LOSC, (bientôt) les disparus ?

Le doublé pétaradant ? La parade chez Martine Aubry ? Tout ça, c'est du passé car c'est déjà demain. Et le plus dur commence pour Lille...

0 15
Et tout est bien qui finit bien... C'est un peu le sentiment qui a escorté le sacre lillois cette saison : meilleure équipe, meilleur joueur (Hazard), meilleur entraîneur (Garcia), meilleur buteur (Sow), et plus beau jeu. Last but not least, ils sont vachement sympas ces Nordistes. On ne déconne pas. L'état d'esprit affiché par les joueurs du Losc aura beaucoup contribué à l'enthousiasme dont a fait l'objet leur titre de champion de France. Un couronnement comme une bouffée oxygène dans un contexte nauséabond depuis dix-huit mois dans le football français : main de Thierry Henry face à l'Irlande, affaire Zahia, Knysna, les primes, les quotas, et une petite pépite tchétchène signée Boghossian pour finir. Il faut donc être honnête, c'est aussi par contraste que Lille aura brillé même s'il ne faut rien retirer à leur épatante saison. Et du coup, on se demande : cette réussite ne comporte-t-elle pas sa part de trompe-l'œil et n'annonce-t-elle pas des lendemains qui déchantent... ?

Le spectre bordelais

Car ce qui se profile est à la fois excitant et terrifiant. Excitant car la perspective de figurer en Ligue des champions est une manière d'aboutissement pour un groupe en place depuis trois saisons maintenant. Mais terrifiant car la C1 ne pardonne pas et vous facture chaque faiblesse comptant, à fois dans la compétition mais aussi en championnat où on ne compte plus les équipes qui ont perdu pied sur le plan domestique, rincées, essorées par ce terrible révélateur qu'est la Champions'. Cette saison, si Lille avait un onze bien rôdé et quelques remplaçants idoines, il n'avait pas une profondeur de banc exceptionnel et il ne faut pas chercher tellement plus loin les raisons qui ont poussé Rudi Garcia à bazarder la Ligue Europa. Un bon calcul pour cette saison, une idée inquiétante dans la perspective de l'an prochain. Car il ne faut pas se mentir : avec un banc aussi cheap et une compétition aussi exigeante que la C1, Lille ne figurera même pas sur le podium la saison prochaine et on sait que pour pérenniser la progression, il faut enchaîner les qualifs dans la plus prestigieuse compétition de club de la planète. C'est grâce à cette spirale vertueuse que Lyon s'est installé au sommet du football hexagonal, imité depuis par Marseille. Et, a contrario, les Lillois doivent scruter à la loupe l'exemple de Bordeaux qui, pour avoir raté le podium l'an passé, doit quasiment tout reprendre à zéro aujourd'hui.

Gare aux départs

Toutefois, on prendra quelques précautions avant de tenter un rapprochement entre le Losc et Bordeaux. Car contrairement aux Girondins qui avaient dû se débattre dès l'hiver 2009 (alors qu'ils étaient en tête) avec les rumeurs de départ de Laurent Blanc, les Dogues peuvent, eux, compter sur Rudi Garcia. C'est une différence fondamentale. De même, l'imminence du grand stade de Lille propose une perspective qui aura sans doute manqué aux Bordelais. En revanche, dans la gestion contractuelle, quelques similitudes avec les champions de France 2009 peuvent inquiéter. Entre les réévaluations de contrat susceptibles de couper le goût de l'effort et quelques départs majeurs, le spectre girondin existe. Adil Rami est d'ores et déjà à Valence et on ne voit pas bien qui pourrait remplacer l'international français. Marko Basa du Lokomotiv Moscou ? On connaît ce bizarre phénomène physique qui fait qu'après un passage en Russie, un joueur revient souvent avec quarante kilos de plus et la tête à l'envers. Idem pour Yohan Cabaye. Eh ouais, l'international français, tenté par un départ depuis deux ans déjà, a dévoilé son lourd secret samedi à ses potes : il joueur en Premier League la saison prochaine. Mais pas dans le Big Four. Plutôt dans le ventre mou, à Newcastle. Ah, le goût du challenge...

