Lloris n’a « pas signé pour ça »

Modififié
0 24
Il était temps qu’il parle. Un mois après son arrivée à Tottenham, Hugo Lloris sort enfin de son mutisme. Conscient de l’incompréhension suscitée par sa concurrence avec Brad Friedel et le soutien pour le moins fragile de son coach André Villas-Boas, le portier bleu semble serein. C’est L’Équipe qui a eu la primeur de ses impressions : « Je ne peux maîtriser tout ce qui s’écrit. Ce football-fiction qui s’est mis en place autour de moi me dérange » , lâche t-il pour décrire ces dernières semaines agitées.

Des questions subsistent malgré tout sur les conditions de son transfert. Était-il réellement désiré de tous à Tottenham ? Rien n'est moins sûr. Lloris assure pourtant avoir « discuté avec l’entraîneur, il n’y a pas d’ambiguïté. Il m’a dit que tout le monde à Tottenham avait souhaité ma venue, et en Angleterre le manager a un certain pouvoir sur ces choses-là. » Quant à son statut de numéro 1 bis, l’ancien Lyonnais conclu : « Je n’ai pas signé pour avoir ce rôle-là. »

Une signature sans assurance d’être titulaire. Un pari risqué.

PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Manitas de la Bitas Niveau : CFA2
Ca se voit, il est vert de rage sur la photo
Si t'es si fort, Hugo, tu devrais pouvoir virer un mec que tout le monde dit sur la fin, non?
C'est pas du foot fiction mec, c'est la réalité. Si t'es remplaçant dans ton club, tu n'as pas visibilité, ni d'automatisme. Donc tu es moins bon avec ta sélection.
Note : 2
fullgrinta : j'ai l'impression que ce qu'il veut dire, c'est que la presse s'est emballée et a essayé de trouver des explications plus ou moins foireuses, alors que lui, les dirigeants, AVB, et -peut-être- Friedel savaient depuis le début comment les choses allaient se passer.
C'est dans les extrapolations de la presse et consorts qu'il voit le foot-fiction, je pense
Note : 1
+1 Louison
je pense que c'est une chance pour lloris de ne pas être titulaire immédiatement, friedel a plus de 40 ans il va partir ou s'arrêter, la saison prochaine lloris serait titulaire à temps complet c'est sur mais d'ici là il aura droit à une année d'adaptation assez tranquille à la premier league, dommage que les journalistes montent tout ça en épingle, pour une fois que AVB gère bien quelque chose... enfin, ce n'est que mon avis
Mon louison, je ne crois pas avoir déjà vu dans un quelconque contrat que tu débarques dans un fauteuil doré en signant quelque part. Et puis, c'est très franco-français de croire que parce que notre pépite s'exporte, tout le monde la trouvera aussi bien ornée à l'étranger. Friedel semble faire un boulot sérieux, à Lloris d'être le meilleur, ce qui devrait à terme être le cas. Mais je déteste ces frasques médiatiques, qui au mieux ne changeront pas son devenir, au pire l'assombriront.
Il s'agissait de virer un gardien « très » vieux mais manifestement irréprochable, pas qu'aux yeux du public. Tout le monde a essayé de ménager la chèvre et le choux : ni humilier l'un, ni précipiter l'intégration de l'autre. Mais dans la précipitation du transfert, AVB en a rajouté maladroitement, souhaitant certainement marquer quelques points à peu de frais auprès des supporters et affirmer peu ou prou son autorité sur le sportif par rapport à ses dirigeants.
Lloris est un très bon gardien, il en deviendra meilleur en Premier League : les combats aériens et cette concurrence inattendue le renforcera. On ne l'a guère habitué à ça en France, où on le félicite aussi quand la barre transversale renvoie le ballon.

Je me demande quand même si, quelque part, Lloris lui-même n'a pas sous-estimé finalement, la valeur de son concurrent. A cela c'est ajouté la pression franco-française qui aura été un grand moment d'arrogance qui ne l'a manifestement pas aidé, mais l'accueil que lui a réservé le public anglais devrait suffire à le réconforter pour l'avenir.
Note : 3
Ah mais je suis tout à fait d'accord avec toi. A lui de gagner sa place, pas de soucis avec ça. Mais je pense que dans les négos d'avant-contrat a dû être anticipé un truc du genre : tu viens pour remplacer Friedel à moyen terme (1 an par exemple). Tu t'intègres au groupe, on te fait progressivement débuter certains matches (si tu es au niveau), et la transition se fait en douceur. Au bout de la première saison, tu es le mec pour le job, et on a ménagé la chèvre et le chou : le vieux qui a une porte de sortie plus qu'honorable, et le jeune français un peu tendre dans les airs qui s'aguerri progressivement.
Et au lieu de ça, tout le monde s'est emballé en criant au choix de carrière désastreux...
Note : -3
Putin Eudoxe, j'ai rédigé mon post en même temps que le tien et je m'aperçois qu'il y a des similitudes troublantes.
By the way, peux-tu m'envoyer un mail à lesmecsdesofoot@gmail.com quand tu as 2 minutes stp ?
Pepèrearnaud Niveau : CFA2
Quoi? Le journalisme du football-fiction? Non mais ce Lloris, décidemment... Gignac qui enquille les buts, Barton le mignon, Lloris le furax. Et puis quoi de plus maintenant? Il ne manque plus que Domenech endosse le costume d'écrivain et se mette à sortir un bouquin.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 24