1. //
  2. //
  3. // Arsenal-Tottenham

Lloris bientôt au sommet ?

Après un Euro presque parfait avec l’équipe de France, Hugo Lloris réalise une superbe saison avec Tottenham. Parce que le portier a su conserver toutes ses qualités de base et progresser dans d’autres domaines. Les chiffres et les experts le disent.

Modififié
4k 43
Hugo Lloris et la goal-line technology, c’est une petite histoire de cœur. Les deux amoureux se sont rencontrés un soir de juin 2014, à Rio. C’est Karim Benzema qui fait les présentations. Lors du premier match de l’équipe de France au Mondial brésilien, l’attaquant invite pour la première fois la goal-line, jusque-là inconnue de tous, à la 47e minute de jeu. Tout le monde en avait dit du bien. Et comme d’autres Français, Lloris tombe sous le charme de celle qui lui fera passer une très bonne soirée.

Le 18 octobre dernier, le portier est encore sorti publiquement en compagnie de sa demoiselle à Leverkusen. Si elle n’avait pas été là, Hugo n’aurait certainement pas réussi à achever son boulot à la perfection. Juste après la mi-temps, c’est lui qui va au charbon en réalisant un geste incroyable, mais c’est sa bien-aimée qui valide l’arrêt exceptionnel, permettant à son petit ami de s’offrir son clean sheet de Ligue des champions.


Reste que Lloris n’a pas attendu la technologie pour devenir un grand gardien de but. Et qu’il n’a pas forcément besoin d'elle pour le montrer. Parfois critiqué pour son manque de leadership et sa difficulté à être décisif – surtout dans l’Hexagone où la concurrence avec Steve Mandanda a un temps été source de débat –, le capitaine de l’équipe de France a mis tout le monde d’accord en sortant un Euro de patron. En quarts de finale, face à l’Allemagne, sa performance frise l’excellence. Et si le but fatal d’Eder aurait sans doute pu être évité par une anticipation plus inspirée, cela montre l’importance du gardien de Tottenham dans les cages de la sélection. Un coup de moins bien de son dernier rempart et l’équipe le paye cash.


À White Hart Lane, cela fait bien longtemps qu’on a compris le rôle essentiel que tient Lloris, qui porte également le brassard dans son club. Depuis 2012, date de son arrivée en Angleterre, en fait. « Il est selon moi l'un des piliers du groupe et le meilleur gardien dans l'histoire du club, devant Pat Jennings, Ray Clemence, Bill Brown ou encore Ted Ditchburn » , a carrément indiqué Teddy Sheringham il y a peu dans les colonnes du Evening Standard. Si Sheringham, pas habitué à voir des gardiens briller de la sorte dans le Royaume, exagère peut-être un poil la chose, il n’est pas le seul à être impressionné par les progrès du bonhomme. Car petit à petit, sans faire de bruit, Lloris étoffe son jeu.

Lloris 2.0


Toujours énorme niveau réflexe, le Niçois a visiblement bossé comme un chien ses qualités au pied. Son pourcentage de passes réussies en Premier League le prouve : 50 % en 2012-2013, seulement 45 % en 2013-2014, environ 60 % en 2014-2015 et 2015-2016 pour arriver à 73 % aujourd’hui. Certes, le jeu des Spurs s’est quelque peu transformé en quatre ans, surtout depuis 2014 et la venue de Mauricio Pochettino qui exige la possession, une balle au sol et davantage de balles courtes. Mais cela n’enlève rien à l’évolution incontestable de l’ancien Lyonnais. En 2012-2013 et 2013-2014, Lloris tentait d’ailleurs moins de longs ballons qu’actuellement (cinq à six par match contre sept). Sans oublier qu’il ne commet quasiment jamais de boulettes comme Claudio Bravo, Marc-André ter Stegen ou Manuel Neuer ont pu en proposer ces derniers temps.


