1. //
  2. // Amical
  3. // France/Australie

Loic Rémy : droit(e) au but

Auteur d’un début de saison intéressant sous les couleurs de Newcastle, Loïc Rémy retrouve les Bleus pour la première fois depuis le mois de mars. Une énième chance pour l’attaquant français de se faire une place au chaud en équipe nationale. La bonne ?

Modififié
0 32
Loïc Rémy était foutu. Ou presque. Au moment où l’ancien Marseillais a rejoint une équipe anglaise à l’agonie, les Queens Park Rangers, au début de l’année 2013, le public français voyait une histoire qu’elle déteste se répéter une énième fois. Rémy à QPR, c’était un nouveau talent gâché pour la Ligue 1, une nouvelle histoire d’oseille et un pari risqué pour un joueur de qualité. Un peu plus de six mois plus tard, le pari est en passe d'être remporté. Rémy, passé depuis à Newcastle, affirme ne jamais avoir vraiment douté, et retrouve les Bleus de manière logique, avec envie, désir et ambitions. Débarrassé de quelques doutes et loin de ses déboires judiciaires, l’autre marmot de la génération 87 veut aller à Rio.

La droite faible

Il faut bien l’admettre : le hasard fait parfois bien les choses. Pour Loïc Rémy, avoir Didier Deschamps à la tête de l’équipe de France de football à ce moment précis est une aubaine. Car si l’attaquant de Newcastle a toujours affirmé son amour de l’axe et du poste de numéro 9, DD sait mieux que quiconque que son ancien joueur peut également évoluer à droite. Au vrai, sur le Vieux-Port, Loïc Rémy a aussi souvent débuté à ce poste-là, avec André-Pierre Gignac, qu’en vrai 9, à la place de l’ancien Toulousain ou de Brandão. Ce vendredi 11 octobre, c’est sa polyvalence qui fait de Rémy un élément offensif essentiel de l’équipe de France. S’il peut évidemment faire du bien dans l’axe, où Karim Benzema et Olivier Giroud ne donnent pas franchement satisfaction, c’est bel et bien en évoluant sur le flanc droit de l’attaque que Rémy peut faire son trou. Un poste « faible » dans le secteur offensif français où Dimitri Payet ne donne satisfaction que par rares intermittences et délaissé par un Jérémy Ménez en plein plan sabotage en vue du Mondial brésilien. En somme, à l’heure actuelle, le seul poste offensif qui fait débat dans le 4-2-3-1 de Deschamps est celui-ci, puisqu’en dépit de son inefficacité, Karim Benzema devrait en être, comme Ribéry à gauche et Mathieu Valbuena en dix. Reste donc Rémy, au profil différent d’un Nasri, également en ballottage, quoique plus à son aise dans l’axe avec les Bleus. Une évidence ?

Légitimité et polyvalence

Sur le plan statistique, oui. Loïc Rémy, impliqué sur cinq des six derniers buts de son club, est le meilleur buteur français en Premier League depuis le début de l’année 2013 (11 réalisations). Sur le plan tactique, Didier Deschamps sait parfaitement ce que le joueur peut apporter. «  Il marque et il est capable de faire marquer. Sa capacité à prendre la profondeur et ses qualités de vitesse sont un atout important » , rappelait le sélectionneur en début de semaine à Clairefontaine. C’est là l’atout majeur de Rémy : dans la liste de DD, son profil d’attaquant véloce, amoureux de la profondeur, faisait défaut. Cependant, Loïc Rémy va voir réapparaître ses vieux démons. Ceux de la polyvalence. S’il est aligné sur ce flanc droit, trop attendront des centres tendus et autres débordements à la Ribéry. Ça, ce n’est pas Loïc Rémy. Rémy, c’est un joueur intelligent, des appels tranchants, un super jeu de tête et une vitesse de pointe. En somme, plus un attaquant de soutien quand il n’est pas 9 qu’un véritable ailier droit. Mais l’intéressé, motivé au possible, ne se prend pas la tête : « Le coach sait que je peux jouer à différents postes et que je peux lui offrir une solution de plus, complète Rémy. Bon, à gauche, Franck est étincelant, c’est difficile. Mais je peux également m’adapter à droite. S’il y a une place à prendre, je la prendrai avec plaisir. » Un espoir logique et des ambitions légitimes à l’orée d’une Coupe du monde brésilienne qui a de quoi faire rêver. Pas mal, pour un type qui était foutu, condamné à être l’attaquant médiocre d’un futur club de deuxième division anglaise.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

s'il avait planté le même nombre de buts pour un club français au classement similaire à celui de Newcastle, il y serait en EDF ??
derIngenieur Niveau : CFA
Pour moi Rémy à droite pourquoi pas, il est rapide.

Par contre, même problèmatique que Cavani à droite au PSG: un boulôt d'ailier mais des réflexes d'avant-centre...

Mais cela vaut le coup d'essayer !
Remy à droite, c'est franchement toujours mieux que Payet qui est juste TRANSPARENT.

Mais Remy quoi ! C'est du vu et du dejà vu... Et le pire, c'est qu'on peut pas franchement faire mieux dans notre "Vivier national".
Un petit air de Louis Saha dans le style, quand même...
Remy n'est peut-être pas Henry, mais je n'ai pas souvenir d'un mauvais match en EDF de sa part. L'OM a été bien con de le vendre car c'est un bon joueur qui peut nous être très utile.
Note : 9
Pour moi Remy c'est THE attaquant complémentaire de Benzema, le mec mega rapide qui va prendre sa place dans l'axe quand il décroche, le mec qui score où qu'il soit, qui peut prendre les centres de la tête, la profondeur, tout. Et il a toujours été bon en Equipe de France. Ca faisait un moment que j'attendais son retour. ENFIN !
"Pas mal, pour un type qui était foutu, condamné à être l’attaquant médiocre d’un futur club de deuxième division anglaise." Conclusion non recevable...

