1. //
  2. // 20e titre de Manchester United

Lou Macari : « Je suis allé au lit, plutôt heureux, très heureux »

Lou Macari n'a jamais gagné un championnat avec ManUnited. Mais avec 11 ans et 400 matchs dans les pattes, aujourd'hui consultant sur la télévision officielle du club, il savoure ce 20e titre de ses Red Devils. Avec un sandwich et une tasse de thé.

Modififié
0 1
Votre premier sentiment après ce titre ?
Wouah, les joueurs ont joué superbement bien lundi soir. Les joueurs se sont améliorés tout au long de la saison. Vers octobre, novembre, si je me souviens bien, ils encaissaient pas mal de buts, contre Reading ou Southampton par exemple. Mais après ça, je sais qu'ils se sont remis très fort au boulot à l'entraînement. La défense s'est améliorée, le gardien de but aussi. Mais le plus fou dans tout ça, c'est qu'avant le match de lundi, ils avaient 13 points d'avance sur le second. Incroyable. La Premier League, c'est quand même un championnat très dur, très compétitif et être si loin devant… Wouah.

En août dernier, vous vous attendiez à un tel écart au classement ?
Non. J'avais bien le sentiment qu'ils allaient gagner le championnat. Le coach avait acheté Van Persie. Ça signifiait a priori plus de buts pour l'équipe, mais surtout plus de concurrence au poste d'attaquant. Rooney, Welbeck, Chicharito et Van Persie, vous vous rendez compte ? Quatre grands attaquants pour une équipe. Bon, après deux mois, avec tous les buts qu'ils encaissaient, être menés sur une dizaine de matchs, bon… Mais ils sont devenus de plus en plus consistants, sont revenus à trois points de la tête et puis tout s'est enchaîné. Ce qui m'a le plus surpris, c'est comment ils sont revenus dans la course, et la facilité avec laquelle ils ont remporté le championnat.

Ce Manchester 2013 ne semblait pas le plus fort de ces dernières années et pourtant l'écart est ahurissant…
C'est très difficile de juger et comparer l'équipe actuelle avec ses prédécesseurs. Honnêtement, tout ce qu'on peut faire, c'est voir ce que l'équipe actuelle a accompli : gagner la Premier League très facilement. Et puis, à l'évidence, les adversaires comme Chelsea, Liverpool, ManCity ou Arsenal n'avaient pas les mêmes armes offensives que ManUnited. Si un attaquant était amené à se blesser, et ben elles avaient du mal. Avec ManUnited, jamais. Quand Van Persie a manqué, Chicharito a réussi à en planter quelques-uns, Wayne Rooney pareil. Il n'y a que Danny Welbeck qui n'a pas autant marqué qu'attendu. Vous savez, dans n'importe quel club, n'importe quelle équipe, quand tu as quatre attaquants susceptibles d'être titulaires devant, ça aide énormément l'équipe. On peut dire ce qu'on veut, mais quand Lionel Messi n'est pas sur le terrain pour Barcelone, il y a toujours un doute sur la capacité des Barcelonais à marquer des buts. Manchester United n'a jamais eu de doutes à ce niveau-là.

Au regard de l'écart entre ManUnited et les autres, et du parcours des clubs anglais en Champions League, peut-on dire que la Premier League était d'un niveau plus faible cette saison ?
Non. Quand on regarde ça de loin, on ne se représente pas le réel niveau de ce championnat. Souvenez-vous que ManUnited n'est pas allé loin en Champions League juste parce qu'ils ont fini le match retour à 10. Point. À 99%, quand, dans les grands matchs, tu dois te qualifier avec un homme en moins… et ben tu perds. Surtout contre une équipe comme le Real Madrid. Jusqu'à l'expulsion de Nani, United jouait super bien. Mais avec un mec en moins, sur un terrain comme Old Trafford, qui est très grand, tu passes ton temps à galoper. Chaque équipe réduite à 10 à Old Trafford connaît ce problème. Et puis concernant l'écart de points entre United et les autres, je ne suis pas sûr qu'on dise des autres championnats, comme en Allemagne ou en Espagne, qu'ils sont moins relevés.

