1. // League Europa
  2. // TIRAGE AU SORT
  3. // 1/16E DE FINALE

Petite coupe d’Europe, grande affiche pour Lyon qui va affronter les Spurs d’Hugo Lloris. Cap à l’Est pour Bordeaux, qui se voit proposer une double confrontation a priori équilibrée face au Dynamo Kiev. L’Inter et Chelsea sont épargnés par le tirage, Liverpool et l’Atlético vont devoir ferrailler.

Modififié
2 19
Dynamo Kiev – Bordeaux

Bordeaux aussi a droit à une affiche indécise. L’adversaire est certes moins prestigieux mais ce n’en sera pas moins compliqué pour les Girondins de se rendre en Ukraine se les geler un 14 février pour affronter le Dynamo lors du match aller. Bon point : l’adversaire risque d’être en manque de rythme à cette période car en pleine trêve dans son championnat. L’ancien adversaire du PSG en C1 ne réalise pour l’instant pas une saison tiptop, étant classé seulement troisième en Ukraine derrière le Shakhtar et Dnipropetrovsk.

Zénith Saint-Pétersbourg - Liverpool

Après l’Anzhi Makhatchkala en phase de poule, place à Saint-Pétersbourg en 16e pour Liverpool ! Cette nouvelle confrontation face à une formation russe s’annonce difficile à pronostiquer, entre des Reds en grosse galère en Premier League et un Zénith sans harmonie, l’effectif semblant fortement désuni depuis les arrivées fracassantes de Witsel et de Hulk. Une chose est sûre : ça devrait méchamment cailler au match aller.

Sparta Prague - Chelsea

Vexé de sa sortie en C1, Chelsea se voit proposer un 16e de finale a priori très abordable face aux Tchèques du Sparta Prague, pas même maître en leur pays (3e de la Gambrinus Liga actuellement). Pour se qualifier, le Sparta a laissé filer Lyon dans le groupe I et est parvenu à dominer une bien pâle équipe de Bilbao. Non, franchement on a beau chercher, on ne voit pas trop comment les Blues pourraient manquer cette chance qui leur est offerte. Au tour suivant en revanche, ça pourrait s’avérer plus compliquer avec un possible affrontement face à l’Ajax.

Tottenham - Lyon

Hugo Lloris va donc faire son retour sur la pelouse de Gerland avec le maillot de Tottenham, et ça c’est beau. La confrontation entre Lyon et les Spurs constitue en plus l’une des plus belles affiches de ces 16e de finale de C3. Soient deux équipes en quête de podium dans leurs championnats respectifs et qui n’ont pas franchement envie non plus de voir leur parcours européen s’arrêter dès cet hiver. A noter que les deux formations sont invaincues en Ligue Europa cette saison.

Inter Milan - Cluj CFR

Tirage pépère sur le papier pour l’Inter, avec cette double confrontation face aux Roumains de Cluj. Méfiance quand même, ce club a surpris en phase de poule de Ligue des champions avec deux victoires face à Braga et une troisième prestigieuse à Old Trafford face à une équipe de Manchester United démobilisée. Belle affiche de 8e en vue, le vainqueur affrontant Tottenham ou Lyon.

Atlético Madrid - Rubin Kazan

Gare au Rubin pour l’Atlético… Ce n’est certes pas la plus sexy des formations russes, mais c’est l’une des plus régulières au haut niveau depuis quelques saisons. Le club le plus à l’est de tous les participants à ces 16e de finale est aussi parvenu à terminer premier de son groupe, devant l’Inter qu’il a écrabouillé 3-0 à la maison. Son début d’année 2013 sera quand même à surveiller, après une série de mauvais résultats ces dernières semaines. En cas de qualification, le champion en titre madrilène retrouverait le vainqueur de Levante/Olympiakos.

Borussia Mönchengladbach - Lazio Rome

Voilà une jolie confrontation, pour la qualif, mais aussi pour l'indice UEFA, entre un Allemand et un Italien. La Lazio a réalisé une phase de poule quasi-parfaite, et vante la meilleure défense des deux compétitions européennes en cours (deux buts encaissés en six journées). L'équipe romaine a fait de la Ligue Europa l'un de ses objectifs cette saison, et ne souhaite pas s'arrêter en seizièmes, comme la saison dernière (éliminée par l'Atletico Madrid). En face, le Borussia Mönchengladbach revient de loin. Ils ont mal commencé la compétition (grosse défaite contre Fenerbahce), mais se sont ressaisis ensuite face à l'OM, et cette égalisation à la dernière minute. L'équipe de Lucien Favre, qui a perdu Reus, Neustädter et Dante cet été, commence à se trouver, preuve en est le nul obtenu sur la pelouse du Bayern Munich lors du dernier match de 2012. Le vainqueur affrontera soit un autre Allemand, Stuttgart, soit Genk.

Les autres rencontres:

BATE Borisov - Fenerbahçe
Levante - Olympiakos
Bayer Leverkusen - Benfica Lisbonne
Newcastle - Metalist Kharkov
Stuttgart - Genk
Ajax Amsterdam - Steaua Bucarest
Bâle - Dniepr Dnipropetrovsk
Anzhi Makhatchkala - Hanovre 96
Naples - Viktoria Plzen

Par Régis Delanöe
Modifié

Quelle belle affiche pour l'OL ! Un tirage très difficile, et le vainqueur ira voir l'Inter.
Note : 1
Pitin tirage kiffant, et en plus avec l'éventuel perspective de jouer l'inter. Jouons le coup à fond et advienne que pourra !!!
Note : 3
Inter, Napoli, Chelsea, Liverpool, Athletico, Tottenham, Benfica, Ajax, Leverkusen, ...

Sa envoie du rêve. Alors pourquoi ai-je l'impression de suivre une coupe en carton ?

L'effet W9 probablement...
Et merde*, un possible Atletico Levante au tour suivant.
Bordeau, si il passe, jouera le vainqueur du match bayer - benfica
yanusdechien Niveau : DHR
Note : 1
Commentaires à suivre...
ririquiquiquelme Niveau : DHR
Note : 2
on verra avec bordeaux si le dinamo kiev meritait vraiment l’appellation "pink floyd"
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
 //  Aberdeen
Lors du tirage, je ne savais pas qu'il était impossible pour Lyon de tomber sur le Borussia. Si c'est parce qu'ils ont déjà joué contre des français en phase de groupe, je trouve cette règle assez absurde...

Bref, Tottenham - Lyon, très ouvert, ça va être pas mal ! Et en espérant passer pour que Lisandro/Grenier nous fassent une Anderson/Carrière face à l'Inter !
Partenaires
Le kit du supporter Vietnam Label Trash Talk basket
2 19