Lloris à Tottenham, comme un défi

À 25 ans, le meilleur gardien français file en Angleterre, à Tottenham plus précisément. Pour autant, l’affaire n’est pas dans le sac pour Hugo Lloris, car si Albion collectionne les portiers en bois, ce n’est pas forcément une terre hospitalière pour les remparts tricolores. Watch out, Hugo !

Modififié
30 63
Rémy Vercoutre va donc être préposé à autre chose qu’à une poignée de matches de coupes et la négociation des primes. À moins qu’Aulas ne sorte un ultime lapin de son chapeau, mais on en doute car la deadline du marché des transferts en France le 4 septembre approche méchamment. Et surtout, les finances de l’OL ressemblent à un camp de Roms après le passage de Manuel Valls : dévastées ! C’est aussi pour ça d’ailleurs qu’Hugo Lloris a plié les gaules direction l’Angleterre pour un prix inférieur à ce que les Gones souhaitaient (on parle de 15 millions d'euros au lieu de 20 millions d'euros). Mais ce n’est pas que pour ça. À son arrivée de Nice en 2008 pour la succession de Grégory Coupet, l’homme aux sept titres de champions de France à la suite (!), Lloris espérait bien garnir à son tour son palmarès alors vierge, une sorte de clause tacite tant l’OL d’alors enfilait les trophées comme des perles.

Mais voilà, le Niçois a galéré comme un rat pour glaner une Coupe de France à l’arrache en avril dernier. Une misère pour celui qui, entre-temps, s’est juste imposé comme le numéro un en équipe de France, autre escouade de désespoir pour qui veut gagner quelque chose. Face à ces deux misères, Lloris n’a pas eu d’autre choix que l’exil. Car malgré sa voix fluette et ses lèvres mortes-nées, l’homme est un terrible compétiteur. Et depuis le début de sa carrière, il manque terriblement de victoires. Il fallait donc qu’il parte.

Lama, Barthez et Mandanda se sont cassé les dents

Bien évidemment, Tottenham n’est pas exactement la crème de la crème que l’on imaginerait pour le meilleur rempart tricolore. Les Spurs sont une très bonne équipe de Premier League, par deux fois dans le Big Four ces quatre dernières saisons. Mais personne n’imagine les Londoniens capables de jouer le titre. Et encore moins cette saison avec les départs de Modrić et de Van der Vaart, peut-être deux des meilleurs joueurs du club de ces trois dernières années, même si la venue de Moutinho (qui était dans l’air ce vendredi) compenserait considérablement ces pertes. Mais Tottenham reste un merveilleux endroit pour jouer au football, entre son jeu spectaculaire et son White Hart Lane qui se pose comme un des stades les plus chauds du royaume. Surtout, le club du nord-est de la capitale pourrait être une belle vitrine pour Lloris en vue, qui sait, d’un club plus huppé (Arsenal ? Chelsea ?).

À condition de briller, bien sûr. Une formalité pour l’un des meilleurs gardiens d’Europe ? Pas si simple, pas si simple… Car il faut s’interroger sur cette équation étrange : l’Angleterre manque de très bons gardiens, la France possède une des meilleures écoles de la planète en la matière, et pourtant la passerelle peine à se faire entre les deux. C’est qu'Albion n’est guère friande de nos portiers au regard de ses spécificités notamment dans le domaine aérien, pas exactement le point fort des gardiens de L1. Une idée reçue ? Pas si sûr, puisque quelques-uns, et pas des peintres, s’y sont pété les dents. Lama n’a laissé aucun souvenir à West Ham, Barthez a fini sur le banc à Manchester et Mandanda, lui, n’a même pas été retenu lors de son essai à Villa. Et quand on connaît la faiblesse de Lloris dans les joutes aériennes, il y a comme un doute. Dangereux ? Oui, mais peut-être salvateur si l’on en croit La Rochefoucauld-Doudeauville : «  Le doute, s'il est de bonne foi, amène l'examen, et l'examen la lumière.  » Alors entre dans la lumière, Hugo.

