France - Ligue 1 - 18e journée - Saint-Étienne/Lorient (0-2)

Par Alexandre Pauwels

Lorient, comme à la maison

Pour un match qui devait rimer avec victoire et buts au Chaudron, Saint-Étienne a déjoué et perdu face à Lorient (0-2). Les Merlus, impeccables dans la maîtrise et la gestion de la rencontre, récoltent ainsi un quatrième succès consécutif en Ligue 1. Et la 4e place au classement.

Note
3 votes
3 votes pour une note moyenne de 4.83/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Joie des Lorientais, intenables en ce moment
Joie des Lorientais, intenables en ce moment
Saint-Étienne - Lorient : 0-2
Buts : Aliardière (20e) et Traoré (39e) pour les Lorientais. « Aujourd’hui, on joue plus bas, on presse moins, on se découvre moins et ça nous réussit plutôt bien. » Jérémie Aliadière exposait dans L’Équipe, avant la rencontre face à Saint-Étienne, les nouvelles résolutions lorientaises. De celles qui font que les Merlus ont enchaîné trois victoires de rang sans encaisser le moindre but, eux qui en avaient pris 16 en l’espace de quatre journées courant octobre. Ce nouveau Lorient est donc costaud et, au Chaudron, ils l’ont une nouvelle fois prouvé. Au terme d’un match remarquable de maîtrise, les Bretons repartent avec trois points entièrement mérités, face à des Stéphanois absents. Le bloc défensif et le duo Aliadière-Corgnet ont été performants, et voilà Lorient 4e de Ligue 1. Sainté, qui se devait de gagner pour conserver sa place dans le wagon de tête, a clairement déjoué et se retrouve 8e au classement.Sainté n’y est pas, Lorient maîtriseLa maîtrise bretonne que l’on vante depuis trois matchs, on la remarque d’entrée. Sur la défensive, les Bretons laissent l’initiative aux Stéphanois, leur imposant un véritable bloc, organisé en deux lignes de quatre. Infranchissable. D’autant que les Verts galèrent dans la construction et abusent des longs ballons inutiles vers l’avant. Bref, on sent plus d’aisance du côté des visiteurs, bien en place. D’autant que la relance est bonne, et que l’entente Corgnet-Aliadière fonctionne à merveille. Le modèle est toujours le même : prise de balle du premier, côté droit, accélération, service dans la profondeur pour le second. L’arrière-garde stéphanoise, qui n’a pas retenu les avertissements, finit par craquer, et Aliadière, sur ce modèle, de repiquer dans l’axe pour glisser une frappe à ras du poteau (0-1, 20e). Sainté, sonné, craque complètement suite à l’ouverture du score. Lorient a l’occasion d’en profiter, une nouvelle fois, par l’intermédiaire de Corgnet : sa frappe au point de péno est d’abord bloquée par Ruffier (23e), puis son centre parfait à ras-de-terre n’est pas transformé par Traoré (24e). Non, Sainté n’y est pas, et la révolte n’a pas lieu. Dans ce contexte, Traoré vient logiquement offrir un double avantage aux Merlus avant la pause : Corgnet (re) pour Aliadière (re), décalage sur Reale côté droit, et centre sur un Traoré qui prend le dessus sur Bayal (0-2, 39e). Rien ne va pour les Verts, Gradel manque l’immanquable (45e), et ils rentrent aux vestiaires sous les sifflets du Chaudron.Réveil timide des VertsSe pose alors la question d’un éventuel come-back stéphanois. Au regard de la physionomie, c’est du domaine de l’impossible. D’autant qu’encore une fois, le fameux duo breton manque de trouver la faille rapidement à la reprise, mais Aliadière foire une frappe à bout portant sur un service au poil de Corgnet (47e). Mais à partir de là, ou à partir de la sortie sur blessure de Traoré (qui se tord la cheville affreusement), Saint-Étienne se met à jouer. Enfin, peut-être est-ce seulement la conséquence de la tactique lorientaise, puisque les Merlus se contentent désormais de gérer leur avantage. On ressent donc un léger mieux chez les Stéphanois, mais subsiste ce bloc défensif breton, vraiment difficile à contourner. Il ne sera, au final, mis à mal que deux fois par l’attaque adverse, par deux frappes de Lemoine sauvée par Lautoa et Audard (56e, 83e). Incapables d’emballer le match, les Verts payent leur réveil trop tardif dans le jeu. Solidaires et organisés en seconde période, les Merlus ont quant à eux fait leur match. La preuve que Lorient est bien la meilleure équipe de ce mois de décembre.

