1. //
  2. // Match amical
  3. // Italie/France

Hugo Lloris joue très peu à Tottenham. Steve Mandanda est toujours indiscutable dans les cages olympiennes. Une question se pose : est-ce que pareille situation pourrait - et devrait - relancer la concurrence au poste de numéro un en EDF ?

Modififié
3 27
« La nomination de Deschamps, je ne pense pas que ça change quelque chose au niveau de la hiérarchie » , déclarait Steve Mandanda en conférence de presse, en juillet dernier. Sachant que les deux hommes se sont côtoyés trois ans sur la Canebière, on était en droit de se poser la question. Le coup du piston dont Mandanda aurait pu bénéficier. Mais non, depuis le début de son mandat, Dédé a toujours accordé sa confiance à Lloris, et ce, en dépit de sa condition à Tottenham. Sauf que voilà, cette situation n’est pas amenée à changer dans l’immédiat, et la théorie Deschamps, selon laquelle un joueur sélectionné doit jouer régulièrement en club, voudrait que la permanence de Lloris dans les cages soit contestée. Mais est-ce vraiment possible et judicieux ?

Lloris a tout prouvé

Arrivé à Tottenham cet été contre un chèque de 10 millions d’euros, Hugo Lloris n’est donc pas titulaire au sein du club londonien. Coach André Villas-Boas a confirmé Brad Friedel, portier de 41 ans. Du coup, le pauvre Hugo, qui figure pourtant parmi les meilleurs gardiens au monde, doit prendre son mal en patience et ne dispute que les rencontres de coupes. Après plus de trois mois de compétitions, le Français en est à six matchs avec les Spurs : quatre d’Europa League, un de League Cup, un de Premier League. Un bilan famélique. Steve Mandanda, son second et concurrent en EDF, a déjà joué vingt matchs pour l’OM. La comparaison est sans appel. Pour autant, c’est toujours Lloris qui garde les cages des Bleus, avec lesquels il a disputé cinq matchs depuis le début de saison. Contre aucun pour Mandanda. Logique ? « Tant que Lloris est bon en équipe de France, il n’y a pas de raison, assure le portier retraité Grégory Wimbée. C’est un gardien qui a l’habitude d’être titulaire et qui se retrouve bloqué en club par un gardien âgé. Une situation pas évidente. Après, il a quand même joué l’équivalent d’un match par semaine entre les Coupes et l’EDF. Alors certes, ce n’est pas autant que ce qu’il faisait à Lyon, mais ce n’est pas non plus comme s’il ne jouait pas. » Pas faux.

Tout comme il n’est pas faux que Lloris, malgré un faible temps de jeu, demeure régulier. Bien que la moindre erreur soit mise en avant. « C’est rigolo. À chacune de ses sorties, il est scruté. La dernière fois, il prend un but casquette (contre Maribor en Europa League), et là, tout suite, on voit les titres des journaux"Lloris, na na na…" Bon, ce que je vois, c’est que le gars, quand il joue, il est fort, en Espagne il a sorti un gros match, et avec l’EDF ça se passe très bien. » Oui, c’est bien beau, mais est-il légitime de confier les clés à un gardien remplaçant en club ? « Lloris a dépassé le stade du gardien qui doit jouer régulièrement en club pour accéder à l’équipe de France. Lui est déjà en équipe de France, a déjà l’expérience nécessaire. Alors que Mandanda, lui, lorsqu’il a joué en EDF, il a fait ses matchs, ok, mais n’a jamais été décisif comme Lloris l’a été » , croit savoir Vincent Fernandez, lui aussi gardien retraité. Car malgré la situation de Lloris en club, son passif et son statut en EDF lui confèrent les faveurs de coach Deschamps.

Dédé et l’opposition

En 2010, pourtant, coach DD, alors à l’OM, faisait une sortie remarquée, estimant Mandanda à hauteur d’Hugo Lloris : « Steve est en grande forme. Il est rayonnant, il est décisif. Lloris, je regarde ses matchs… Et autant, à un moment, il y avait un avantage plus important pour lui, autant là on a deux gardiens très performants. En même temps, je suis son entraîneur, je ne suis certainement pas objectif. Mais je n’ai pas envie que Steve s’installe dans ce poste de numéro 2. Il a été numéro 1, et le redevenir doit être un objectif. » Une vision plus vraiment d’actualité. Interrogé il y a peu de temps sur la concurrence au poste de gardien, le sélectionneur a répondu un énigmatique « On verra » , espérant simplement que « Lloris jouera un maximum de matchs en championnat. » Parce que ce que Dédé clame depuis son intronisation au poste de sélectionneur, c’est qu’un joueur de l’EDF doit jouer régulièrement en club.

