En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 19e journée
  3. // Tottenham/Manchester Utd

Lloris écœure Manchester United

Manchester United et Tottenham se neutralisent (0-0) au terme d'une rencontre qui n'aura duré qu'une mi-temps. Le temps pour Hugo Lloris de faire étalage de toute sa classe. Manchester reste 3e, mais perd des points dans la lutte pour le titre.

Modififié

Tottenham - Man. Utd
(-1--1)



Infranchissable. Impassable. Insubmersible. Les superlatifs pour qualifier la prestation d'Hugo Lloris sont infinis. Le mur français a tout repoussé. Des frappes à bout portant, des coups de tête, des centres, des un-contre-un, des frappes en lucarne… L'ancien portier de l'OL a tout sorti, essentiellement en première mi-temps, et a permis à son équipe de ne pas perdre un match que Manchester United se demande encore comment il a fait pour ne pas gagner. Van Gaal a eu beau aligner son attaque nucléaire avec la doublette Van Persie-Falcao suppléée par l'autre doublette Rooney-Mata, rien n'y a fait. Il faut dire que devant eux, il y avait un gardien aux gants d'or. L'international français a, une fois de plus, sauvé son équipe. Et même quand il a été battu, c'est son poteau qui est venu le sauver. Un match de titan du gardien londonien, qui peut rentrer chez lui l'esprit tranquille.

Hugo Lloris, Superman


Très vite, les deux équipes mettent un bon rythme dans la rencontre. Sans se montrer réellement dangereux, Manchester a le contrôle du ballon. Malgré une petite baisse d'intensité dans les minutes qui suivent, les deux équipes se remettent très vite au diapason. Et là, c'est une pluie d'occasions qui s'abat sur White Hart Lane. Et sur le but d'Hugo Lloris. Le carré magique Rooney-Mata-RvP-Falcao fait très mal à Tottenham qui a passé le premier acte sous respiration artificielle. Devant Falcao, Van Persie, Rooney ou encore Ashley Young, le portier français a tout repoussé et a permis à son équipe de résister aux vagues rouges. Seul Juan Mata est parvenu à tromper sa vigilance, mais l'Espagnol a vu son coup franc repoussé par le poteau. Un manque de chance pour les visiteurs qui ont même vu le but de Phil Jones validé par la Goal Line Technology, mais refusé pour hors-jeu. Tottenham souffre et a beaucoup de mal à contenir le carré magique des visiteurs, auxquels il ne manque plus qu'un but pour confirmer leur domination.

Fatigue, quand tu nous tiens


Dès le début du second acte, on se dit que Man United a laissé passer sa chance. Les locaux sont, eux, revenus avec beaucoup plus d'idées et d'envies. La causerie de Pochettino, sûrement. Transformés, les Spurs ne sont tout de même pas à l'abri des assauts mancuniens. Finalement, assez vite, le match s'éteint. Les Red Devils doivent se dire qu'après tout, un point ramené de Tottenham, bah, ça n'est pas si mal. Quant aux locaux, après la première mi-temps qu'ils ont vécue, ils peuvent s'estimer heureux de ne pas perdre ce match. Malgré quelques tentatives pour les locaux, cette mi-temps est restée pauvre, en occasion et en jeu. Le deuxième match en trois jours aura eu raison des organismes. Man U porte sa série de matchs consécutifs sans défaite à 9 et conforte sa troisième place, tandis que Tottenham reste 6e. Il va falloir remettre ça dès jeudi prochain. D'ici là, on peut souhaiter beaucoup de repos aux deux équipes qui en ont bien besoin.

⇒ Résultats et classement de Premier League

Par Jean-Guillaume Bayard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 29
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165