1. //
  2. // AS Saint-Étienne

Loïc Perrin : « Tant que l'offre n'est pas sur la table... »

À bientôt 30 ans, Loïc Perrin s'apprête à connaître sa 12e saison de Ligue 1 sous le maillot de l'AS Saint-Étienne. À l'aube d'une saison qui commencera le 30 juillet avec un match de Ligue Europa, le défenseur revient sur la préparation des Verts, l'approche hivernale d'Arsenal et ses envies d'équipe de France.

Modififié
194 13
Comment se passe la préparation pour le moment à Saint-Étienne ?
C'est toujours une période avec des entraînements intensifs, mais il faut passer par là. En plus, la chaleur s'est ajoutée à tout cela. Le rythme d'entraînement est variable. Là, avec des matchs amicaux assez rapprochés, on a une semaine assez dense avec trois rencontres. Mais on va commencer à faire de la récupération entre ces matchs.

L'an passé, le club a terminé à une bonne 5e place. Quels objectifs a fixés le coach pour cette saison ? La lutte pour le podium ?
Pour l'instant, rien n'a été défini, mais, forcément, on veut faire aussi bien, voire mieux que l'année dernière, en sachant que c'est de plus en plus compliqué. On aimerait aussi aller plus loin dans les coupes et notamment en Ligue Europa, ça c'est un objectif. Les trois places du podium donnent envie, depuis deux ou trois ans. On n'est pas loin mine de rien, même si on sait que c'est compliqué, car il y a de grosses écuries devant. Mais, à chaque fois, ce n'est pas passé loin, donc pourquoi pas.

Il y a la Ligue Europa qui arrive vite, le 30 juillet vous serez sur le pont pour le 3e tour de qualification. Cela complique un peu la préparation ?
La préparation est un peu plus courte - on a eu de longues vacances, mais elles étaient nécessaires -, mais on sera prêts. La préparation est faite par rapport à ce premier match de Ligue Europa. Cela va arriver vite, mais il vaut mieux jouer ce type de rencontres que des matchs amicaux, c'est plus sympa, avec un vrai objectif, celui de passer en poules. Ce sont des matchs à élimination directe, il faut rentrer rapidement dans la compétition.

Christophe Galtier a dit vouloir faire mieux sur la scène européenne. Pour toi, cela ressemble à quoi, un bon parcours européen des Verts ?
Il faut au moins passer les poules. L'année dernière, quand on voit le résultat, on est tombés contre le finaliste (Dniepropetrovsk, ndlr) et l'Inter Milan, qui n'est pas un club comme les autres. Ce n'est pas évident, car il y a de belles équipes dans cette compétition. Il y a deux ans, c'est sûr que ce n'était pas satisfaisant, car on n'avait même pas atteint les poules. L'année dernière, c'était un peu mieux. Cette saison, ce sera bien si on sort des poules.

Ces matchs européens font grandir le club plus vite ?
Bien sûr, c'est un autre niveau. Quand on joue contre des équipes habituées à ce niveau-là, cela compte. À force d'y participer, cela nous fait grandir. Mais Saint-Étienne a une culture européenne. Quand on regarde les matchs de Coupe d'Europe dans d'autres stades, c'est un peu vide et triste. Nous, à Saint-Étienne, si on joue un match de Coupe d'Europe en semaine, le stade est plein. La Coupe d'Europe ici a une saveur particulière.

En janvier dernier, on avait parlé d'un intérêt d'Arsenal. On imagine, sans faire injure à Saint-Étienne, que cela aurait été un aboutissement de signer là-bas ?
On ne peut pas comparer les deux clubs. Vouloir aller à Arsenal, ce n'est pas faire injure à Saint-Étienne. Au contraire, un club comme celui-là ne se refuse pas, toutes les conditions y sont réunies. Cela ne s'est pas fait pour diverses raisons, mais un club comme celui-là permet de franchir un palier. Ce n'est pas partir pour partir, mais découvrir un autre niveau, c'est valorisant pour Saint-Étienne.

