Llorente, une star est née ?

C'est bien connu. Après une coupe du monde, les champions ne sont jamais à la fête. Villa est fantomatique, Torres déprimé, mais l'Espagne s'est déjà trouvé un nouveau goleador des surfaces en la personne du géant Fernando Llorente. L'ex-enfant de chœur est devenu le killer le plus fashion du moment. Portrait de l'avatar basque.

Modififié
Fernando Llorente l'a appris récemment : il n'est pas un enfant de l'amour. « Mon grand-frère Jesus Miguel a 15 ans de plus que moi et ma sœur Aitzabel, 13. Mes parents m'ont dit qu'ils n'avaient pas du tout prévu de concevoir un troisième enfant... Pour eux j'étais simplement un heureux accident ! » . L'enfant non désiré est pourtant devenu la fierté de la famille en devenant champion du monde avec la Roja. Le Mondial, le grand blond aux yeux bleus a pourtant bien failli le regarder à la télévision. Avant de partir pour l'Afrique du Sud, le coach espagnol souhaitait disposer d'une alternative sérieuse au tiki-taka léché de ses cadres en sélectionnant des joueurs de côté capables de pratiquer un football direct (Pedro, jesus Navas) et d'envoyer des ballons dans la boite. Avec son physique d'équarrisseur, son mètre 93, ses 85 kilos et son jeu de tête superlatif, Llorente s'est imposé comme une évidence aux yeux du coach moustachu.

Sélectionné in extremis à la place d'un Negredo catastrophique en fin de saison, l'option Llorente a pourtant été mal perçue par les puristes les plus pointilleux. Nombreux étaient ceux qui faisaient en effet l'amalgame entre le physique pataud du Basque et le retour de cette immonde furia dénuée de talent mais gavée de testostérone. Ce “délit de faciès”, Llorente va s'en défaire lors du huitième de finale contre le Portugal. Lancé de manière surprenante par Del Bosque alors que tout le monde s'attend à voir Fabregas remplacer le fantôme de Torres, Llorente dynamise à lui seul l'attaque de la Roja, martyrise la défense portugaise et fait également taire ses détracteurs grâce à son excellente prestation. C'est également lui qui sera à l'origine de l'action du but vainqueur de Villa et permettra à l'Espagne de poursuivre sa marche en avant vers le titre suprême. Depuis, Llorente a aligné 4 buts lors des quatre derniers matchs de la Roja et claqué 6 pions en 8 matchs pour les Leones de Bilbao. Des stats qui ne sont pas passées inaperçues dans le bureau du directeur sportif du Real Madrid, Jorge Valdano : « Il y a quelques mois Llorente était une promesse, mais désormais c'est un killer en pleine confiance. Le Mondial l'a aidé à murir. Ce n'est pas le typique grand joueur qui sait uniquement utiliser son corps, c'est plus que cela. Il a de la classe. D'ailleurs je crois que le temps est venu pour lui d'intégrer un grand club » . Pour la première fois de sa vie, Fernando Llorente est l'objet de tous les désirs. Problème : les strass, les paillettes et les Galacticos, c'est pas vraiment son truc.

