1. //
  2. //
  3. // Lyon-PSG

Lopes, cœur de Lyon

Champion d’Europe avec le Portugal cet été, Anthony Lopes a depuis traversé un début de saison compliqué sur le plan personnel et collectif. Au point de fondre en larmes contre son poteau début septembre après la première défaite de l’OL dans son nouveau stade contre Bordeaux. Peut-être parce que lui sait ce qu’est être joueur et supporter de son club de toujours.

Modififié
C’est peut-être là qu’une large partie du début de saison flingué de l’Olympique lyonnais s’est joué. En privé comme en public, Bruno Génésio aimait parler du Parc OL. Lui, l’ancien adjoint devenu entraîneur de l’équipe première, l’ancien gamin du virage nord de Gerland transformé en premier décisionnaire d’une institution qui coule dans ses veines depuis plus de quarante ans. Génésio racontait alors comment son groupe avait réussi à « installer un climat particulier » dans une enceinte où il a pendu sa crémaillère le 9 janvier dernier par une baffe donnée à Troyes. En l’espace de quelques semaines, le Parc OL était alors devenu « une forteresse » dans la bouche de l’entraîneur lyonnais et dans celle de son président, Jean-Michel Aulas, qui a pu danser sur une victoire convaincante contre le PSG (2-1) fin février et une autre contre l’AS Monaco début mai (6-1). Puis, tout a basculé d’un coup. Le jeu chatoyant de la deuxième partie de saison installé par Génésio, l’impression d’un groupe de potes intouchable quand chacun tire dans le même sens – ce qui n’est plus forcément toujours le cas – mais aussi la forteresse, donc. Car le 10 septembre dernier, juste après une première gifle reçue à Dijon (2-4), le Parc OL est tombé face à Bordeaux (1-3). En trois coups de poignard, des traits de comportement inquiétants et sur ce visage. Celui d’un homme, seul, le dos posé contre son poteau. Finalement, il se relèvera et sera le seul à aller saluer les quelque 40 000 personnes présentes ce jour-là. Car il ne peut pas oublier que quelques années plus tôt, il faisait partie de cette foule. Mais aussi parce que ça « le fait chier d’avoir fait une prestation comme celle-là. Je ne me donne pas le droit de sortir un match comme celui-là. » Anthony Lopes l’avoue : il n’a jamais été plus bas dans sa carrière.

L’authenticité, l’identité et les fidèles


La situation du gardien portugais de l’OL est paradoxale. Car avant d’avoir la tête sous l’eau et de la relever après les doutes, Lopes est surtout devenu champion d’Europe avec le Portugal en juillet dernier. Puis, il est revenu. Vite. Trop vite ? Peut-être. L’idée était de « retomber de [son] nuage » rapidement, mais aussi de retrouver ses potes. Ces mecs avec qui il porte l’identité lyonnaise, celle de la formation maison et d’un certain rapport à son histoire. Anthony Lopes vit l’OL et a toujours vécu OL. Ceci explique beaucoup des images vues depuis son premier match dans le but des grands le 31 octobre 2012. Car, avant d’être sur le terrain, le gardien a « été dans le virage avec eux » . Avec les historiques Bad Gones, ceux qui lui avaient offert des gants un jour de derby et ceux qui se souviennent d’un « passionné, un vrai, un mec dont on est certain de l’authenticité » . Un gars qui ne trichera pas et qui ne l’a jamais fait, car il est avant tout supporter. Les fidèles de l’OL ne l’ont jamais repoussé, à l’exception d’une fois, à Séville, à la fin du mois de septembre dernier, après une soirée négative pour l’ensemble de la délégation lyonnaise.

L’apprentissage par l’échec


L’histoire d’Anthony Lopes ressemble donc à un fil qu’on tend sans coupure. Celle d’une ascension linéaire, adoubé par ses prédécesseurs et soutenu par ses proches jusque dans la tempête qu’il a traversée depuis plusieurs semaines. « Il y a des moments où tout va mal, mais où on apprend sur son métier, expliquait-il dans un rare entretien donné à L’Équipe le 21 novembre dernier. Là, pour le coup, c’était vraiment le moment le plus compliqué depuis le début de ma carrière. (...) Je n’ai aucune explication. Si j’arrivais à en trouver, j’aurais tout changé avant. Je ne sais pas à quoi cela est dû, vraiment pas. » C’est peut-être ce qui le rend aussi humain après tant de rencontres à impressionner, survoler et s’afficher comme un ange gardien pur sang derrière une défense parfois bancale. Cette saison, Lopes a progressivement renfilé son costume de sauveur par moments, comme à Lille (1-0) vendredi dernier, malgré un physique touché par la maladie. L’international portugais est comme ça : il avance à l’émotion, à la passion d’un club qu’on ne l’imagine pas quitter un jour, mais aussi à la confiance de tous les instants de ses dirigeants. La vraie forteresse est peut-être finalement là, sous une bonne dose de gel et vingt-six années à gueuler pour le succès d’un club. La rage au cœur.



