En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

« Lloris voulait changer de club »

Modififié
Hugo Lloris vit des temps difficiles en Angleterre. Tantôt sauveur, il est plus souvent bourreau des siens en ce moment, comme le week-end dernier où il offre à Manchester United l'occasion de revenir au score en concédant un pénalty (score final 2-2).

Mais le portier de l'équipe de France peut tout de même profiter aujourd'hui des joies de la titularisation, lui qui était remplaçant à son arrivée à Tottenham. Les conséquences de son duel avec Brad Friedel, alors gardien numéro 1 des Spurs, auraient pu être plus graves qu'on ne le pensait. Dans des propos relayés par Sambafoot, Heurelho Gomes, le 3e gardien de Tottenham, indique que l'ancien de l'OL a bien failli quitter Londres quelques mois après son arrivée.

« Je n'ai pas compris au départ. Le gardien de la sélection française arrive et il ne joue pas. J'ai été surpris par le comportement de Tottenham. Lloris m'a parlé, il voulait changer de club, déclare le Brésilien. Il m'a dit que s’il avait su que je restais, il ne serait pas venu. Il a passé des moments difficiles. On était à l'époque quatre gardiens potentiellement titulaires. Mais cela va beaucoup mieux, il est désormais adapté au championnat anglais. Lloris est un gardien spectaculaire. »


Tout ce qu'on peut souhaiter maintenant au capitaine de l'équipe de France, c'est qu'il ne fasse pas regretter à ceux qui l'y ont mis d'avoir été placé numéro un.
IB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
Brandao et l'art du combat