Lloris n’a « pas signé pour ça »

Modififié
0 24
Il était temps qu’il parle. Un mois après son arrivée à Tottenham, Hugo Lloris sort enfin de son mutisme. Conscient de l’incompréhension suscitée par sa concurrence avec Brad Friedel et le soutien pour le moins fragile de son coach André Villas-Boas, le portier bleu semble serein. C’est L’Équipe qui a eu la primeur de ses impressions : « Je ne peux maîtriser tout ce qui s’écrit. Ce football-fiction qui s’est mis en place autour de moi me dérange » , lâche t-il pour décrire ces dernières semaines agitées.

Des questions subsistent malgré tout sur les conditions de son transfert. Était-il réellement désiré de tous à Tottenham ? Rien n'est moins sûr. Lloris assure pourtant avoir « discuté avec l’entraîneur, il n’y a pas d’ambiguïté. Il m’a dit que tout le monde à Tottenham avait souhaité ma venue, et en Angleterre le manager a un certain pouvoir sur ces choses-là. » Quant à son statut de numéro 1 bis, l’ancien Lyonnais conclu : « Je n’ai pas signé pour avoir ce rôle-là. »

Une signature sans assurance d’être titulaire. Un pari risqué.

PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Manitas de la Bitas Niveau : CFA2
Ca se voit, il est vert de rage sur la photo
Si t'es si fort, Hugo, tu devrais pouvoir virer un mec que tout le monde dit sur la fin, non?
C'est pas du foot fiction mec, c'est la réalité. Si t'es remplaçant dans ton club, tu n'as pas visibilité, ni d'automatisme. Donc tu es moins bon avec ta sélection.
Note : 2
fullgrinta : j'ai l'impression que ce qu'il veut dire, c'est que la presse s'est emballée et a essayé de trouver des explications plus ou moins foireuses, alors que lui, les dirigeants, AVB, et -peut-être- Friedel savaient depuis le début comment les choses allaient se passer.
C'est dans les extrapolations de la presse et consorts qu'il voit le foot-fiction, je pense
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 24