Dave Appadoo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Belle plume, Dave. Et bonne chance à Lloris, même si ce n'est certainement pas à Tottenham qu'il garnira sa vitrine de trophées. Mais quand je vois les bourdes de Valdès au Barça, je ne peux mêmpecher de penser: pourquoi pas lui, bordel? En attendant, bon vent!
franky4fingers Niveau : DHR
Belle affaire pour Tottenham !
C'est bien écrit.
Ce n'est certainement pas à Tottenham qu'il garnira sa vitrine de trophées, et ce n'est certainement pas Chelsea qu'il pourrait convaincre. Car ils ont Cech, et après Cech, ils auront Courtois. Qui est à mon avis bien meilleur que Lloris.

ET un jour, il faudra peut-être se demander comment Lloris, malgré ses arrêts miracles, arrivent toujours à se retrouver derrière des défenses gruyères.

Personnelleent, je pense que Lyon aura cette année une bien meilleure défense. ET je pense que Lloris, ou plutôt son départ, y sera pour quelque chose.
Ralph Louren Niveau : DHR
Plus d'expositions? pour jouer a Chelsea selon Dave... Euh ils ont Cech et Courtois...
Penser qu'il puisse ensuite se diriger vers Arsenal me semble peu probable connaissant la rivalité entre les deux clubs. A moins de faire une Gallas.
C'est décidé, je ne retournerai plus à Gerland.
youssefhami Niveau : Loisir
Cette signature pourra donner un élan à sa carrière... comme ça s'il fait preuve de talent encore en primerleague, il sera surement convoité par de grosses boites
yanusdechien Niveau : DHR
Bon exemple d'article court mais structuré :)
A bientôt cher Dave Boadelo
gunners25 Niveau : DHR
"Car il faut s’interroger sur cette équation étrange : l’Angleterre manque de très bons gardiens" : Bizarre j'ai pa vu passer de gardien du niveau de Cech ou Van Der Sar au cours de ces dernieres années en L1... Je vois pas un gardien de L1 pouvant rivaliser avec Joe Hart à l'heure actuelle. Pas même Lloris. Et je vois pas ce que De Gea et Szscesny ont à envier à nos Ruffier, Carrasso & Co. Marre de ces poncifs à la noix...
Note : -2
"comme un défi".

Moi j'aurais plutôt dit "comme un con²" mais bon...

Après tout un joueur surcoté rejoint un club qui l'est tout autant, quoi de plus normal?
gunners25,

Dave Appadoo parle des gardiens anglais. Or, dans tes exemples seul Joe Hart est anglais. Après, évidemment que les grosses écuries ont les moyens de se payer des top keepers. L'équipe d'Angleterre n'est effectivement pas connue pour la valeur de ses portiers.
Sinon retenir du passage de Fabulous Fab a ManU qu'il a fini sur le banc, c'est pas un poil abusé quand même?
lemendibule Niveau : Loisir
L'un des meilleurs d'Europe ? BLAGUE !!
Il y a au moins 20 gardiens meilleurs que lui !
Merci pour tout Hugo. Bonne route à toi et beaucoup de succès.
Sinon, Aulas semble s'être fait rouler.
Je valide avec l'ASSE
la tête de Corki sur la photo serieux....
@ lemendibule : cite les pour rigoler !
gunners25 Niveau : DHR
@LbTeam : non non je pense que vu le sujet de l'article et vu la façon dont la phrase est introduite, le mot "Angleterre" fait bien référence à la PremierLeague et non pas à l'équipe nationale.
Et même si c'était le cas, on peut pas se targuer d'avoir déjà eut un gardien du niveau de Seaman (:D yeux qui brillent à la prononciation de ce doux nom :D) pour garder les cages de l'EdF
Mou-rinho Niveau : CFA
Chach87 Apoula Edel pour commencer?
Lemendibule, moi j'aimerais avoir juste 15 noms
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
30 63