Cet été, tu es ouvert à une opportunité de départ ?
(Il réfléchit) Il ne faut jamais dire jamais, mais pour le moment, il n'y a eu aucune approche, donc je ne me pose pas la question. Il faut se la poser si quelqu'un s'intéresse à vous. Tant que l'offre n'est pas sur la table...

Il y a un an, vous étiez dans la liste des réservistes pour le Mondial 2014. L'équipe de France reste un objectif avec l'Euro en fin de saison ?

Je suis là au cas où. Je sais que je ne fais pas partie du groupe, mais si, malheureusement pour certains, il y a des blessés, je suis disponible. Je pense que le staff de l'équipe de France continue de suivre mes performances. Je suis là, mais je n'en fais pas une obsession parce qu'au départ, ce n'était pas forcément un objectif. Mais si cela arrivait, ce serait une belle surprise. Le fait d'être dans les réservistes, cela m'a fait prendre conscience que ce n'était pas si loin même s'il y a d'autres joueurs devant moi. C'est un peu toujours la même chose : il faut que je figure bien avec Saint-Étienne en championnat et en Ligue Europa, ça peut aider. Cela ne fera pas tout, mais si on est en haut du classement avec Saint-Étienne et qu'on va loin en Ligue Europa, le sélectionneur fera un petit peu plus attention aux joueurs de Saint-Étienne. Quand on regarde les joueurs sélectionnés, la plupart sont dans de grands clubs qui jouent régulièrement la Ligue des champions.


Propos recueillis Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il a l'air d'être un type bien ce Loïc.
Jean-Luc Pontère
Tant mieux pour lui si Arsenal ne s'intéresse plus à lui. Il vaut mieux être capitaine à St-Etienne que roue de secours à Arsenal. Sans lui faire injure, je doute que Wenger l'eut considéré comme un titulaire.
boy in green Niveau : District
Quand je vois Sakho ou Mangala en bleu, j'ai mal pour Loïc...
C'est tellement une classe au dessus, dans le placement, la relance, l'intelligence de jeu, la sérénité! En France on privilégie pas ce genre de joueur, et je pense qu'on se trompe réellement
Jemincruste1 Niveau : CFA
Message posté par boy in green
Quand je vois Sakho ou Mangala en bleu, j'ai mal pour Loïc...
C'est tellement une classe au dessus, dans le placement, la relance, l'intelligence de jeu, la sérénité! En France on privilégie pas ce genre de joueur, et je pense qu'on se trompe réellement


C'est clair, je comprends vraiment pas ses non-sélections, Loïc Perrin est tellement plus fort que ces joueurs là. Un vrai footballeur comme on n'en fait très peu de nos jours.

En plus, la charnière bleue est un chantier continuel depuis des années, c'est incompréhensible qu'il n'ait pas sa chance.

Ça confirme juste que la sélection en EDF se joue autant avec les téléphones que sur le terrain.

Enfin, qu'il reste ambitieux avec l'ASSE, le club a de la chance d'avoir un capitaine comme celui-là ! Un exemple.
Message posté par Jemincruste1


C'est clair, je comprends vraiment pas ses non-sélections, Loïc Perrin est tellement plus fort que ces joueurs là. Un vrai footballeur comme on n'en fait très peu de nos jours.

En plus, la charnière bleue est un chantier continuel depuis des années, c'est incompréhensible qu'il n'ait pas sa chance.

Ça confirme juste que la sélection en EDF se joue autant avec les téléphones que sur le terrain.

Enfin, qu'il reste ambitieux avec l'ASSE, le club a de la chance d'avoir un capitaine comme celui-là ! Un exemple.



Je crois surtout que si Perrin n'avait pas été autant fragile dans son début de carrière, il serait peut être parti depuis longtemps.
En tout cas il peut dire merci à Galtier qui l'a repositionné en défense ce qui lui a permis de "limiter les blessures" par rapport à avant et de montrer tout son potentiel.
En dehors de ça son discours est posé et honnête.
Ah l'image de son mentor Pep, c'est le manque d'ambition incarné ce mec. Ca peut être un bon gars dans la vie, mais c'est pas le genre de mec qui te donne envie de partir à la guerre ou de retourner des montagnes et c'est un énorme défaut pour un capitaine.