Seulement, dans le cas Lloris, plusieurs éléments s’opposent à cette exigence. Et expliquent aussi le choix de Deschamps. Le fait qu’il soit titulaire en EDF depuis plus de trois ans, déjà. Le fait qu’il ait ses habitudes avec ses défenseurs, aussi. Et le fait qu’il ait récupéré le brassard sous l’ère Laurent Blanc, un brassard qu’il n’a plus quitté depuis. D’autant que ce n’est pas comme s’il ne jouait pas ou qu'il n'était pas performant, pour reprendre les mots de Wimbée. On ne voit donc que deux configurations possibles, à partir desquelles une réflexion sur le poste de numéro 1 pourrait voir le jour. La première, qu’Hugo enchaîne les contre-performances en EDF, comme l’explique Fernandez : « Ça lui sera préjudiciable le jour où il viendra à enchaîner de mauvaises performances au niveau de l’équipe de France. Mais ce n’est pas le cas, et je pense que sa situation en club va évoluer. Aujourd’hui, dans son club, joue un gardien d’un certain âge, et il n’est pas le futur de Tottenham. Le futur de Tottenham, c’est Lloris. » L’autre configuration tient au calendrier. Car il s’écoulera quasiment trois mois entre cet amical face à l’Italie, et un autre face à l’Allemagne le 6 février prochain. Et il faudra compter encore un mois supplémentaire pour voir se profiler la première rencontre à enjeu, le 22 mars face à la Géorgie : « Entre ce match-là contre l’Italie, dont on se demande à quoi il sert d’ailleurs parce qu’il est mal placé dans le calendrier, et le prochain match de l’EDF, il s’écoulera énormément de temps. La question se reposera dans trois mois si Lloris joue peu » , argumente Wimbée. Sans ça, on ne voit pas ce qui pourrait venir contrarier une hiérarchie établie depuis trois ans. Le temps joue pour Lloris. Mais gare à pas trop le défier.

Par Alexandre Pauwels
Modifié

Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
J'ai un scoop, tant que lloris sera bon en EDF il restera titulaire et peu importe qu'il joue 1 match sur 2 avec Tottenham.

C'est quoi ce délire de faire des pseudos analyses tactiques sur des hypothèses irréalistes. AVP a annoncé que Lloris allait jouer de plus en plus de matchs afin que l'année prochaine il soit un titulaire en puissance.

Moi je veux des analyses et des débats sur les pseudo joueurs "indispensables" en edf du style Evra, Benzema et ribery ; sur la défense dites "sûres" avec mapou et sakho qui doivent avoir 20 sélections a eux 2!
nico_roma Niveau : DHR
Supporter de l'OM et grand grand fan de Mandanda, je dois admettre que Steeve n'est plus au meme niveau de regularité d'il y a 1 an ou 2. Autant en 2010, je trouvais qu'il était supérieur à Lloris, autant aujourd'hui y a pas scandale qu'il soit n° 2
"Bien que la moindre erreur soit mise en avant." Si les médias ont autant mis en avant la bourde de Lloris contre Maribor, c'est de bonne guerre. À son arrivée sur le banc de Tottenham, c'était Brad Friedel qui était scruté à chaque match, dénigré même quand il ne faisait pas d'erreur (cfr. le match contre Chelsea où il prend quatre buts a priori imparables et est remis en cause par un reportage dont seule la bande à CJP a le secret). Alors fatalement, Lloris qui fait une erreur, ben on le rate pas. Ce n'est que logique...
Qu'il joue ou ne joue pas en club, pour l'instant le mec est irréprochable en sélection. Preuve en est contre l'Espagne. Même si la France a bien joué, sans un gros match de Lloris, on rentre au pays avec 3-4 buts dans la tête!

Donc bon, pas un scandale de voir Lloris resté N°1 et Mandanda N°2. La vrai question par contre: POURQUOI Landreau en 3?
Jean-Thierry Niveau : District
Landreau en 3? c'est tellement évident. Le 3e gardien c'est un mec qui n'a pas vocation à joueur. Son niveau est donc totalement secondaire par rapport à sa personnalité. Landreau c'est un nice guy, capitaine de l'équipe première FCNA à l'âge de 13 ans et demi et surtout un mec qui ne va pas polluer la vie de l'équipe par ses ambitions persos, pour la simple et bonne raison qu'il n'en a plus au niveau international. Donc Landreau très bon choix. La rivalité et le très haut niveau c'est Lloris/Mandanda, Landreau est juste là pour smooth le truc.
exactement nico_roma, je suis sur que si mandanda était au niveau d'il y a 2ans et que lloris jouait si peu le débat se poserait avec plus de pertinence, surtout que lloris a fait un match énorme dans ce qui reste le match du "renouveau" de l'edf et rien que sur ça il a pris pas mal d'avance...

