1. //
  2. // 34e journée
  3. // Lorient/Marseille

Lorient – OM : le petit commerce

Desailly, Deschamps, Pedros. Abriel, Amalfitano, Morel. De Nantes à Lorient, des années 1990 aux années 2000, l'Olympique de Marseille a toujours aimé recruter dans des clubs bien précis. Ce samedi après-midi, les Phocéens se déplacent à Lorient avec la ferme intention de consolider leur deuxième place. Mais en Bretagne, difficile pour José Anigo et ses hommes de ne pas faire de lèche-vitrine.

Modififié
0 10
Depuis la nuit des temps, Marseille est une terre d'échange. Bâtie par les Phocéens de manière à être totalement ouverte sur la mer, la cité du Sud de la France est un lieu où le troc et le business sont rois. Un bon paquet de siècles plus tard, le petit trafic dure encore, avec un comptoir breton. À l'aube d'un mercato qui s'annonce d'un calme olympien à Marseille, pendant que les ogres monégasques et parisiens dégaineront leurs pièces d'or, les supporters phocéens savent où leurs dirigeants aiment faire leur petit marché. Cette semaine, le nom de Jérémie Aliadière a été évoqué. C'est certainement une simple rumeur, mais là-bas, au sud, il y a un petit quelque chose qui donnerait presque envie d'y croire : les antécédents. Ancien client de l'OM, Lorient est devenu le dealer. Problème ? Entre la Bretagne et le Sud-Est, ce n'est pas toujours de la bonne qui circule.

Apprendre à donner, donner sans reprendre

Il faut dire que les Lorientais se sont souvent fait bananer. À la fin du XXe siècle, à une époque où le Moustoir était une pelouse et où Lorient n'était pas l'hommage vibrant rendu au 4-4-2 qu'il est aujourd'hui, l'Olympique de Marseille a abusé de la gentillesse de Christian Gourcuff. En effet, ce partenariat masqué débouche sur un nombre important de transactions. Dans la mémoire collective reste généralement le bon souvenir Seydou Keita, arrivé en Bretagne en 2000 sous forme de prêt avant de s'engager définitivement la saison suivante. Mais pour un comme le Malien, combien de Cantareil, de Fischer, de Martini, de Dahou, de Marlet ou même d'André Ayew, qui n'était que l'ombre du joueur qu'il est aujourd'hui ? On se souvient également de Tchiressoua Guel, qui est d'abord passé par Saint-Étienne avant de rejoindre les Merlus. Une arrivée en deux temps, la filière privilégiée par les dirigeants phocéens. Pendant un temps.

L'OM et l'achat lorientais compulsif

En effet, il faut croire qu'à force d'arnaquer les Bretons, les dirigeants phocéens avaient besoin de voir les ex-Bretons évoluer ailleurs avant de les engager. Ce fut le cas de Karim Ziani, de Baky Koné, d'André-Pierre Gignac et de… Vincent Gragnic. Certainement attristés par ce dernier coup, les dirigeants phocéens ont décidé d'aller se servir directement à la source depuis Fabrice Abriel. Il faut dire que depuis le temps, Lorient est devenue, sous la houlette de Gourcuff, une des équipes les plus joueuses de Ligue 1 et que ça, ça plaît à l'OM, une équipe qui recrutait « FC Nantes » à l'époque où ça tâtait le ballon sous la houlette de Coco du côté de la Jonelière. Alors on tente. Amalfitano, qui formait une belle doublette avec Gameiro, et l'immense Jérémy Morel. Alaixys Romao a suivi et s'est parfaitement adapté au moule phocéen, amenant récupération, abnégation et petites percées au milieu du terrain. L'arbre qui cache la forêt, puisque Amalfitano ne joue quasiment plus aujourd'hui, tandis que Morel claque les prestations que l'on connaît. C'est cette capacité de l'OM à taper à côté et pas seulement devant le but qui inquiète ces derniers temps. Corgnet, Ecuele Manga, Barthelmé et donc Aliadière sont autant de bonnes cibles pour José Anigo, qui serait quand même foutu de se tromper, en pensant notamment, que ces joueurs, à l'aise dans le dispositif Gourcuff, s'adapteraient aisément à Marseille. Mais à choisir, le Chauve et ses Phocéens préféreraient mettre la balle au fond, ce samedi. Histoire d'assurer la deuxième place et son attractivité. Et ça, c'est bon pour le business. Et pour Lorient.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Quand Anigo comprendra que la plupart de ces joueurs sont bon dans le 4-4-2 de Gourcuff et pas le 4-2-3-1 ou 4-3-3 de l'OM...
Romao pas décevant, mais pas transcendant, Amalfitano, monsieur stat de fantôme et Morel... bah Morel quoi.
Note : 1
On avait réussi à leur refourguer Fiorèse et pour ça respect Belzunce Breackdown cong.
Message posté par hug38
Quand Anigo comprendra que la plupart de ces joueurs sont bon dans le 4-4-2 de Gourcuff et pas le 4-2-3-1 ou 4-3-3 de l'OM...
Romao pas décevant, mais pas transcendant, Amalfitano, monsieur stat de fantôme et Morel... bah Morel quoi.


Pas mieux.
tyler_durden Niveau : DHR
Message posté par hug38
Quand Anigo comprendra que la plupart de ces joueurs sont bon dans le 4-4-2 de Gourcuff et pas le 4-2-3-1 ou 4-3-3 de l'OM...
Romao pas décevant, mais pas transcendant, Amalfitano, monsieur stat de fantôme et Morel... bah Morel quoi.


