Lotito contre les journalistes

0 0
Il fallait un coupable. Et le coupable, c'est le colonel Moutarde.

Non, en vrai, les coupables, ce sont les journalistes. Du moins pour Claudio Lotito, le président de la Lazio. Au lendemain de la première victoire en championnat de son club, à Cesena (1-2), le patron biancoceleste revient sur l'épisode de lundi, au cours duquel Edy Reja, le coach, a bien failli quitter la maison.

Selon Lotito, ce ne sont pas les tifosi de la Lazio qui sont à l'origine du malaise de Reja, mais bien les journalistes, qui prennent un malin plaisir à monter tout le monde les uns contre les autres. « Le vestiaire a toujours été serein. C'est à l'extérieur qu'il n'y avait pas de sérénité, à cause de vous, les journalistes. Vous avez créé un fantasme médiatique en affirmant que Reja ne savait pas gérer ses joueurs et que j'avais déjà contacté d'autres entraîneurs. Vous devriez avoir un peu plus de déontologie et être plus corrects dans votre travail » a-t-il affirmé face à un parterre de journaleux.

Et à la prochaine défaite, ce sera de la faute de qui ?

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Pato out un mois
0 0