Il convient d’ajouter à tout ça le comportement du monsieur sur sa ligne. Là aussi, Hugo fait les choses bien et s’améliore au fur et à mesure du temps. Lloris n’a en effet jamais été aussi décisif qu’en ce moment. L’homme de confiance de Didier Deschamps réalise en moyenne 4,25 arrêts avant d’aller chercher le ballon au fond de ses filets. La saison dernière, ce chiffre chutait à 2,13, à moins de 2 en 2013-2014 et 2014-2015, et même à 1,29 en 2012-2013. Un autre signe qu’Hugo Lloris n’a pas volé sa présence dans la liste des trente sélectionnés pour le Ballon d’or. En compagnie de Neuer, Gianluigi Buffon et Rui Patrício. Ne manque donc que des titres pour faire réellement partie des meilleurs. Il va peut-être falloir songer à revenir à Nice pour aller les chercher.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

TheGoatKeeper Niveau : National
Content pour ce bon gars a l'attitude irreprochable.
Je me demande combien de temps il va rester chez les Spurs en l'absence de Titre, mais la fidelite a un club se fait tellement rare que je me demande sil ne pourrait pas rester longtemps. Pourquoi pas apres tout

Par contre, revoir le nom de Rui Patricio, le nemesis Francais, est toujours aussi douloureux...
Es-tu déjà allé au stade depuis que tu es installé en Angleterre ?
TheGoatKeeper Niveau : National
Malheureusement non. J'ai bien fait pas mal de foid Highbury (Arsenal reste ma petite preferee), quelques fois Stamford Bridgec, mais jamais White Hart Lane. Jamais eu l'occaz, mais tu as raison, je vais mettre ca sur ma liste de courses
2 réponses à ce commentaire.
Bon gars, calme et serein. Toutes les qualités de caractère d'un très bon gardien. En plus, son Euro est vraiment excellent même si il nous sauve pas sur le but en finale. Au moins, nous, on serre jamais les fesses à ce niveau là en sélection, ce qui n'est pas toujours le cas de nos copains européens.

Comme capitaine, on a entendu tout ou le contraire sur ce sujet au niveau de son manque de leadership... De toute façon, Gardien comme poste de capitaine c'est complètement naze. Il faut un milieu ou un def central. Kos serait bien.
Gunner's Dude Niveau : DHR
jamais vraiment compris ce débat.... Le capitanat, après tout, c'est un bout de papier : ce n'est pas ça qui empêchait Evra d'affirmer son leadership sur le groupe, ce n'est pas ça qui empêche Kos de s'affirmer comme le patron de la ligne défensive.
C'est avant tout un "signe" destiné aux médias... Rien de plus. Et ce n'est pas parce que tu n'es pas en possession de ce signe que tu t'interdis, une fois sur le terrain, de reprendre tes coéquipiers. Le capitanat n'est pas un droit de parole : qu'il soit gardien, attaquant, ou je ne sais quoi ne change pas grand chose..
bandinidakar2 Niveau : District
Aïe t'as pas dû jouer beaucoup au foot...
Gunner's Dude Niveau : DHR
Plaît-il? Pourquoi?
"Aïe", je crois que tu m'as mal compris : je ne dis pas que le capitanat n'a aucune importance, je dis que le bout de papier qui le signifie ne l'est pas. Autrement dit, tu peux être le véritable capitaine de l'équipe sans porter le brassard (c'était le cas d'Évra).
Tu peux ne pas être d'accord mais j'ai en revanche du mal à voir ce que mon expérience footballistique vient faire dans le débat. Et je me permets de préciser que le capitanat de l'EDF ne répond pas tout à fait (euphémisme) au même enjeu qu'au sein d'une équipe amateur... Si DD n'a pas donner le brassard à Évra, il y a une raison : et il me semble qu'elle est médiatique. M'étonnerait que ton club se pose ce genre de question.
siko&associés Niveau : District
ouais, t´as pas beaucoup joué au foot
Il a raison, les qualités d'un capitaine sont multiples et il est fréquent de les retrouver chez plusieurs joueurs.
Tu peux avoir un mec posé qui transmet de la sérénité et peut parler calmement avec l'arbitre en capitaine et un ou d'autres joueurs dont la qualité technique et le charisme permettent de reprendre leur partenaires ou ceux dont la motivation et la hargne permettent de relancer l'équipe.
Dans tous les cas qu'importe qui sera capitaine les autres joueront leur rôles de la même façon.
5 réponses à ce commentaire.
Top-player Niveau : CFA
Oui, il a beaucoup progressé depuis l'arrivée de Pochettino. Il faut aussi dire qu'il profite d'une assise défensive plus fiable (passer de Fazio ou Chiriches à Alderweireld ça fait du bien). Son euro a été très bon (je me souviens surtout de son arrêt en tout début de match face à la Roumanie) et il n'est pas si fautif que ça sur le but d'Eder car la frappe est puissante et rasante, difficile de vite se coucher.