Ouai enfin un joueur pro est capable de s'adapter aux systèmes de jeu, à mon sens c'est pas le vrai problème. Un mec qui joue coté droit, arrière gauche ou milieu defensif, quelque soit la tactique, si tu le mets à son poste, il est capable de s'adapter.
Amalfitano il fut très bon un moment, donc là c'est aussi la régularité qui est en cause, Romao il est pas mal mais limité, il n'a jamais été transcendant et ne le sera probablement jamais.
Morel il joue arrière gauche que ce soit un 442, 433, 451, c'est un peu près le même rôle, tu dois savoir défendre et un peu attaqué.
Dans tous les cas, jouer dans la petite équipe de Lorient et jouer à l'OM, c'est rien à voir, faut supporter la pression etc.
Tiens mais c'est pas morel qui vient de lorient ?

Je suis pour l'ol, mais l'om devrait essayer de laisser morel a lorient c'est la qu'il est le mieux l'animal !

Ce mec me rend depressif.
Selbycool Niveau : CFA2
@Tyler : tout à fait d'accord avec toi, il y'a une sacrée différence d'exigences sportives et athlétiques entre les deux clubs...

Le soucis de Marseille, d'une manière générale, c'est surtout le manque de flair. On dirait qu'ils se font toujours embarquer sur les profils qui cartonnent six mois mais qu'on ne reverra jamais au même niveau... Et ouais, même Morel avait fait six mois de feu à Lorient ;)

Et puis Marseille n'a jamais été une usine à beau jeu léché, il faudra bien qu'ils se le mettent dans le crâne un jour, fut-il dégarni : les joueurs qui arrivent avec une culture de jeu à la Nantaise se plantent quasi-systématiquement chez eux.

Enfin la donne psychologique est hyper importante dans ce club, les supporters sont presque de pires girouettes qu'au PSG : rendez-vous quand même compte que ces fins connaisseurs du foot européen trouvaient qu'Azpi n'avait pas de potentiel, il y'avait même des mecs pour se réjouir de son départ... Donc c'est très simple, t'es obligé de recruter des mecs hyper sereins et zen, en plus d'être capables de vite progresser (puisque le tout premier critère c'est qu'ils soient pas chers, hein).

Pas simple, encore moins pour un nigaud.
Comment tu peux dire qu'il y a une différence de niveau athlétique requis entre l'OM et le FCL.
Le 4-4-2 est le système le plus éprouvant physiquement car il demande des efforts constants de la part de tous, du mouvement en permanence pour libérer les espaces.

Et puis dire que coller un mec à son poste quel que soit le système de jeu ne doit pas altérer ses performances, c'est vraiment ne voir que la position sur le terrain. Tout le système de jeu est à prendre en considération. Un mec comme Morel, formé depuis toujours au système FCL aura forcément du mal à s'adapter dans un autre système(car à Lorient, dès les classes d'âge les plus jeunes, c'est le système de 4-4-2 à la Gourcuff qui est inculqué).

Combien on a vu de joueurs performants à Lorient être nuls ailleurs? Notamment à l'OM. Mais les recruteurs phocéens ne voient dans les performances que des capacités individuelles. Grosse, GROSSE erreur.
a quand un article sur les magouilles de josé anigo? Faut arrété de le penser plus bète que ce qu'il n'est, les transfert foireux c'est pas qu'il les a cru bon, c'est pour s'en mettre plein les fouilles. Enquété plutot sur les réseau avec les barési cano et cie...a part si c'est trop dangereux!
Message posté par Selbycool
@Tyler : tout à fait d'accord avec toi, il y'a une sacrée différence d'exigences sportives et athlétiques entre les deux clubs...

Le soucis de Marseille, d'une manière générale, c'est surtout le manque de flair. On dirait qu'ils se font toujours embarquer sur les profils qui cartonnent six mois mais qu'on ne reverra jamais au même niveau... Et ouais, même Morel avait fait six mois de feu à Lorient ;)

Et puis Marseille n'a jamais été une usine à beau jeu léché, il faudra bien qu'ils se le mettent dans le crâne un jour, fut-il dégarni : les joueurs qui arrivent avec une culture de jeu à la Nantaise se plantent quasi-systématiquement chez eux.

Enfin la donne psychologique est hyper importante dans ce club, les supporters sont presque de pires girouettes qu'au PSG : rendez-vous quand même compte que ces fins connaisseurs du foot européen trouvaient qu'Azpi n'avait pas de potentiel, il y'avait même des mecs pour se réjouir de son départ... Donc c'est très simple, t'es obligé de recruter des mecs hyper sereins et zen, en plus d'être capables de vite progresser (puisque le tout premier critère c'est qu'ils soient pas chers, hein).

Pas simple, encore moins pour un nigaud.


C'est marrant la proportions que la plupart ont à confondre: supporters et média!

Des girouettes...blabli blalbla.. mais tu es déjà venu à marseille pour savoir?

Parceque tout le temps on nous reproche ce que les médias écrivent ou disent! EH OH! Faut arrêter un peu! Ven,ait boire le pastis ici et vous entendrez les vrais avis des supporters!

Je dis ça pour Marseille, Paris, Le Havre etc etc etc...

Quand tu ne sais pas, mais TAIS TOI!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 10