Longue vie à la Bundesliga !

Modififié
7 28
Direction le pays où il est possible de marquer un triplé en 10 minutes tout en perdant le match puisqu'un joueur adverse en a planté 4.

Ce match fou, c'est celui de Wolfsburg, le dauphin du Bayern, qui se déplaçait sur la pelouse du Bayer Leverkusen, 6e. Très vite, les Loups prennent le large et mènent 0-3 à la demi-heure de jeu. Sauf qu'Heung-min Son en a décidé autrement et marque 3 buts entre la 57e et la 67e pour Leverkusen. Entre-temps, Wolfsburg plante un quatrième pion grâce au Néerlandais Bas Dost. Égalisation du Bayer à la 77e, mais Dost vient marquer son quatrième but de la rencontre dans les dernières secondes du temps additionnel pour donner la victoire à Wolfsburg, qui reste à 8 points du leader munichois.

Le Bayern Munich, justement, recevait Hambourg ce samedi après-midi, et les hommes de Pep Guardiola se sont offert une petite promenade de santé. Un 8-0, comme ça, tranquille. Doublés pour Müller, Götze et Robben, buts de Lewandowski et Ribéry. Le goût du travail bien fait.

Vendredi soir, le Borussia Dortmund s'est donné un peu d'air en s'imposant 4 buts à 2 face à Mayence au Signal Iduna Park avec des réalisations de Subotić, Reus, Aubameyang et Şahin. Le BvB remonte à la 14e place du classement, la zone rouge est à 4 points.

23 buts en 3 matchs, propre.
MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Au moment où le débat sur une BuLi devenant plus fermée commençait à poindre... Quelle réponse!
Un bukkake pour la St Valentin, violents ces Allemands.
Hambourg n'en avait déjà pas pris 8 ou 9 il y a quelques saisons à l'Allianz Arena??!
Bring back our Planus Niveau : DHR
C'est clair que ya du spectacle ! ça donne envie de se bouger au stade et je leur envie.
Maintenant j'ai un peu de mal, elle est où la cohérence, la hiérarchie des clubs ? Bayern Hamburg 8-0 ! Dortmund qui joue la relégation... on nous aurait dit ça y a un an personne l'aurait cru et pourtant.

A part le Bayern, c'est l'anarchie voire la débacle, c'est bon pour le spectacle certes, mais je suis pas sûr que les supporters (et dirigeants) de autres clubs que j'ai cité soient aussi enthousiastes !

c'est doit être ça l'exception allemande, l'ascenseur émotionnel d'une saison à l'autre
georgesleserpent Niveau : Loisir
Robben est un joueur d'une violence hallucinante, le type, un peu comme Cruijff en son temps, va à une vitesse surréaliste, et contrairement aux tout droits, quand il se retrouve face à un bloc défensif, il ne ralentit pas, il va à la même vitesse et perfore comme un dingue jusqu'à trouver l'espace... Vraiment un dingue ce type... Puis son premier but, voila quoi !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 28