Concernant son capitanat, je n'étais pas trop fan. Comme dis plus haut confier le brassard à à un gardien n'est pas top sauf il a un charisme qui en fait de lui un vrai leader (Buffon, Casillas,..) , après ces dernières années, le vrai capitaine C'etait Evra
Il me semble que Lloris s'était blessé qqes mn avant la frappe d'eder, ce qui pourrait expliquer son manque de rapidité à se coucher.
Ceci dit tu as raison, ce type de frappe est compliqué à capter. En plus je crois qu'Umtiti le masque +ou-.
Effectivement, Lloris était apparemment touché depuis son contact avec les montants sur le coup franc précédent (injustement sifflé à l'encontre de Koscielny)
Entoutemauvaisefoi Niveau : DHR
Il était en effet touché et j'ai été étonnée qu'on n'en parle pas plus. Ça limite sa responsabilité, même si de toute façon, très belle frappe d'Eder.
Zinedine bite d'ane Niveau : Loisir
il etait encore en train de se frotter le genoux quand Eder declenche sa frappe ..
4 réponses à ce commentaire.
Gunner's Dude Niveau : DHR
Même Ruud a admis qu'il était en feu depuis l'Euro : et ça, ça vaut toutes les statistiques du monde...
Gunner's Dude Niveau : DHR
Je compte sur la poisse-So-Foot pour qu'il nous fasse une bonne grosse boulette cet après-midi.
Super joueur avec une très belle mentalité.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Très bonne la chute.
Lloris confirme une caractéristique propre au gardiens de but, ils se bonifient avec l'âge et atteignent souvent leur top autour ou passé 30 ans.
Je me souviens de ce jour dans le métro B de Lyon où j' expliquais à des supporteurs de Tottenham que Lloris allait plier Brad Friedel.

Ils me répondirent avec un vague haussement d'épaule dédaigneux du genre "ouais, bah mon pote, c'est pas demain la veille qu'il va s'imposer dans le meilleur championnat de la galaxie".

Le pire étant que j'avais l'impression de leur parler d'un joueur confidentiel alors que le gars était le titulaire indiscutable de l"Équipe de France.

Bref, une culture du sujet à toute épreuve.
Et du coup je viens de me remater le but d'Umtiti. Une belle patate sauté, et friedel impuissant dans sa cage.
Une petite larmichette en voyant fofana fêter le but...
Il m'avait fallu un moment pour réaliser après ce but.

Le ballon était d'ailleurs très volatile ce soir là car les deux buts de Bale étaient aussi des frappes flottantes.
Ç'a été un moment malheureusement décisif pour vercoutre.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Ce soir là j'ai raté le premier but car on s' était mal compris pour le rdv au stade avec mon père, et comme j'avais son billet j'ai du l'attendre pour rentrer. j'ai compris au bruit.

Mais j'ai pas raté le but de tottenham à la 92eme
4 réponses à ce commentaire.
Skywalker Texas Ranger Niveau : DHR
Lloris à pris une sacrée envergure grâce à cet Euro, parce qu'il lui manquait une vraie référence au haut niveau (même s'il avait grandement contribué au beau parcours lyonnais en LDC en 2010, son chef d'oeuvre restait contre Bordeaux), il se place dans la hiérarchie des meilleurs gardiens de l'hexagone de tous les temps à mon humble avis.
bandinidakar2 Niveau : District
2 paragraphes sur la goal line qui ne servent qu'à gonfler l'article et qui sont limite hors sujet, et en réalité 2 paragraphes réellement portés sur les "progrès" de Lloris... Il faut quand même avoir certaines exigences quand on publie des articles!!! Il y avait certainement mieux à faire, c'était certainement possible d'approfondir sur ce qui a changé depuis son arrivée à Londres... Bref...
Tu es vachement énervé, vindicatif et negatif sur toutes tes interventions.

Ne serait-ce pas le compte de Christophe Josse ?
bandinidakar2 Niveau : District
Je ne sais pas qui est Christophe Josse. Désolé. Je ne suis pas énervé, ni vindicatif, je donne simplement mon avis de lecteur. Je me souviens d'un sofoot web presque "alternatif" dans les articles et surtout dans les commentaires , avec des intervenants parfois trash, impertinents, critiques, mais souvent drôles et même intelligents. Je trouve que c'est devenu plus lisse, plus consensuel. C'est certainement la rançon de la gloire. Sur cet article, relis-le, et dis moi que j'ai tort...
bandinidakar2 Niveau : District
Le passage a un système de recompenses ne pouvait de toute façon rien augurer de bon.
Je disais ca en taquinant, ta lecture ne m'importune pas *aucune ne mimportune dailleurs*

Je ne trouve pas que les articles du site soient moins bons qu'il y a sept ans (l'époque où j'ai commencé à commenter).
L'espace commentaire est effectivement plus calme, ce qui n'est pas pour me déplaire.
Le corollaire étant que nous avons perdu certains esprits originaux très interessants et c'est dommage.