Par Alexandre Pauwels


 





Votre compte sur SOFOOT.com

10 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par JensJeremies le 16/12/2012 à 19:07
      Note : 2 

    C'est plus efficace mais moins drôle Lorient. Et Sainté, bah ça se dégonfle aussi vite que ça a gonflé.

  • Message posté par Danyelou le 16/12/2012 à 19:11
      Note : 1 

    Rennes/Sainté même combat.

  • Message posté par Sly le 16/12/2012 à 19:11
      

    Bien fait pour les stéphanois, ça leur apprendra à s'enflammer pour que dalle. Quant à Lorient, ils me font bien plaisir : pourvu que ça dure. (et pourvu que le corps d'Alliadère tienne !)

  • Message posté par Mathieu le 16/12/2012 à 19:19
      Note : 1 

    Saint-Etienne confirme ce que je pensais, on en a fait des tonnes avec cette équipe et Aubameyang alors que dans le jeu il n'y a vraiment pas grand chose.

  • Message posté par fernandollorientais le 16/12/2012 à 19:20
      Note : 1 

    ça vaut le coup que je déverse à nouveau mon mépris pour la hype sainté ?

    vraiment un kif de voir jouer cette équipe Lorientaise. Les lignes sont serrées, les prises de balles concises, le jeu propre, les temps faibles super bien gérés. Lorient est vraiment à sa place au classement. D'abord par sa qualité collective et aussi compte tenu de la médiocrité générale de la classe B de L1 (lille, rennes, bordeaux, sainté, toulouse)

    bref, chapeau mr gourcuff et vive l'arrigosachisme !

    (rien à voir avec mon patronyme, simple hommage à Ferreri, génie de l'époque)

  • Message posté par passionvert le 16/12/2012 à 19:41
      

    C'est pas Sainté qui s'enflammait, c'est les média deja. Puis à part les 3 premiers, aucune équipe n'est régulière et toutes connaissent un sale passage. On fera les comptes à la fin. J'aimerais savoir qui vous supporter que je rigole.

  • Message posté par Pascal Pierre le 16/12/2012 à 19:52
      Note : 1 

    Match de qualité (faut-il le souligner) avec une brillante équipe lorientaise qui a totalement étouffé les stéphanois.
    Bref, comme déjà dit, la Hype St Etienne, ne vaut que pour l'héritage qu'a laissé ce club.
    En tout cas, deux belles surprises à mi-chemin : Lorient et ses quelques joueurs élégants (Alliardière, Corgnet, Reale) et Nice qui confirme que Puel est, à défaut d'être fait pour jouer dans les clubs à grosse ossature, demeure un extraordinaire repreneur d'équipe inscrite dans un projet sportif cohérent.

  • Message posté par fernandollorientais le 16/12/2012 à 19:59
      Note : 2 

    @passion vert, c'est bien aux observateurs dans leur ensemble et non aux verts que je glissais une petite crotte de nez. :)

    pour autant, si on se souvient de certaines itws post match de galtier, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il se prenait plutôt au jeu de cet "enflamage" général. Quand on lui parlait du nouveau montpellier, ça lui chatouillait agréablement l'anu.

    les choses sont désormais remises en perspective avec ces quasi 500 minutes sans un pion inscrit.

  • Message posté par Pascal Pierre le 16/12/2012 à 19:59
      Note : 1 

    Passion vert : seul Lyon demeure presque régulier dans le jeu et les résultats (énorme prise de risque tant je ne suis pas certain d'une claque ce soir au Parc des Emirs) .
    Même Paris a eu son coup de mou (certes plus court que les autres, mais inévitablement mis en avant par toutes et tous).
    Après St Etienne fut surclassé cet après-midi alors qu'il pavoisait il y a encore 10 jours .... reprendre les propos de Romeyer sur sa Ferrari qui a encore calé devant une frappe, je pense, prenable d'Alliardière.
    Je me souviens de votre dernière victoire à Gerland... vous étiez assez nombreux à déclarer la fin de votre ennemi juré et votre retour au premier plan...

  • Message posté par GvhCoach le 16/12/2012 à 20:09
      

    Belle & nette victoire des Merlus ; rien à dire. Quand ils ont leurs titulaires présents, ça joue bien & ça gagne. Reste à espérer que ça continue, et dommage pour eux que la trêve arrive.


10 réactions :
Poster un commentaire