Celui- ci avait pris le soin de mentionner dans son contrat, qu'en cas de relégation des QPR en seconde division, Il serait libre de pouvoir rebondir dans un autre club. Implicitement Loic affirmait : " Cela passe ou cela casse dans cette équipe de branques, si je maintiens le club cela peut être que bénéfique pour moi et m'attirer l'attention de nos médias français, toujours assez prompts à se gargariser pour quelque évènement positif qu'il soit! ;;;; ou au pire that's it et je rebondis ailleurs, j'aurai de toute façon garni un peu plus mon compte en banque.

Une pige de 6 a 12 mois, dans un club besogneux , ne pouvait pas ruiner tout le crédit emnmagasiné du coté du vieux port.
jesse pinkman Niveau : Loisir
Message posté par fuzang
Remy à droite, c'est franchement toujours mieux que Payet qui est juste TRANSPARENT.

Mais Remy quoi ! C'est du vu et du dejà vu... Et le pire, c'est qu'on peut pas franchement faire mieux dans notre "Vivier national".



je te trouve dur , un remy en forme comme y a 2 ans a l om, sans blessure, c est tres fort: rapide, technique, adroit devant le but, prend la profondeur, bon de la tete, et decisif dans les gros matchs (psg, dortmund, lille, lyon, etc...)
il semble qu il est en train de retrouver ce niveau alors c est bien de re essayer vue ce qu on a en ce moment....

il serait bien utile aujourd hui a l OM si anigo et baup l avaient pas pousse a partir
putain valbuena en 10 la poisse. Heureusement que j'ai aussi un passeport italien
Il faut faire preuve d'un peu de mémoire et se rappeler que Remy à ses débuts à l'OM était nul car il jouait à droite et il a explosé quand Grognac s'est blessé et que Dédé l'a mis dans l'axe.

Je me souviens que je le taillais régulièrement à la pause café et qu'en fin de saison, j'ai du manger mon chapeau.

Il va vite, fait de bons appels et est adroit devant le but par contre, je ne me souviens pas l'avoir vu effacer des joueurs en dribblant, ni même adressé des centres millimétrés ?
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
au moment où le vend, on avait clairement pas le choix : le mec était psychologiquement niqué (sans doute à cause de cette histoire judiciaire)

mais j'étais dégouté quand même car malgré son manque de productivité sur les 6 derniers mois, ce mec m'avait fait kiffer à ses début à l'OM

Au point de presque remplacer doudou dans mon coeur

dire qu'on se tape l'autre Gignac encore...
Message posté par jesse pinkman


il serait bien utile aujourd hui a l OM si anigo et baup l avaient pas pousse a partir


Dans son cas, ça sentait plus le divorce (sans arrières pensées) qu'autre chose. Je ne mettrais pas les raisons de son départs dans la même catégorie que pour ceux d'Azpi ou de Mbia par exemple.
@ jesse pinkman

Je ne remet pas en cause Remy. ue je trouve meilleur que Payet.

Il a effectivement la tête d'Henry, de la vitesse et n'a pas besoin de 300 actions pour planter.

Je remet juste un peu en cause le non renouvellement. Le Thauvinisme, le Menezisme, le pa(ye)thetisme.

On a mal au renouvellement !!
George Haggis Niveau : CFA2
Il jouait de quel cote Menez a la Roma ?

Je l'aime bien Remy mais c'est quand meme incroyable de se dire que l'on n'a rien de mieux a se mettre sous la dent. C'est ce qui me rend fou avec cette generation 87, que des mecs comme ben arfa ou menez se soient flingues tous seuls.
George : Ils ont eu le concours des médias et du public pour se flinguer leur carrière. T'inquiète ils étaient bien encadrés...
On se demande pourquoi Zizou a eu le declic. Ca lui fait mal de voir l'edf dans cet état
Rémy n'est peut être pas le plus grand attaquant du monde, mais il ne m'a jamais déçu, à chaque fois il donne tout et il a l'air super motivé!
Franchement à droite, il faut un dynamiteur à la Franky.
Un mec qui s'est accéléré le jeu, provoqué, dribblé pour attirer les défenseurs et libérer le 9. Perso dans ce profil, je vois que Ben Arfa qui pourrait le remplir s'il est sérieux.

On a bien pardonné (plusieurs fois) à Ribery, Nasri ect pourquoi pas Hatem ?
Mister Nobody Niveau : District
Rémy mouille le maillot, possède une super pointe de vitesse, prend très bien la profondeur, s'adapte sans broncher au collectif et reste plutôt habile de la tête.
En plus de ça il ne fait pas de vagues, reste plutôt discret à m'a l'air d'être un type posé prêt à s'arracher pour l'EDF, pour laquelle il n'a d'ailleurs jamais fait de match vraiment merdiques, contrairement à d'autres.
Donc pour moi ça se tente, surtout en complément de la Benz qui décroche sans cesse.
Mister Nobody Niveau : District
Assez d'accord avec toi, et d'ailleurs Rémy et HBA pourraient se partager le poste selon l'adversaire. Mais à mon avis Hatem Ben Arfa est plus ou moins blacklisté dans la tête de Deschamps. Ou alors le sélectionneur attend qu'il soit vraiment plus régulier et un peu moins con, à l'image de Menez, dont le profile se rapproche plus de Remy d'ailleurs.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Top 10 : Parades de Buffon
0 32