Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Retraite de Louis van Gaal

Louis van Gaal en dix dates

Après vingt-cinq ans passés sur un banc, Louis van Gaal a annoncé son départ à la retraite pour « raisons personnelles » , à soixante-cinq ans. Retour sur dix dates qui ont marqué la carrière de La Tulipe de fer.

Modififié

  • 21 août 1991 : Ajax Amsterdam - FC Volendam, premier match sur un banc

  • Malgré dix ans en Eredivisie en tant que joueur – dont huit au Sparta Rotterdam – et quatre en Division 1 belge au Royal Antwerp, le milieu de terrain Louis van Gaal range ses crampons en 1987 avec aucune ligne à son palmarès. Il se dit alors qu’une carrière d’entraîneur peut lui permettre de remporter des titres. C’est donc dans cet esprit conquérant qu’il retourne à l’Ajax Amsterdam, là où il est arrivé à vingt ans pour jouer avec l’équipe B, pour y devenir l’adjoint de Leo Beenhakker. Après trois saisons à se former, LVG est parachuté entraîneur principal du club néerlandais en 1991. Alors qu’il vient à peine de souffler ses quarante bougies, celui qu’on surnommera plus tard « La Tulipe de Fer » fait ainsi ses premiers pas de coach officiellement ce 21 août 1991. Au programme, la réception du FC Volendam pour la première journée de championnat. Une formalité pour l’Ajax qui plie l’affaire 3 à 0 grâce notamment à un penalty de Dennis Bergkamp.

  • 13 mai 1992 : Ajax - Torino, premier trophée

  • Si pour sa première saison sur le banc, Louis van Gaal ne peut pas faire mieux que second en championnat derrière le PSV, il se rattrape sur la scène européenne où il remporte le premier trophée de sa carrière. Après avoir balayé dans l’ordre Boavista, Osasuna, La Gantoise et le Genoa, l’Ajax se retrouve en finale de la Coupe de l’UEFA, compétition que le club n’a pas encore remportée. Après un beau nul 2-2 sur la pelouse du Torino à l’aller, les Néerlandais résistent parfaitement au retour et se contentent d’un 0-0 suffisant pour soulever la coupe. Quarante ans, plus puceau.

    Vidéo

  • 24 mai 1995 : Ajax - AC Milan, première Ligue des champions

  • Après deux saisons à prendre ses marques, Louis van Gaal remporte lors de sa troisième tentative le championnat néerlandais. Une Eredivisie devenue trop petite pour son Ajax qui remporte la saison 1994-1995 sans perdre la moindre rencontre. Mais, c’est une nouvelle fois sur la scène européenne que LVG va briller. Invaincu durant toute la compétition, l’Ajax retrouve en finale de Ligue des champions un AC Milan que les Néerlandais ont battu à deux reprises en poule. Alors que le match a du mal à se décanter, Van Gaal fait alors entrer Patrick Kuivert, un gamin de dix-neuf ans qu’il a lancé en pro en début de saison. Bingo, l’attaquant offre la victoire à l’Ajax à cinq minutes du coup de sifflet final. La saison suivante, Louis van Gaal ratera le back to back en s’inclinant aux tirs au but contre la Juventus.


    Vidéo

  • 1er juillet 1997 : La signature au FC Barcelone

  • Après une dernière saison sur le banc de l’Ajax plus difficile, terminée à la quatrième place d’Eredivisie, Louis van Gaal quitte pour la première fois son Bénélux natal et débarque à Barcelone lors de l’été 1997. Désireux de s’appuyer sur ses hommes de confiance, « Le Pélican » fait venir en Catalogne, un an après son arrivée, les frères De Boer et Patrick Kluivert qui rejoignent deux autres de ses fidèles déjà présents, Reiziger et Bogarde. Un recrutement payant puisque LVG remporte le championnat à deux reprises. Mais, en dehors des terrains le coach néerlandais est très critiqué par la presse et par ses joueurs, comme Rivaldo qui n’apprécie pas d’être délocalisé sur le côté dans le 4-3-3 de Van Gaal, mais surtout par Johan Cruyff. Retraité depuis 1996, le « Hollandais volant » a mené la vie dure à son compatriote. Son principal reproche ? Louis van Gaal ferait venir trop de Bataves au Barça et ne s’appuierait pas assez sur les joueurs catalans formés au club. Pourtant, durant son passage, deux jeunes sont propulsés sur le terrain par LVG, Carlés Puyol et Xavi. C’est donc amère que La Tulipe de Fer quitte la Catalogne, après une troisième saison terminée à la seconde place du championnat, en déclarant lors de son ultime conférence de presse : « Amis de la presse, je m’en vais. Félicitations. » Rap Contenders.

  • 1er septembre 2001 : Irlande - Pays-Bas, la désillusion

  • Après un Euro 2000 où les Pays-Bas de Frank Rijkaard s’inclinent aux tirs au but face à l’Italie, la formation batave attaque les éliminatoires à la Coupe du monde 2002 avec un nouvel homme sur le banc, Louis van Gaal. Dans une équipe où il peut faire jouer des compatriotes sans se faire critiquer, l’ancien coach de l’Ajax galère dans ces qualifications où les Pays-Bas ont pour adversaires principaux l’Irlande et le Portugal. Après un premier nul contre l’Éire, puis une défaite et un nul contre les coéquipiers de Luís Figo, les Néerlandais se retrouvent déjà dos au mur en ce 1er septembre 2001. Aucune alternative possible, les Pays-Bas doivent aller s’imposer en Irlande. Problème, la rencontre ne se passe pas comme prévue et les hommes de Louis van Gaal s’inclinent 1 à 0 sur un but de Jason McAteer. Résultat, la Hollande ne verra ni la Corée ni le Japon lors de l’été 2002, et ratera pour la première fois depuis 1986 une compétition internationale.

