En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Lotito n'en peut plus de la Juventus

Modififié
Il a remis ça.

Enclin à demander un transfert dès que le mercato d'été pointe le bout de son nez, l'ailier de la Lazio Keita Baldé fait encore le forcing pour rejoindre la Juventus. Le joueur ne veut d'ailleurs rejoindre que le club bianconero, alors que ses dirigeants ont reçu des offres attrayantes d'autres formations.

Ce qui a le don d'agacer prodigieusement le président laziale Claudio Lotito, pour qui la Vieille Dame œuvre dans l'ombre pour acquérir le joueur à prix réduit, alors que le contrat actuel du Sénégalais expire d'ici un an :

« J'ai eu trois offres formelles, l'une de 30 millions d'euros de la part du Milan, une autre de 32 millions de West Ham et une de 30 émise par le Napoli. Mais Keita et son agent ont répondu que seule la Juventus les intéressait... Mais la Juve pense que 15 millions est une offre acceptable... Je ne peux pas vendre un joueur à ce montant, alors que j'ai reçu des propositions deux fois plus importantes... Vous me dites que le contrat du joueur sera bientôt à son terme et que je risque de le perdre pour une somme nulle si je n'accepte pas ? Hé bien moi, je vous dit que c'est de l'extorsion, c'est presque un crime. Nous pensons à demander une action en justice pour cela...  »


Un jour, Claudio Lotito passera un mercato estival tranquille et sans accroc. Un jour. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9
À lire ensuite
Hoeness dézingue le Barça