Parlons de Wayne Rooney. C'est définitivement un milieu de terrain ou c'est parce que personne n'a réussi à prendre la relève de Giggs ou Scholes ? Anderson, par exemple, on l'attend toujours…
Ce n'est pas une question de relève, soi-disant, non assurée. Sir Alex a le sentiment que Wayne peut jouer au milieu. J'ai joué à United pendant 11 saisons, 401 matchs dans les jambes, et je peux vous dire qu'on a des milieux de terrain qui poussent au club. Mais de temps en temps, Rooney peut jouer dans cette position. Il a le talent pour. Après, ça ne m'enlèvera pas l'idée que Wayne est un buteur, un des meilleurs d'ailleurs. Peu importe où il est sur le terrain, s'il a l'opportunité de la mettre au fond, il le fait, qu'il soit milieu ou attaquant. C'est notre meilleur finisseur dans le foot anglais d'aujourd'hui. Qu'il soit dans les 18 mètres ou non.

Vous qui connaissez bien le club, vous pensez sérieusement que Rooney peut quitter Manchester United en fin de saison ? Ou c'est une lubie de journalistes ?
Les journaux ont commencé à parler de ça, oui. Mais tous ceux qui connaissent le football savent que Wayne a encore plus de deux ans de contrat ici, un bon d'ailleurs. Donc, peu importe ce qu'il veut faire, ou plutôt ce que ses agents veulent, il n'est pas en position de décider de quoi que ce soit. Le décideur, ça reste Manchester United. Et je ne vois pas Sir Alex laisser partir Wayne Rooney. Il a bien vu que, placé en attaque ou au milieu, il rend de fiers services à Manchester United.

Qui sont les joueurs clés de cette saison 2013 pour ManUnited selon vous ?
Évidemment qu'on peut parler de Robin van Persie et de ses buts incroyables. Il a été très très fort cette saison, spectaculaire. Mais, sincèrement, on ne gagne pas la Premier League grâce à un seul joueur. United avait la meilleure équipe, avec de très bonnes individualités, mais surtout un super esprit d'équipe. En tant que Français, ça doit vous parler ça, l'esprit d'équipe, non ?

Développez, je vous en prie…
Regardez votre sélection nationale, il y a eu pas mal de tensions dans l'équipe ces dernières années. Pourtant, vous en avez des talents dans cette sélection, des talents extraordinaires. Mais à cause du manque d'esprit d'équipe qui a régné dans les camps d'entraînement, particulièrement à la dernière Coupe du monde, cette équipe a déçu tout le monde, à plusieurs occasions. L'esprit d'équipe, on peut dire ce qu'on veut, c'est vital. C'est une question de désir, le désir de faire quelque chose ensemble. Ça paraît dérisoire de le dire, mais le foot, c'est ça avant tout. Je sais que Sir Alex s'assure toujours de ça, que ses joueurs soient le plus concentrés possible sur leur football. Sir Alex, il ne s'embête pas, hein. Si un joueur n'est pas à 100% pour l'équipe, ou s'il pense à autre chose, il le laisse partir. Pour moi, le secret de cette saison, c'est l'implication et l'attitude de chaque joueur.

Il y a des matchs en particulier qui, selon vous, ont décidé de ce titre ?
Pas vraiment. C'est assez étrange d'ailleurs. Parce que cette saison 2013, ce n'est pas le genre de saison où, avec le recul, vous vous souvenez de matchs en particulier. C'est sans doute pour ça qu'ils ont gagné le championnat si facilement. United a simplement été consistant, régulier, surtout après novembre. Vous pouvez demander à n'importe quel supporter de United, ils ne réussiront pas à vous sortir un match plus qu'un autre. Et pourtant, d'habitude, c'est une question à laquelle ils savent toujours répondre.

