Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

Lopetegui fond en larmes et charge Rubiales

Modififié
Amertume basque.

Le nouvel entraîneur du Real Madrid, Julen Lopetegui, a été présenté à Santiago-Bernabéu ce jeudi, dans une conférence de presse pleine d'émotion et de rancœur. Pas étonnant vu l'ascenseur émotionnel qu'a emprunté lors ces dernières 48 heures le désormais ex-sélectionneur de la Roja.


« Hier (mercredi), c’était le jour le plus triste de ma vie depuis la mort de ma mère. Mais aujourd’hui, c’est le plus beau jour de ma vie. Merci encore » , lance le successeur de Zinédine Zidane en laissant échapper quelques larmes. Il poursuit : « La loyauté, c’est dire la vérité. Le premier qui l’a su, c’est le président de la Fédération. Nous avons voulu être transparents. On m’a félicité via un communiqué public signé de la RFEF. Il y avait une réunion prévue. Ce qui s’est passé ensuite, je l’ignore. [...] Nous avons été professionnels, honnêtes parce que nous savions que les rumeurs pouvaient poser problème au groupe pendant la compétition. Qu’il y ait d’autres interprétations, parfois médiocres, ce n’est pas mon problème. [...] Je ne peux pas revenir en arrière. Si je pouvais changer quelque chose, je ne changerais que la réaction et le revirement de Rubiales, mais je ne peux pas le faire. J’aurais aimé qu'il se comporte différemment. »


Florentino Pérez déplore également l'attitude du président de la Fédération : « J’ai prévenu le président de l'accord. Mais sa réaction d’orgueil, renforcée par ceux qui se sont empressés de vouloir mépriser le Real Madrid est absurde. Il a eu une réponse disproportionnée au vu des précédents, des dizaines de cas d’entraîneurs qui ont signé avant ou pendant des compétitions internationales. On a ruiné le rêve de Julen après deux ans de travail acharnés à la tête de la sélection. »

C'est sûr, Lopetegui arrive dans les meilleures prédispositions dans la Maison-Blanche. SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:23 Kondogbia : « J'ai toujours voulu jouer pour la Centrafrique » 164
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
Hier à 11:48 Bolt s'insurge contre un contrôle antidopage 25
À lire ensuite
Coup dur pour Dzagoev