Et Landreau en 3 c'est tout à fait normal, on le sait le 3ème gardien ne joue jamais et il sert juste dans le vestiaire et pour ça landreau à l'air le mieux placé car malgré tout c'est le gardien le plus expérimenté et qui a l'air de se contenter de cette place...
J'aurais bien aimé qu'on parle de ces équipes nationales qui titularisent un gardien remplaçant en club.

Il y en a un petit paquet(pas parmi les nations majeures, bien-sûr).

Ça aurait été intéressant de savoir si ces gardiens restent performants ou pas...
Oui j'ai bien compris que le n°3 est juste là pour "la vie de groupe" et qu'il sert de soutien aux 2 autres. Mais dans ce cas pourquoi ne pas avoir gardé Carrasso qui fait bien le boulot depuis un p'tit moment et qui est habitué à avoir Lloris et Mandanda en sélection?

Fin, juste une question comme ça heun ^^
Cette fascination qu'à la France pour Hugo Lloris est un bel exemple d'intoxication médiatique. Quelqu'un pourrait ici détailler le palmarès de Lloris qui en ferait "un des meilleurs gardiens du monde" à l'image d'un Buffon ou d'un Casillas? Lloris est pour l'instant un bon gardien de club, sur qui un club de "l'envergure" de Tottenham peut faire UN PARI sur l'avenir, ça s'arrête là! C'est très simple, dans les vrais pays de foot (peuplés de moins de footix), un joueur qui a prouvé est un joueur QUI A GAGNé! Le reste c'est de la littérature médiatique. Personne en Angleterre pour regretter le choix d'AVB ni dans les autres pays européens, parce qu'il n'y a aucune raison de changer un bon gardien qui n'a rien gagné et au club depuis des années par un autre bon gardien qui vient d'arriver et qui n'a rien gagné non plus!Au nom de quoi? Des blogueurs de sofoot? Pour ce qui est de l'équipe de france je suis d'accord avec le deschamps de 2010, Mandanda en tant que compétiteur ne peut s'installer dans une position de numéro 2 alors que la place est par cette situation largement prenable.
Léocus Pocus Niveau : Loisir
Ce "débat" c'est quand même, un peu, se demander si on veut boire un excellent champagne ou un vin de grand cru :) Bien des nations aimeraient avoir ce dilemme je pense ^^ !
ray_mulligan Niveau : CFA2
Wimbee et Fernandez qui donnent leur avis sur ce qu'est un bon gardien de but c'est un peu comme si Mido donnait le sien pour ce que doit être un bon avant-centre...
Je crois aussi qu'on en fait trop avec nos soi-disant meilleur gardien du monde.
Ils sont très bon aucun doute mais ils ne seront pas titulaires dans les 4-5 plus grands clubs du moins pour le moment
@Sofooteux

C'est stupide de juger la valeur d'un gardien a son palmares dans la mesure ou le marche des gardiens est tres particulier.
Les places dans les grands clubs ne se liberent qu'une fois tous les 5 ans dans le meilleur des cas, ce qui limite les possibilites pour un gardien non forme dans un grand d'Europe d'enrichir son palmares.

Pour Lloris, il n'est certainement pas dans le top 4-5 europeen mais plus dans la categorie des Courtois, De Gea pour l'instant.
@keano

Lloris largement meilleur que Valdes par exemple (sur le coté purement technique)

Et "techniquement" Lloris est top5 monde. Je pense qu'il lui manque le charisme pour être dans les tous meilleurs. C'est ce qui fait la diff à ce niveau, vous n'avez qu'a regarder Buffon, Casillas, Cech, ça a plus de gueule que Lloris qui semble tout timide!


(Ceci n'est que mon avis :))
@Jean-Thierry: Landreau nice guy??Pour l'avoir souvent croisé à Nantes, il ne se prend pas pour de la merde le mec.Il a un melon gros comme ça à l'instar de cet enfoiré de Sylvain Armand.Il osé draguer ma cops à l'époque en lui disant "tu sais qui je suis quand même??"Ouais j'ai une dent contre lui, en plus je l'ai jamais trouvé bon dans "Corky un enfant pas comme les autres".
J'apporte rien au débat sorry.
Partenaires
Le kit du supporter Vietnam Label Trash Talk basket
3 27