Mais, au fond, je pense que c'est à nous de rendre l'espace commentaire plus intéressant, à la hauteur de ce qu'on aimerait voir.
bandinidakar2 Niveau : District
Tu as raison, cependant, je reste convaincu que le système de récompenses provoque une "censure officieuse" qui se fait au détriment des "esprits originaux" dont tu parles. Le "second degré" est de moins en moins compris, ou accepté, et certains commentateurs se font les chantres de la bonne morale pour grimper dans ce classement bidon. On est sur sofoot pour parler foot, mais pas uniquement, pas seulement, ou pas comme sur les autres sites, sinon on va sur l'équipe et c'est marre! Là on nous donne à bouffer des articles foot-business, foot-social, foot-récréatif... C'est à travers ce sport qui va au-delà d'un jeu, que nous abordons d'autres sujets, et c'est sur la base d'une grande liberté d'expression que depuis des années nous nous retrouvons sur sofoot.

Regarde ce qu'il se passe dans une salle de classe (je suis dans le milieu...) où on a instauré un système de récompenses: certains se mettent devant, se taisent et ne disent QUE ce que le prof veut entendre, uniquement pour récolter une bonne note. Ils en arrivent à dénoncer les comportements inadaptés de leurs camarades, ce qui en pousse certains à exagérer leur côté "rebel". Lorsqu'on supprime ce système de récompenses, c'est tous les individus qu'on libère, et les échanges redeviennent vrais et sincères... Bref, de toutes façons je le dis depuis le début...
5 réponses à ce commentaire.
DixDier Super Niveau : District
L'équipe de France voit arriver un monstre des bois à maturation ! Avec Aréola qui postule pour la prochaine décennie, ce poste vital a l'air blindé pour un moment. Soufflons !
Note : -1
Je pense plutôt qu'il faudrait qu'on arrête de s'la péter.
Gunner's Dude Niveau : DHR
C'est clair. On est en train de se voir beaucoup trop beau. En même temps, l'extase est à la mesure de la morosité de ces dernières années. C'est une juste compensation.
C'était une blague en rapport avec le pseudo de l'intervenant.

Cependant, je partage le même avis que toi, même si ca fait du bien de se sentir fort (ca me rappelle la période post mondial 2006 où tous les analystes et joueurs disaient que l'edf était la meilleure équipe au monde)
Helmut Rahn Niveau : CFA
Ben Lloris / Aréola / Mandada/ Ruffier (même si il refuse la sélection) / Lafont je connais quand même pas beaucoup de nations qui ont autant de bons (c'est écrit bon, pas stars mondiales hein?) gardiens, présents et futurs. Et encore j'ai pas mis Carasso, Costil...
gunther mickey Niveau : CFA
Oui sauf que l'on a besoin de deux grands gardiens en général en sélection. Pas de 10 qui ont plus ou moins le même niveau. L'Espagne (De Gea/Reina/Casillas (même si en grosse perte de vitesse)/Rico...), L'Allemagne (Neuer/Ter Stegen/Leno/Karius...), la Suisse (Benaglio/Sommer/Bürki/Hitz...) sont déjà bien devant la France. Si l'on compte que les deux gardiens de base de l'équipe on peut rajouter la Slovénie (Oblak/Handanovic) et l'Italie (Buffon/Donnarumma). Après ces équipes, je mettrais la France, l'Angleterre, la Belgique et le Portugal.
siko&associés Niveau : District
C´est du n´importe quoi ton post. Lloris n´est pas plus ou moins au même niveau que ses poursuivants en équipe de France, il est bien au-dessus. Actuellement, je ne vois pas un meilleur gardien que Lloris dans le monde ( excepté Buffon qui est immortel)
siko&associés Niveau : District
Placer Benaglio qui s´est pris 13 buts en Allemagne devant Lloris, faut vraiment être un hipster de mes c******
Et De gea s´en est déjà mangé 13 aussi cette année ....contre la moitié pour Lloris qui a été le gardien qui s´est pris le moins de but en Premier league l´année dernière si je ne trompe.
Vas-y , trouve nous un gardien du championnat de Mozambique du Sud où ils ont forcément un meilleur gardien parce qu´il est pas français.
7 réponses à ce commentaire.
Lloris est un très bon gardien mais ce n'est pas un top 3. Loin de là.

