus, à tort!
LVG est en train de constituer une très bonne défense, très jeune, qui va évoluer ensemble pendant 7 ou 8 ans... C tjs mieux que de prendre du hype, pas forcément bon de 30 ans et laisser la défense orpheline dans 2 ans.


C'est qui hype il joue à quel poste ? Il a l'air super fort.
Superbes stats, en effet, essayez sans De Gea pour voir ?
Andreï Rublev Niveau : Loisir
Ouais mais ils ont encaissé combien de buts cette saison sans De Gea?
De plus, le gardien fait partie de l'équipe, le Bayern gagne combien de matchs grace à Neuer, l'Espagne et le Real grâce à Casillas?
Analyse de Gary Neville:
http://cdn2.streamable.com/video/9l2p.mp4
Message posté par hautstanding
Sa femme on dirait balladur!
Mais sérieusement, je comprend vraiment pas son délire à Van Gaal, Man U parait très déséquilibré alors qu'ils ont les moyens, pourquoi quatres "bons" gardiens et pas un défenseur qui fassent l'unanimité.


Smalling fait l'unanimité depuis des mois maintenant. Malgré les critiques incessantes de SoFoot à son encontre.

Sinon concernant la statistique de la meilleures défenses depuis novembre 2014, je pense que l'équipe peut bien remercier De Gea. Sans lui, ça sort du top 3 facilement.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Ce mec va s'ancrer dans l'histoire du club. C'est son dernier grand pari.

Il va mettre son goitre sur la table.

S'il arrive à ressusciter Rooney, je lui dresse un autel dans mon salon.
floyd pink Niveau : CFA
Message posté par Andreï Rublev
Unanimité ou pas, MU est la meilleure défebse d'Angleterre depuis novembre 2014
Sauf qu'ils marquent 20 buts de moins que lors de leur dernier titre de champion.
Le problème est donc devant.
Mais vu qu'en défense, c'est moins hype, on se concentre là dessus, à tort!
LVG est en train de constituer une très bonne défense, très jeune, qui va évoluer ensemble pendant 7 ou 8 ans... C tjs mieux que de prendre du hype, pas forcément bon de 30 ans et laisser la défense orpheline dans 2 ans.


Tu peut sortir toutes les stats possibles, tu m'empêcheras pas de voir la fébrilité de la défense en match, avec des mecs comme Smalling ou Rojo, qui seront beaucoup trop light pour les gros match en PL, sans parler de la Champions league...
Andreï Rublev Niveau : Loisir
Mouais mouais
Ramos et Silva se font défoncer la rondelle à chaque match, ce sont des génies alors que les mecs qui ont 5 ans de moins, sont des brèles quand ils assurent à chaque match.
C'est ça le foot d'aujourd'hui..
Quant à De Gea, stratosphérique mais pas lors des 2-3 derniers mois...
joker7523 Niveau : CFA
Rien à voir mais y'aurais t-il quelqu'un pour me renseigner le FC Bruges?

Ne suivant jamais le football belge ( sans mépris ) je me demande juste si ce club à une chance de passer ou si l'écart est beaucoup trop grand pour eux?
Message posté par Andreï Rublev
Mouais mouais
Ramos et Silva se font défoncer la rondelle à chaque match, ce sont des génies alors que les mecs qui ont 5 ans de moins, sont des brèles quand ils assurent à chaque match.
C'est ça le foot d'aujourd'hui..
Quant à De Gea, stratosphérique mais pas lors des 2-3 derniers mois...


Ok, je veux savoir: qu'est ce qui te fascine chez Smalling, qui te permet de croire que ce sera un top défenseur à terme?
Son sens du placement?
Son apreté dans les duels?
Son jeu de tete?
Sa relance?
Son sens de l'anticipation?

Dans quel domaine tu le sens vraiment au dessus?
Je veux bien reconnaitre qu'il a fait deux bons matchs en ce début de saison, mais l'opposition en face, quand elle n'était pas faible, était maladroite. Donc vas y explique nous qu'on sache enfin ce que toi seul as l'air de voir.
Message posté par Andreï Rublev
Mouais mouais
Ramos et Silva se font défoncer la rondelle à chaque match, ce sont des génies alors que les mecs qui ont 5 ans de moins, sont des brèles quand ils assurent à chaque match.
C'est ça le foot d'aujourd'hui..
Quant à De Gea, stratosphérique mais pas lors des 2-3 derniers mois...


