Ligue Europa - 5e journée - Groupe J - Lazio Rome/Tottenham (0-0)

Par Alexandre Pauwels

Lloris sauve les Spurs

Dans un match dominé par la Lazio puis pollué par les erreurs techniques, un homme s'est distingué : Hugo Lloris. Le portier français a bloqué toutes les tentatives adverses, pour permettre aux Spurs de repartir de Rome avec un point (0-0).

Note
6 votes
6 votes pour une note moyenne de 4.83/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Lloris sauve les Spurs
Lloris sauve les Spurs

Lazio-Tottenham : 0-0


La Lazio était en forme avec une série positive de trois matchs sans défaite, soit tout le contraire d'un Tottenham récemment mis à mal en championnat. Un constat qui s'est bien ressenti dans l'opposition des deux équipes, ce soir pour la cinquième journée d'Europa League. Pour ce qui devait être la « finale » du groupe J, on a contemplé, outre un certain déchet, une nette supériorité romaine face à des Spurs transparents. Un seul homme a su briller dans le camp anglais, et c'est Hugo Lloris. Le portier frenchy s'est interposé sur quelques belles tentatives, AVB pourra le remercier. En attendant, avec ce nul, et compte-tenu du résultat de l'autre match du groupe, la Lazio est qualifiée pour les phases finales de la compétition. Tottenham, par contre, devra se méfier de l'ardeur du Panathinaïkos lors de son prochain match, puisque c'est là que se jouera la qualif'.

Tottenham transparent


Galvanisée ou pas par la présence de Gascoigne dans les tribunes de l'Olimpico, la Lazio réalise une très belle entame de match. Dans l'engagement, les Biancocelesti semblent en effet supérieurs à des Spurs plutôt timides. Et on peut s'attendre à des buts, au regard d'une défense anglaise qui décide très tôt de jouer le hors-jeu, concédant ainsi de sacrés boulevards... Enfin ça, c'était sans compter sur un Hugo Lloris étincelant. Le portier français se montre en effet décisif à plusieurs reprises, et sauve littéralement les siens sur la première période. Il s'interpose déjà sur une frappe flottante de Ledesma aux 25 mètres, détournant le ballon sur la barre (18e). Puis il fait passer l'attaquant laziale Kozak pour un débutant, lui enlevant plusieurs ballons dans les pieds et sortant la parade qu'il faut sur un face à face (26e). Bref, le type est décisif. Et c'est bien le seul, côté anglais. Certes, Bale s'est montré dangereux avec un centre-tir, et même un but, injustement refusé pour une position de hors-jeu (5e). Mais les Adebayor, Dempsey, Sigurdsson (pour ne citer qu'eux) sont simplement transparents.

La Lazio s'éteint, place au déchet

A la reprise, Tottenham va un peu mieux. Enfin, correction, les Spurs touchent davantage de ballons. Parce que dans le rythme et les intentions, force est de constater que ça reste mou et approximatif. Pire, la Lazio, si entreprenante en première période, semble s'être prise au jeu, et ne parvient plus à enchaîner. Le match mue en concours d'approximations et de passes ratées, sans qu'un vainqueur puisse être désigné, tant c'est mauvais. Même sur une (rare) occasion de but, on constate du déchet : Caulker perd un ballon face au but et laisse Kozak filer, mais tandis que Lloris anticipe du mauvais côté, l'attaquant tchèque trouve le moyen de frapper hors-cadre (60e)... Non, rien ne va plus. Et rien n'ira mieux, en dépit d'une ultime occasion de la Lazio sur corner : Ciani claque une tête à bout portant... mais Lloris se couche parfaitement (84e). Les Romains peuvent nourrir quelques regrets au regard de cette rencontre dominée, mais au contraire des Spurs, ils pourront dormir tranquilles. Parce que la qualification pour les phases d'Europa League est acquise.

Par Alexandre Pauwels
Parier sur les matchs de Lazio Rome

 





Votre compte sur SOFOOT.com

7 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par DrAwkward le 22/11/2012 à 21:19
      

    Excellente chose que cette magnifique prestation ce soir pour Hugo Lloris.
    Dans quelques mois, après une succession de performances au niveau qui est le sien, nul doute que le sieur AVB comprendra enfin toute l'étendue du fossé qui sépare un "bon gardien de Premier League" comme Brad Friedel (avec tout le respect que je lui dois) et un garçon qui se situe quelque part dans le top 10 mondial. Cette situation commençait tout de même à devenir gênante pour tout le monde.

    Bravo à lui.

  • Message posté par DeanWinchester le 22/11/2012 à 21:20
      

    a part Bale tottenham c'est très faible quand même, 0 tirs cadrés (a part le but de bale justement) avec Klose ça fini en 3-0 minimum je pense.

    bon match de lloris même si il fait une erreur sur la frappe de ledesma, c'est surtout l’arrêt sur ciani qui est impressionnant en fait.

  • Message posté par Mathieu le 22/11/2012 à 22:48
      

    à Dr Awkward.
    En même temps dans quelques mois c'est AVB qui ne sera plus là...

  • Message posté par Superman le 22/11/2012 à 23:33
      

    @DeanWinchester
    tu me prends de vitesse et donc tout à fait d'accord avec toi avec Miro Klose devant ils prennent une sacré fessée les anglais …

  • Message posté par Johnny Novaque le 23/11/2012 à 09:12
      

    Ca fait du bien de voir ca, peut-etre que AVB a enfin compris qu'il avait besoin d'enchainer les matchs et qu'il lui fallait l'installer en numero 1 tres rapidement...

    @DeanWinchester

    La frappe de Ledesma et super puissante, flottante, Lloris attend le dernier moment avant d'amorcer son arret, sa main est ferme, en tous cas assez pour detourner le ballon, c'est plus compliqué qu'il y parait, je ne vois pas ca comme une erreur.

  • Message posté par maxlojuventino2 le 23/11/2012 à 15:52
      

    l'article n'évoque même pas les 5 ou 6 énormes occasions que Kozak rate en seconde période...

    A croire qu'il ne s'est rien passé pendant cette période...

    Pourtant Lloris sort le grand jeu autant dans la première que dans la seconde...

  • Message posté par Place-Rihour le 23/11/2012 à 20:37
      

    Bref, jcomprends tjs pas ce qu'il est parti faire à Tottenham !!


7 réactions :
Poster un commentaire