Du coup, chez le Dogues, la priorité s'appelle Gervinho. Le « vrai » meilleur joueur de la saison. Annoncé en Angleterre, l'Ivoirien serait tout bonnement irremplaçable pour un club comme Lille et, effet de dominos, plomberait en partie l'autre phénomène de l'équipe, Eden Hazard, largement bénéficiaire de l'attention adverse sur l'homme au cuir chevelu le plus étrange de L1. Enfin, le banc déjà un peu léger pourrait davantage être délesté avec les départs de Frau (fin de contrat) voire d'Obraniak (en manque de temps de jeu) de Tulio De Melo (grosse cote au Portugal). Oui, c'est notamment dans cette capacité à ne pas s'appauvrir que l'on va voir si Lille est de la veine des deux Olympiques. Car, peut-être plus que Lyon et Marseille, la réussite nordiste tient à son jeu, cette fluidité, ces automatismes, bref une identité plus compliquée à maintenir en cas de départs multiples. Prospérer par le jeu avant de périr par le jeu ? Le football est suffisamment cynique pour ça. Et Lille, pour s'installer durablement, va sans doute devoir délaisser un peu de sa fraîcheur pour s'acoquiner avec cette dose de cynisme. Oui, ce Lille victorieux et insouciant est peut-être d'ores et déjà mort et enterré.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
c'est quand même un challenge excitant que sera la prochaine saison lilloise. A mon avis, avec la stabilité que le club a trouvé l'essentiel est de la garder; avec un entraîneur compétent et un nouveau stade à venir, le club est pérennisé. Le danger pour la saison à venir vient essentiellement des départs des joueurs majeurs. Je me rappelle de Monaco, après son dernier titre de champion en 2000, a vu partir Lamouchi, Djetou, Trezeguet et Barthez, remplacés par les Nonda, Dabo, Porato... Non, il faut absolument gardé le trident offensif Hazard-Sow-Gervinho, et de remplacer les joueurs sur le départ par des gars avec de l'expérience. L'option Pedretti (Tiago?) en cas de départ de Cabaye est une bonne idée. Pour remplacer Rami, à ce qu'il parait Soulé Diawara n'est plus en odeur de sainteté à l'OM alors... Cela sera un meilleur choix qu'Armand annoncé à Lille par la presse.
On lit souvent la réflexion suivante: Le LOSC ne fera pas le poids en Champions.

C'est vrai. Mais quelle équipe de L1 peut y faire autre chose que de la figuration?

Si l'effectif des lillois ne se fait pas manger à l'intersaison, une qualif au deuxième tour est tout ce qu'ils peuvent espérer.

Tout comme OM et OL.

Ce qui est déjà pas mal. La Champions est bien organisée (contrairement à ce qu'on entend de façon récurrente ici ou là). Elle garantit un certain nombre de matchs et la confrontation avec un ou deux cadors.

Sinon, le fameux nouveau stade sera-t'il prêt dès l'an prochain?
Bonne idée de recruter Pedretti...
@mario : la date de livraison du stade, c'est la saison 2012/2013,

pour ce qui est de l'effectif, Gervinho n'a plus qu'un an de contrat, Cabaye part s'enterrer à Newcastle, Rami à Valence, Rozenhal retourne en B'liga, De Melo souhaite voir d'autres cieux, Frau est en fin de contrat (non renouvelé), et Obraniak souhaite aussi bouger

quand à Hazard, nous verrons la réaction lilloise si l'Inter ou le Real propose 30M€ (le DG de Lille a dit que le club ne pourrait pas refuser une offre de cette ordre, et Seydoux demande au "vautour" zizou de ne pas tenter le jeune belge...)

je ne suis pas persuadé que le seul recrutement de Pedretti permette au LOSC de se renforcer suffisamment pour jouer le podium en championnat ainsi que la sortie de poule en C1 sachant que le LOSC devrait être dans le quatrième chapeau, et que ce double objectif a été clairement annoncé par le président...