C'est dommage ta tendance à troller des joueurs reconnus, quand tu veux défendre ton p'tit gars.
Silva, c'est certainement un des défenseurs qui prend le moins le bouillon.
Ramos encore je veux bien, mais grand max 5 matchs sur 60 par saison.
Silva, lui par conte, tu verras peu d'attaquants le ridiculiser. Et dans ce domaine, il me fait penser à Nesta.
Señor Gifle Niveau : CFA
Note : 3
Message posté par djadjo


C'est dommage ta tendance à troller des joueurs reconnus, quand tu veux défendre ton p'tit gars.
Silva, c'est certainement un des défenseurs qui prend le moins le bouillon.
Ramos encore je veux bien, mais grand max 5 matchs sur 60 par saison.
Silva, lui par conte, tu verras peu d'attaquants le ridiculiser. Et dans ce domaine, il me fait penser à Nesta.


J'ai jamais vu Silva maitriser un top-attaquant...

Ramos s'est pris une tournante par Robben un jour en Mondovision et depuis c'est suffisant pour Rudd pour le traiter de chavrou, comme si Robben était le premier venu, un vulgaire Gervinho, mais c'est bien Ramos qui est sur le toit du monde.
valeureux liégeois 74 Niveau : National
Message posté par joker7523
Rien à voir mais y'aurais t-il quelqu'un pour me renseigner le FC Bruges?

Ne suivant jamais le football belge ( sans mépris ) je me demande juste si ce club à une chance de passer ou si l'écart est beaucoup trop grand pour eux?


Soyons francs, Bruges a très peu de chances de créer la surprise. L'équipe est assez jeune (Cools, Bolingoli, Oularé, De Bock & Dierckxx sont de bons jeunes, mais quid à ce niveau face à un tel adversaire)mais Vazquez peut faire la différence, mm si il est assez esseulé comme type de joueur ds cette équipe. De +, ils ont commencé la JPL en mode mineur (tt comme Anderlecht & le Standard, P-O obligent). Et surtout, Bruzzez, le gardien, est 2 à 3 niveaux en-dessous de Ryan (le keep de l'Australie) parti à Valence. Comme dirait J-C Dusse: "on ne sait jamais, sur un malentendu...", mais je n'y crois guère.
joker7523 Niveau : CFA
Message posté par valeureux liégeois 74


Soyons francs, Bruges a très peu de chances de créer la surprise. L'équipe est assez jeune (Cools, Bolingoli, Oularé, De Bock & Dierckxx sont de bons jeunes, mais quid à ce niveau face à un tel adversaire)mais Vazquez peut faire la différence, mm si il est assez esseulé comme type de joueur ds cette équipe. De +, ils ont commencé la JPL en mode mineur (tt comme Anderlecht & le Standard, P-O obligent). Et surtout, Bruzzez, le gardien, est 2 à 3 niveaux en-dessous de Ryan (le keep de l'Australie) parti à Valence. Comme dirait J-C Dusse: "on ne sait jamais, sur un malentendu...", mais je n'y crois guère.


Merci pour tout ses renseignements, je pense que tu peux y croire car il vienne de marquer! ^^.

En tous cas Bruges est décomplexé pour ce début de match.

Bon bah égalisation lol
Ouais sur un malentendu ou un CSC de Carrick.

Arrêtez un peu avec le niveau de la british premier league. Ca fait un bail qu'on ne les voit plus en demie de champion's et je parle même pas de l'europa league.

Est ce réellement une surprise ? Les meilleurs joueurs du monde ne sont pas dans ce championnat.
Chimikhooney Niveau : Ligue 1
Memphis qui peut pas choisir un meilleur moment pour marquer.
Merci mon gars.
valeureux liégeois 74 Niveau : National
Message posté par bofbof2004
Ouais sur un malentendu ou un CSC de Carrick.

Arrêtez un peu avec le niveau de la british premier league. Ca fait un bail qu'on ne les voit plus en demie de champion's et je parle même pas de l'europa league.

Est ce réellement une surprise ? Les meilleurs joueurs du monde ne sont pas dans ce championnat.


Mouais, mais c'est déjà un exploit pr un club belge de ne pas finir 4e en phase de poules...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
11 29