Par Maxime Brigand Propos d'Anthony Lopes tirés de L'Équipe.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

J'ai une sincère sympathie envers Lopes.

Son visage colérique après les défaites me rappelle un peu la rage qui semblait prendre les cadres de l'équipe "à la bonne époque".

Je ne l'ai jamais vu ni se défiler, ni faire semblant et je suis persuadé que sa phase de moins bien n'était justement qu'une phase.

Il ne se débine en plus pas et j'ai été assez dégoûté de lire qu'il fût sifflé par une partie du public après la défaite à Séville.

J'aimerais que Lyon possède plus de joueurs concernés comme ça.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Pas classe de la part des suppporter a Seville; jetais outre a l'epoque.

Il a tjrs tout donne, meme sil a un coup de moins bien cette premiere partie de saison.
Comme moi, j'avais d'ailleurs commenté à l'époque "il n'y a plus rien à rattraper dans ce club" ou un truc comme ça.

Ca m'avait vraiment vraiment saoulé cette histoire.
ArmaGueïda Niveau : DHR
Les supporters ont crié leur amertume au premier représentant du club qui se présentait. L'accueil chaleureux de la bienveillante Guardia Civil les aura sans doutes un tantinet remonté. Le club n'était pas responsable mais j'imagine que c'est difficile de rester mesuré après s'être fait taquiné les cotes toutes la journée.
@Arma

Tu as raison, je n'avais pas vu les choses dans ce sens.
bestclic 2.0 Niveau : Loisir
Dans les joueurs avec un état d'esprit similaire je rajouterais aussi gonalons et ferri.

Ferri est un joueur que j'apprécie énormément. Il joue moins cette année mais ne s'épanche pas dans les médias et se donne toujours à fond quand il a sa chance.

On parle de lui a marseille, j'espère sincerement qu'il va rester à lyon surtout avec le départ programmé de tolisso.
Tu as raison Bestclic,

Aucun supporteur lyonnais ne peut se plaindre de l'implication et du sérieux de Gonalons.
Concernant Ferri, il ne baisse jamais les yeux, en témoignent ses duels devenus routiniers avec Motta.

Ces deux joueurs font également parti des seuls joueurs qui élèvent leur niveau quand l'adversité est plus forte, les autres lyonnais ayant souvent tendance à évoluer à un niveau identique (plus ou moins bon) quelque soit l'équipe rencontrée.
6 réponses à ce commentaire.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Un super gars, avec une attitude irreprochable. Et un super gardien, meme si pas au niveau des plus grands.
Arthurpitude Niveau : DHR
Pas évident pour lui de briller par rapport à nos anciens super gardiens (Coupet et Lloris), qui eux avaient la chance de ne pas se faire canarder tout le match grâce à une défense plus solide et pouvaient ainsi sortir les quelques ballons chauds qui venaient
Pendant la 2ème partie de saison dernière il a été très bon, car l'équipe tournait mieux aussi. Pas de mystère, si on veut un bon gardien, il faut trouver une défense qui tourne mieux
Je suis d'accord avec toi concernant Coupet, mais pas totalement en parlant de Lloris.

Il y a quand même eu des périodes où il fût laissé à l'abandon, devant sortir le grand jeu à chaque approche adverse.
1 réponse à ce commentaire.
Juge du canapé Niveau : Loisir
Il a quand même une tronche à tirer sur le mauvais avion à la fin de la grande vadrouille.
Claudia quatre chapeaux Niveau : District
Ah bon ça parle de Ferry à marseille? Bordel apprendre ça ds un article qui parle de l'amour de son club- ça me la coupe!
Moi qui voulais encore croire qu'on pouvait choisir son club en fonction d'autres critères que la thune et l'exposition médiatique de son nombril... quel con..
Ça tue le foot ça.
Bon gardien de but, qui plus est contre Paris, généralement, il sait se mettre au niveau et faire les parades qu'il faut.

Cà peut être compliqué pour Paris ce soir.
Je profite de cet article sur Lyon pour faire un petit hors-sujet, désolé. J'ai une question pour les lyonnais, je vais pouvoir assister à mon premier match dans le nouveau stade et j'aimerais avoir vos avis concernant l'emplacement à choisir ? Autant à Gerland je savais à peu près où me placer pour avoir droit à une bonne ambiance, autant là j'en sais rien. Si vous avez des conseils je suis preneur, merci !
il y a 7 heures Des clubs de Ligue 1 punis pour des tribunes vides ? 59
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17 Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2
Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15 mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37 mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 7 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16