Bravo pour leur doublé de cette saison, le plus dur commence dès aujourd'hui !
1. je vous rappelle que le LOSC a déjà joué 3 fois la ligue des champions dans les années 2000 (2002-2006-2007), terminant toujours au moins 3ème, et se qualifiant en 2007 pour les 8èmes, contre Man U (éliminé avec les honneurs). Dans les années 2000', l'OM a été plus ridicule en C1 !

2. Le LOSC ne sera donc pas dans le 4ème chapeau !
Ensuite, Bordeaux, l'année qui a suivi son titre, n'a perdu que Souley Diawara et a atteint les 1/4 de finale de LDC.

En perdant beaucoup de joueurs, Lille ne ferait pas comme Les Girondins, mais pourrait (et je ne le souhaite pas) plutôt comme le FCNA après son tître de 2001, ou pire encore comme le FC Metz, après leur 2ème place de 1998 et leur piteuse élimination contre le HJK Helsinki au tour préliminaire de LDC 1999.

PS: pour avoir été ado fin 904s et début 2000's, les perfs des clubs français étaient bien pires, même pathétiques parfois : Lyon-Maribor, Lyon-Slovan Liberec, Lyon-Werder, Metz-Helsinki, Bastia-Vojvodina, Paris-Maccabi.

A l'époque, aucun club français ne passait la 2ème phase de poule en LDC, alors que cette année 2 clubs français étaient en 8ème, et 2 en quart l'an dernier !

Restons optimistes !
@dudley :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligue_des_ … _2011-2012

le lOSC sera bien dans le chapeau 3 ou 4...

quand Bordeaux atteint les 1/4 de finale de C1 en 2009/2010, il faut rappeler que l'équipe girondine affronte une Juventus en carton pâte, et une équipe du Bayern pas encore au point au moment du premier affrontement... Après une phase de poule fantastique (record de points en poule), les girondins affrontent l'Olympiakos, pas un foudre de guerre de la C1...

Le résultat brut est excellent pour cette épopée, mais le parcours n'a pas pour autant été d'une difficulté énorme...

les résultats de l'OM en Europe dans les 90's -2000's ridicules ??? c'est vrai que bcp de clubs français peuvent se vanter d'avoir disputé deux finales de l'UEFA en 5 ans (2004, c après une élimination en en phase de poule de C1, comme quoi se faire sortir des poules peut être utile dans la comptabilisation des points UEFA).... comme battre 1-0 manchester en 1999 champion en titre), être le premier club français à aller s'imposer à Liverpool en 2007 (les reds ne sont que finalistes cette année là...)
@ Dudley

"A l'époque, aucun club français ne passait la 2ème phase de poule en LDC, alors que cette année 2 clubs français étaient en 8ème, et 2 en quart l'an dernier !"

Bien vrai. Mais n'oublions pas que c'est justement pour que la compétition soit plus ouverte que la nouvelle formule a été mise en place par l'UEFA. Avec une deuxième phase de poule le rythme était tout simplement intenable pour n'importe quel club ne possédant pas un effectif pléthorique. Et quand on y repense, ça paraît incensé de pouvoir mener une campagne de C1 jusqu'à son terme (Quart, puis Demie au sortir de la deuxième phas de poule) et lutter pour le titre dans son championnat respectif. Encore aujourd'hui, bon nombre de grands d'Europe aurait du mal à suivre la cadence.

La Barça par exemple serait très certainement moins dominateur qu'il ne l'est en Liga. Avec un banc assez restreint (oui, les futurs crack de la Masia n'ont pas tout à fait le niveau, pas encore, ça viendra mais pas encore) j'ai du mal à imaginer Guardiola reconduire à chaque rencontre le trio MVP, Liga et C1 compris.