  • 28 janvier 2003 : Le retour raté au Barça

  • Si Louis van Gaal traverse une mauvaise passe, son ancien club du Barça aussi. Incapables de remonter sur le podium depuis le départ du coach néerlandais, les Blaugrana le rappellent au lendemain de son échec avec la sélection. Mais, en football, comme dans la vie, revenir dans les bras de son ex est rarement une bonne idée. Si en Ligue des champions, tout se passe parfaitement bien pour le Barça qui enchaîne dix victoires de rang, en championnat le compte n’est pas bon du tout. Douzième à mi-championnat, à trois longueurs de la zone rouge et à vingt points du leader, la Real Sociedad, Barcelone licencie Louis van Gaal le 28 janvier 2003, deux jours après une défaite 2 à 0 sur la pelouse du Celta Vigo. S’il n’est resté que six mois en Catalogne, LVG aura au moins eu le mérite de lancer dans le grand bain un certain Andrés Iniesta. Le football vous en remercie M. Van Gaal.

  • 19 avril 2009 : Champion des Pays-Bas avec l'AZ

  • Après cet échec à Barcelone et une brève tentative comme directeur technique à l’Ajax, Louis van Gaal repart de plus bas et s’assoit sur le banc de l’AZ. S’il arrive à amener le club néerlandais sur le podium lors de ses deux premières saisons, la troisième fut plus dure. Onzième à la fin de l’exercice 2007-2008, « Le Pélican » propose sa démission à ses dirigeants. Les joueurs et les supporters le supplient alors de rester. Bien vu, non seulement LVG reste à Alkmaar, mais grâce à une série de vingt-huit rencontres sans défaites en championnat, l’AZ est sacré champion des Pays-Bas pour la seconde fois de son histoire après la saison 1980-1981, à la suite de la défaite de Twente à Feyenoord conjuguée à celle de l’Ajax 6-2 sur la pelouse du PSV le 19 avril 2009.

  • 22 mai 2010 : Bayern Munich - Inter Milan, le maître dépassé par son élève

  • Redevenu hype grâce à son titre de champion des Pays-Bas, Louis van Gaal tente à nouveau le pari de l’étranger en s’installant sur le banc du Bayern Munich. Emmené par ses recrues, Arjen Robben, Mario Gómez ou encore Ivica Olić, le Bayern marche sur la Bundesliga, sur la coupe d’Allemagne, et au terme d’un parcours en dents de scie se retrouve en finale de Ligue des champions pour la première fois depuis 2001. Habitué des finales européennes, Louis van Gaal doit affronter son ancien adjoint à Barcelone, José Mourinho. À Santiago Bernabéu, c’est le Portugais qui remporte ce duel d’amis à la suite d'un match maîtrisé des Intéristes où le talent de Diego Milito aura fait la différence. Le début de la fin pour Van Gaal. Éliminé en huitièmes de finale de Ligue des champions, à nouveau contre l’Inter, et quatrième de Bundesliga à cinq journées de la fin, le Bayern licencie LVG au lendemain d’un nul à domicile contre Nuremberg, moins d’un an après cette finale de Ligue des champions.

    Vidéo

  • 5 juillet 2014 : Pays-Bas - Costa Rica, le coup de génie

  • Après une petite année sabbatique, Louis van Gaal reprend les rênes de la sélection néerlandaise, convaincu qu’il est possible de se rabibocher avec une ex. Et il a raison, les Pays-Bas survolent leur groupe de qualification avec neuf victoires et un nul. Mieux, au Brésil, la formation batave donne une leçon au champion en titre espagnol en lui infligeant un violent 5-1. C’est donc assez logiquement que les coéquipiers de Robin van Persie se retrouvent en quarts de finale contre le Costa Rica. Une sélection bien regroupée derrière qui encaisse les coups sans finir KO. Alors que les tirs au but approchent à grands pas, Louis van Gaal prépare un dernier changement lors de l’ultime seconde de la prolongation. Le gardien titulaire, Jasper Cillessen, sort, Tim Krul entre. Un coup de génie qui s’avéra payant puisque le gardien alors à Newcastle détourne deux tirs au but adverses. En demi-finale, Van Gaal ne retente pas l’expérience contre l’Argentine et Jasper Cillessen se fait trouer les filets à quatre reprises lors de la séance de tirs au but.


    Vidéo

  • 21 mai 2016 : Manchester United - Crystal Palace, dernier match et dernier titre

  • Alors que Manchester United recherche désespérément un successeur à Sir Alex Ferguson, les Red Devils sont séduits par la poigne de fer de Louis van Gaal. Erreur de casting, le coach néerlandais n’arrive pas à faire mieux que quatrième lors de sa première saison à Manchester. Pire, il terminera la seconde à une vulgaire cinquième place. Une dernière expérience compliquée pour Van Gaal. Malgré tout, Le Pélican aura eu au moins le mérite de quitter le monde du football sur un titre en remportant la FA Cup face à Crystal Palace. Ses dernières images sur un banc resteront donc ce duel de numéro 10 entre Yohan Cabaye et Marouane Fellaini. Dur.

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié




    Dans cet article


    Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 13 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
    il y a 4 heures La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 7 il y a 8 heures Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom