Logique à l'italienne

Modififié
0 1
Dimanche à Bologne, le juventino Krasic simule dans la surface. L'arbitre accorde un pénalty (raté par Iaquinta) et met un jaune au « fautif » Portanova.

Devant la supercherie, le juge sportif intervient. Après avoir revisionné le plongeon, le Serbe est suspendu deux matches pour acte d'antijeu. Jusque-là, tout roule. Tout... sauf pour le pauvre Portanova, qui est désormais sous le coup d'une suspension.

Le défenseur bolognais a logiquement demandé l'annulation de son carton jaune. Annulation qu'on lui a gentiment refusée car « l'utilisation de la preuve télévisée est interdite pour ce type de sanction » .

Mais pour suspendre Krasic, on y avait le droit. Logique.

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Logique imparable en effet, digne des meilleures bureaucraties!

Pour une fois, le calcio ressemble au 'Brazil' (celui de Terry Gilliam!)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Evra prolongé ?
0 1