D'abord, un élément fondamental de la panoplie dont doit avoir à disposition un gardien moderne et que Lloris n'a pas, c'est le jeu au pied. Elle est bien mignonne la petite démonstration du journaliste à propos de son évolution dans ce domaine mais quand on y regarde de plus près, elle n'est pas convaincante. Ce n'est pas parce que tu tentes une passe de loin de plus par match (sept contre six auparavant) que ça veut dire que tu en réussis plus. Le pourcentage de 73% s'applique à toutes les passes faites par Hugo Lloris. Et on peut imaginer qu'il fait plus de passes qu'avant avec le système Pocchetino et plus de passes moins risquées. D'ailleurs, cette pseudo analyse statistique (aujourd'hui on résume le foot à des statistiques) ne résiste pas à la vue de ses matches et à un élément fondamental du jeu au pied : si Lloris a légèrement progressé dans l'exécution, il n'apporte pas ce que l'on attend d'un grand gardien de but moderne : la sérénité lorsqu'il a le ballon dans les pieds.

Il manque ensuite quelque chose d'un peu plus fort mais qu'on aurait du mal à saisir, nous, loin du terrain : son leadership. Et je ne parle pas de leadership purement psychologique, je parle de leadership tactique et technique. Il n'a pas la même intelligence de jeu qu'un Buffon ou qu'un Neuer. Si la défense de la Juventus est aussi solide, c'est parce qu'il y a derrière un mec qui place sa défense, temporise quand il le faut, joue ne passe courte quand il le faut, allonge quand c'est compliqué. Tout ce que Lloris n'a pas aujourd'hui et qu'il n'aura probablement jamais. Il n'apporte pas non plus quelque chose en plus comme la possibilité d'un positionnement très haut de sa défense par sa lecture du jeu (cf Neuer lors de la Coupe du monde 2014).

Pour le jeu sur sa ligne en effet, il a pas mal progressé même s'il a toujours été monstrueux. Dans ce domaine là, on peut dire que c'est un gardien du top 3. Mais le poste de gardien a tellement évolué ces dernières années que le résumer à ça, c'est tout simplement méconnaître ce que le football moderne est devenu (autrement Sirigu serait le meilleur gardien du monde).
MarquisDeSade Niveau : District
Pour le leadership, personne ne force Pocchetino a le choisir comme capitaine.

Et depuis plusieurs années c'est le meme débat, quand Tottenham est la meilleure defense de Premier League c'est grace aux défenseurs, pas grace a Lloris. Par contre des que Tottenham encaisse un but c'est Lloris le responsable.

6 buts encaisses par Tottenham depuis le debut de la saison, 9 par Chelsea, 10 par City, pas mal pour un gardien qui n'a aucun leadership sur ses défenseurs.
siko&associés Niveau : District
6 au Bayern également...mais ce n´est pas le même travail d´être gardien au Bayern, dans le championnat allemand et à Tottenham. Je pense que Lloris est tout simplement trop discret. C´est bieng
2 réponses à ce commentaire.
MarquisDeSade Niveau : District
Titulaire a Lyon, titulaire chez les bleus, et pas un mot de travers dans les medias quand Tottenham lui demande de faire ses preuves pour déloger Friedel et son record de 310 matchs consécutifs comme titulaire. Ca change de Rabiot.

Pas un mot de travers quand pendant 10 ans les supporters Marseillais considèrent Mandanda comme un top 5 mondial, en partance pour Barcelone, Madrid, Turin, Manchester après une dernière saison a l'OM. Et puis en fait non, direction Crystal Palace.
fila flip-flap ghetto tornado Niveau : Loisir
Le petit Hugo est dans la droite lignée des grands gardiens français, a ceci près qu il va s inscrire dans la durée a l étranger encore plus qu un Sébastien Frey (pas un mince exploit)quand a son but encaissé en finale, ben il est touché à une jambe, ce qui l empêche de faire l arrêt , j écouter la radio a ce moment là et apparemment il y avait même grosse inquiétude sur le banc. Hormis cela c est type sympa dont on a envie d être camarade et le défenseur.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4k 43