Et comment un Lou Macari a fêté le titre lundi soir ?
Je n'ai pas bu. Je n'ai jamais bu d'alcool. Vous savez, on m'appelait le « Coca-Cola kid » à Manchester. Et je n'ai pas changé de « politique » . Non, pour moi, c'était plutôt simple lundi soir. Après le match, je suis allé bosser à la télévision du club jusqu'à 23 heures. J'ai rejoint ma voiture et suis arrivé à la maison à minuit. Je me suis fait un petit sandwich, une petite tasse de thé avant d'aller au lit. J'ai regardé une nouvelle fois les meilleurs moments du match à la télévision. Je voulais particulièrement revoir la volée fantastique de Robin van Persie. J'en ai profité pour apprécier son hat-trick, quand même. Et là, je suis allé au lit, plutôt heureux, très heureux.

Vous célébriez de la même façon quand vous jouiez pour Manchester United ?
C'était un peu différent, mais j'avais toujours mon Coca pendant que les autres buvaient. Beaucoup, énormément. Moi, j'étais plutôt le mec sympa qui conduisait les autres. J'amenais un Robson ou un McQueen par exemple. On sortait et puis je les redéposais chez eux, heureux.

Vous étiez Sam, le capitaine de soirée en fait…
On dit comme ça en France ? Moi, ça me va. Vous pouvez m'appeler « Sam the driver » désormais. Ça me changera du « Coca-Cola kid » .

Il faut quand même qu'on parle de Van Persie. On a l'impression qu'il est au club depuis des lustres…
Lui, c'est un joueur fantastique. Avant, on le prenait comme un mec qui se blessait souvent. Tous les buts extraordinaires qu'il marque, ça n'est que depuis la saison dernière en gros avec Arsenal. Ici, il y avait pas mal de gens pour dire qu'on avait mis trop d'argent sur Van Persie, à cause de son âge aussi. Beaucoup doutaient. Mais je crois qu'on peut faire confiance à Sir Alex quand il décide de dépenser autant. Mais Van Persie avait quand même beaucoup de choses à prouver ici. Et dès le début, il n'a pas arrêté de marquer. Et puis il finit sur un hat-trick contre Villa. La petite surprise, c'est qu'il n'en ait pas enfilé quelques-uns de plus. Il a fait une saison fantastique. Je pense qu'il va être élu par ses pairs meilleur joueur de l'année. Par la presse aussi. Ce sera peut-être serré avec Gareth Bale.

Pas de Michael Carrick dans les charts ?
Ah, même si sa saison a été formidable, je ne le vois pas prétendre à ces titres. Van Persie et Bale ont quand même marqué des buts dingues cette saison. Malheureusement pour Carrick.

Maintenant que le titre est joué, que va faire Sir Alex pour les matchs restants ? Il va piocher dans l'académie ou sur son banc ?
Le connaissant, je pense qu'il veut aller chercher le plus de points possibles avec son groupe de 25 joueurs, notamment ceux qui n'ont pas régulièrement joué. Des mecs comme Welbeck, Chicharito, Cleverley, Paul Scholes s'il est en forme. Je ne le vois pas aller piocher dans l'académie.

Quid de Sir Alex, maintenant ? 20 titres, c'est un bon chiffre pour s'arrêter là, non ?
C'est un bon chiffre, mais il n'a aucune raison de partir. Il s'éclate dans son boulot et personne ici, tant dans les tribunes que dans le board, ne veut le voir partir. Franchement, son successeur ne pourra que faire moins bien. Qu'il s'agisse de Mourinho, par exemple, ou d'un autre. Ce sera impossible de faire mieux que Ferguson. C'est dur de passer après ça, non ?

Pas de Solskjær dans les parages ?
Non, je ne crois pas. Je le connais bien, Ole, et il ne veut pas prendre le poste après Sir Alex. Ce ne serait pas le bon moment pour lui. Ce serait le bon moment pour qui, de toute façon ?

Propos recueillis par Ronan Boscher, à Manchester
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Jack Facial Niveau : CFA
"Avec un sandwich [dégueulasse] et une tasse de thé."

Bah oui, hein, le mec est anglais
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1