Né à Pampelune, le grand blond a passé toute son enfance à Rincon de Soto, un bled de la Rioja de 3500 âmes, réputé pour son vin et son saucisson. C'est sur la place du village que Llorente a commencé à tâter le cuir avant d'intégrer la modeste équipe de Funes. Il a 10 ans quand José Maria Amorrortu, le responsable du centre de formation de l'Athletic, débarque pour lui proposer d'intégrer Lezama (nom de la cantera des Rojiblancos) : « Il était plus grand, plus fort et plus doué que les autres, mais le problème, c'est que le Barça nous avait déjà devancés. J'ai appris quelques jours plus tard que son oncle était socio de San Mames et je lui ai demandé de convaincre ses parents pour que Fernando signe à l'Ahtletic... Heureusement, le lobbying a fonctionné ! » A 12 ans, l'adolescent quitte le foyer familial pour Arenas, dans la banlieue de Bilbao, où l'attendent Benito et Maité sa famille d'accueil. « Sans eux je n'aurais pas tenu, se souvient Llorente. Ils m'ont donné beaucoup d'affection et de confiance pour continuer » . Malheureusement, sa mère “adoptive” décède deux ans plus tard, ce qui précipite le départ de Llorente à Deusto, la ville qui accueille le centre de formation de l'Athletic. Sur place, il fait la connaissance de certains de ses futurs coéquipiers chez les pros, et notamment d'Amorebieta le boucher, mais néanmoins ami : « J'ai passé ma vie à recevoir des coups d'Amorrebieta. Il était déjà dur sur l'homme... Quelque part c'est aussi grâce à lui que j'ai appris à me servir de mon corps. Avant de le connaitre, j'étais innocent, limite insouciant » . Grand fan des “Simpsons” et d'“Alerte à Malibu”, Llorente passe définitivement à l'âge adulte lorsque son entraineur décide de le titulariser pour la première fois en Liga contre l'Espanyol suite au forfait sur blessure du mastodonte Urzaiz. Trois jours plus tard, Llorente débloque son compteur buts avec un triplé contre Las Palmas. Ernesto Valverde, aujourd'hui coach de l'Olympiakos, ne tarit pas d'éloges sur celui qu'il a lancé dans le grand bain : « Il a un physique exceptionnel ; dans les airs il est tout simplement imparable, mais attention il est très fin techniquement. C'est quelqu'un d'intelligent, il sait qu'il a un physique formidable, donc il ne s'est pas arrêté à ça. Quand j'étais à Bilbao, je me souviens qu'il insistait pour affiner sa technique, sa précision. C'est un gars de la campagne et ça se voit. Le travail ne lui fait pas peur » . Llorente, l'Ibrahimovic espagnol ? Faut pas déconner, même si le garçon a quelques prétentions techniques stylistiques : « Les coups du foulard, les elasticos comme Ronaldinho et tout ce genre de trucs... je sais faire. Les gens croient que les joueurs grands sont juste bons à marquer de la tête : c'est n'importe quoi ! Moi ce que j'aime par-dessus tout, c'est les double-contacts, par exemple. C'est pas encore les même que ceux d'Iniesta mais je ne désespère pas » .

Surnommé “prince Filipe” par ses coéquipiers de l'Athletic à cause de sa ressemblance avec l'héritier du trône d'Espagne, Llorente a pourtant passé son enfance de roturier dans les champs jouxtant Rincon de Soto. « J'ai visité beaucoup de pays depuis que je joue au football mais je n'ai jamais goûté des poires aussi juteuses que celles de mon village. Elles sont uniques » , se régale l'intéressé qui avoue également avoir côtoyé plus d'animaux que d'humains durant son adolescence : « Je donnais à manger aux cochons, j'accompagnais les bergers de mon village, je ramassais les œufs des poules de ma mère, et puis j'ai élevé des chats. J'en ai même appelé un Flipper » . Cet amour pour les bêtes lui est néanmoins passé, selon lui. « Mon père travaillait dans un abattoir. J'en prenais soin et lui il les tuait. Ça m'a fatigué » . Et si finalement ce n'était pas ça “l'heureux accident” qui avait provoqué l'éclosion du buteur le plus hype de la Liga ?

Athletic Bilbao/Getafe, aujourd'hui à 21h

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


"Villa est fantomatique". Tout de suite les grandes phrases. Santos tu racontes n'importe quoi et tu n'as pas dû voir son premier but hier soir, absolument superbe. En plus il fait un début de saison correct, au service du collectif. Et pis la première mi-temps a été monstrueuse (pas vu la deuxième). Les champions du monde ont été à la fête, crois-moi mon gars.

Le seul truc qui fait toujours autant chier c'est de voir ce ridicule logo Unicef entacher ce maillot qui n'avait pas été sali avant. L'Unicef est aux enfants ce que l'ONU est à la paix, une gigantesque hypocrisie juste bonne à cautionner le business. Ca me les brise de voir des artistes transformé en hommes-sandwitch et participer à cette tartufferie malsaine. Je préférerais encore les voir avec du "Mamouth" ou du "Simca". Les frères Gallagher avec du "Brother" sur le maillot de City ça le faisait bien aussi.

Ok ça n'a rien à voir avec ce grand gaillard de Llorente, mais bon.
Llorente sera surement recruté agressivement par le Barça ou le Real dans très peu de temps.
Pourquoi agressivement ?
Je compte sur Zubi, Basque, portier de l'Athletic pendant 6 ans et accessoirement directeur sportif du Barça, pour que cela se passe en douceur...
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16
mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4
À lire ensuite
Diego Milito black-listé