D'ailleurs comment Monaco est-il arrivé en finale en 2004 ? Justement grâce à la nouvelle formule. Parce que certes ils sortent le Real, puis Chelsea, mais les anglais n'étaient pas encore la terreur des 4-5 dernières années, mais surtout ils n'ont qu'un seul véritable exploits à faire. Avec l'ancienne formule c'est 3 voire 4 ou 5 exploit pour atteindre la finale.

Alors oui, les clubs français n'ont pas été si ridicules que ça ces deux dernières années, mais ils sont quand même très loin de pouvoir prétendre à mieux qu'une place en 1/4, à moins d'un tirage hyper favorable, ce qui n'est pas à exclure non plus (cf le parcours de ManU cette année et la double confrontation LyonvsBordeaux).

Lille va devoir être très intelligent sur le marché des transferts cet été s'il ne veulent pas cravacher sévère l'an prochain. Un Pedretti ne serait pas si mal effectivement. Dommage que le Barça souhaite absolument vendre Bojan, je le verrais bien prêté une saison dans un club jouant le titre, histoire de se (re)lancer définitivement. Et même pourquoi pas un Diego qui n'est plus vraiment en odeur de sainteté en Allemagne après sa saison un peu moisie. Le salaire pourrait poser probléme mais ça serait toujours mieux qu'un Lucho apathique...
Diego est un super joueur mais visiblement difficile à gérer et surtout très cher. Moi je l'aimerais bien à l'OM pour remplacer l'autre arnaque (4 bons mois sur 2 ans) mais bon faut pas rêver.
Dudley Smith 31 mai 2011 12:32
marseille, finale UEFA en 99, et titre d champion floué par paris (titre pour bordeaux).
filoubifrance 31 mai 2011 13:40
Diego est fini. Il était motivé en jouant pour le werder, car il jouait dans une bonne équipe, n'avait pas de tâches defensives á effectuer. mais plus encore, il voulait jouer le mondial. Depuis, ce n'est plus le même. Mais il est encore relativement jeune, il pourrait revenir. Mais son pére est son agent, et n'est certainement pas de meilleur conseil...
Amis marseillais : je n'ai rien contre vous !

Je disais juste que l'OM dans les 2000', n'a pas été tout le temps super en coupe d'Europe ! Lille a fait un 8ème de C1, comme l'OM ! (excepté la belle épopée de 2004). Le 8ème en C1 de l'OM est le 1er depuis 1993 (2004,2008,2009,2010 éliminé en poules).

2007 : Mlada Bodeslav
2008 : les poules + Zenith
2009: les poules + Shakthar
2010: les poules

Lille n'a pas fait pire, DESOLE
Et le chapeau 3 n'est pas le chapeau 4. Avec un chapeau 3 le LOSC peut sortir. Auxerre, en chapeau 4, n'avait aucune chance.

Enfin bref, bon courage à l'OM, au LOSC et à l'OL. Parce que quand il n'y a pas de clubs français au printemps, je ne vibre pas pareil.
Exact @Tuzinho,

Le LOSC perd beaucoup avec le départ de la triplette Rami-Cabaye-Gervinho (presque parti!).

Pedretti est certes un très bon joueur mais plus un joueur de sentinelle, j'ai du mal à le voir dans un milieu à trois, sachant que Mavuba joue déjà en "6".

Payet serait un pari à tenter pour remplacer Gervinho mais n'a pas la même capacité de percussion que l'ivoirien.

Et puis il faut également étoffer le banc pour pouvoir jouer les 1/8 de finale en LDC et une place qualificative pour la saison prochaine.

Le président Seydoux a t'il annoncé le montant de son enveloppe transferts ? Ou compte t'il sur ses ventes ?
@Mac : aucune idée du montant de l'enveloppe, mais les différents média relatent l'intérêt du LOSC pour Hamouma, sachant que Frau, De Mello et Obraniak devraient partir....

et Payet pour remplacer Hazard / Gervinho (sachant que Gervais n'a qu'un an de contrat quand Eden en a encore 4)

ça fait très léger quand on se sépare des cireurs de banc avant de débuter une saison chargée, longue et à pression....
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'Abcédaire de la L1
0 15