"Ouhlaaa c'est l'INTER les gars, le plus mauvais INTER depuis 20ans mais INTER quand même, on va respecte et on sert les fesses les gars! Compact derrière on prend surtout pas de risque hein. (Pep applaudi). "

C'est un bon joueur mais son manque d'ambition a aussi causé sa perte en Equipe de France, et aussi pour signer dans un meilleur club.
Perrin a eu un parcours semé d'embûche avec de très nombreuses blessures lorsqu'il jouait milieu défensif!
Ces blessures l'ont clairement empêché de voir plus haut!
C'est aussi pour ça qu'il a été repositionné en def centrale! Et c'est finalement là où il est le meilleur!
Message posté par halfcab
Ah l'image de son mentor Pep, c'est le manque d'ambition incarné ce mec. Ca peut être un bon gars dans la vie, mais c'est pas le genre de mec qui te donne envie de partir à la guerre ou de retourner des montagnes et c'est un énorme défaut pour un capitaine.

"Ouhlaaa c'est l'INTER les gars, le plus mauvais INTER depuis 20ans mais INTER quand même, on va respecte et on sert les fesses les gars! Compact derrière on prend surtout pas de risque hein. (Pep applaudi). "

C'est un bon joueur mais son manque d'ambition a aussi causé sa perte en Equipe de France, et aussi pour signer dans un meilleur club.


Donc son "manque d'ambition" lui a fermé les portes de l'Equipe de France?
T'es une lumière mec, continue!
Un footballeur ambitieux serait blasé d'être dans le 42, dans un équipe qui au max et avec de la réussite viser l'EL en jouant un football dégueulasse 5ans sur 6 et se font humilier en Europa League depuis 3 ans alors que lui a les qualités pour jouer dans une équipe qui joue le titre et la C1 tous les ans.

Un footballeur sans ambition se réjouit de sa situation actuelle, et souhaite voir un jour son équipe gagner un match en EL avant la fin de sa carrière. Ca sera son plus beau souvenir...
tiens le troll sociopathe est de retour, ça manquait...
ZidaneLeMagnifique Niveau : DHR
Le reportage qu'avait fait J+1 à son sujet + cette interview confirment ma pensée : c'est un chic type.
Message posté par halfcab
Un footballeur ambitieux serait blasé d'être dans le 42, dans un équipe qui au max et avec de la réussite viser l'EL en jouant un football dégueulasse 5ans sur 6 et se font humilier en Europa League depuis 3 ans alors que lui a les qualités pour jouer dans une équipe qui joue le titre et la C1 tous les ans.

Un footballeur sans ambition se réjouit de sa situation actuelle, et souhaite voir un jour son équipe gagner un match en EL avant la fin de sa carrière. Ca sera son plus beau souvenir...


Oui, il se réjouit d'être à Sainté, c'est son club de coeur et sauf challenge dans le top10 européen il n'en bougera pas. C'est pas le genre à se barrer à West Ham tu vois.

Il a un langage très (trop) lisse mais sur le terrain c'est un daron. Tu demandes à tous les joueurs de L1 qui les impressionne à Sainté, 90% donnent Perrin.

Pajot : "Quand j'ai joué Saint-Etienne, c'est Loïc Perrin. Devant la télé, on ne sent pas tout ce qu'il dégage, mais c'est vraiment un patron. C'est sa capacité à gagner tous ses duels de la tête qui m'a impressionné aussi"

Et c'est très loin d'être la première fois que le lis un truc pareil de la part de nos joueurs ou d'adversaires. C'est incompréhensible en jouant 50 matchs amicaux qu'il n'ait pas été testé en Bleu. Et c'est pas du à Sainté, il est meilleur que certains qui y ont eu droit chez nous.
green manba Niveau : Loisir
Halfcab, ce n est pas un manque d ambition de vouloir rester à sainté surtout quand tu y es né, que tu es capitaine de ton club de cœur et que tu incarnes les valeurs de celui ci, c.-à-d, discrétion et humilité. Et oui comme il est dit précédemment il est à mon avis plus intéressant de jouer pour l un des clubs les plus titré de France que pour un obscure club rosbif. Va bien te faire enculé par un chilien, en sommes, tu touches pas au capitaine.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
194 13