1. //
  2. // 15e journée
  3. // Hertha Berlin/Borussia Dortmund

llkay revient parmi les siens

‏Absent de trop longs mois à cause d'une blessure tenace au dos, Gündoğan revêt enfin de nouveau son maillot jaune floqué du numéro 8. S'il le moule plus que de raison, la faute à quelques kilos en trop, le talent est toujours là.

Modififié
968 12
Entre un amical le 14 août 2013 avec la Nationalmannschaft contre le Paraguay et un match de Bundesliga avec le BVB le 18 octobre 2014 face à Köln, Gündoğan n'aura pas vraiment été un joueur de football. 15 mois sans compétition. « Ça a été la phase la plus difficile de ma carrière » , a-t-il d'ailleurs confié au moment de son retour. Lorsqu'il tombe au cœur de l'été, Gündoğan marche sur l'eau. L'Europe a appris à craindre ses passes millimétrées dans l'intervalle, ses transversales, ses frappes, ses courses plein axe. Il sait tout faire, lui dont le numéro représente la fonction, une donnée trop rare dans le monde des 44 et des 99. À tel point que lorsqu'il remplace Schweinsteiger dans le milieu allemand, personne ne trouve à y redire. Que ce soit lui qui tire le penalty de l'égalisation en finale de la Ligue des champions face au Bayern, non plus. Pas Lewandowski, Reus ou Hummels. Il n'a que 22 ans, Manchester United et le Real Madrid se battent pour l'attirer. Sauf qu'il est fauché en pleine ascension. À trop s'être approché du soleil, İlkay s'est brûlé les ailes, la faute à un nerf coincé/infection des racines nerveuses (on parle apparemment de spondylolyse dans le jargon). Le problème des nerfs, c'est qu'on ne sait jamais quand on les récupère. Dans un premier temps, il repousse l'opération, voit des spécialistes à Constance, Munich, même en Crimée pendant la crise ukrainienne. Il va de rechute en rechute, mais le BVB ne perd pas patience, et le prolonge même jusqu'en 2016. Finalement, il accepte de passer sur le billard en juin. Une réussite.

‏Plein d'êtres vous manquent, et c'est le bordel


La médecine moderne ayant fait son œuvre, Gündoğan peut s'occuper de redevenir le joueur qu'il a été. Le problème, c'est que 15 mois sans bouger, c'est long. Surtout, Klopp ne veut pas prendre le risque de le relancer trop tôt et de tout voir s'effondrer. Pourtant, il y a urgence. Les résultats en Buli du BVB sont catastrophiques, les compositions changent au gré des blessures, et personne n'arrive à insuffler cette étincelle si précieuse dans l'axe. En 10, Kagawa n'est que l'ombre de celui qu'il fut lors de son précédent passage, Mkhitaryan a été déporté sur l'aile et, malgré un talent indéniable, n'arrive jamais à être décisif, et Reus, dont le repositionnement semblait prometteur, a vu sa cheville céder de nouveau. En 8, Şahin est sur le flanc, Jojić n'est pas encore prêt, et Klopp a souvent dû aligner la doublette destructrice Kehl/Bender, certes celle du dernier titre, mais qui n'a de sens que si elle a un magicien à protéger, à l'époque Götze. Même avec tous ses kilos en trop, İlkay en est aussi toujours un, comme il le montre face à Galatasaray pour son retour en Champions League.

La tête en attendant les jambes


S'il ne peut plus ratisser comme avant, Klopp se dit qu'il a le droit à ses deux molosses de protection. Contre Hoffenheim, Gündoğan retrouve le poste de meneur qu'il occupait à Mayence. Ses passes sont rapides et précises, il n'hésite pas à reculer pour construire les attaques, surtout sur la gauche, libérant au passage le couloir pour Schmelzer, et marque. Son premier but en Bundesliga depuis le 13 avril 2013, et son premier tout court de la tête avec le BVB. Et puis pas une tête de raccroc, une belle tête plongeante qui lobe le gardien, à la réception d'un super centre d'Aubameyang. Un but qui vaut trois points, et qui sort le BVB de l'infamante zone de relégation. Bien sûr, tout n'est parfait au niveau statistique, même si c'est assez encourageant : 52% de tacles gagnés, 64 ballons touchés, quatre tirs et 11,2 km parcourus. « Il a joué avec classe. Tout le monde sait à Dortmund quel joueur fantastique il est » , a commenté le capitaine Hummels après le match, où lui aussi a été très bon. « Jusqu'il y a un an et demi, Illy était l'un des meilleurs six ou huit du monde. J'espère que nous allons pouvoir profiter de sa classe pendant longtemps. » Le principal intéressé était tout aussi ravi après la victoire : « Après une si longue pause, j'ai remarqué à quel point il est difficile de revenir. C'était vraiment sympa de recevoir le soutien du public et de récolter les trois premiers points depuis mon retour. » Avant de se concentrer sur l'avenir : « J'espère que nous allons maintenant entamer une petite série, tirer le meilleur des rencontres à venir et commencer 2015 plein d'énergie et de confiance. » Si le titre semble déjà hors d'atteinte, Illy se verrait assurément bien marquer de nouveau en finale de Champions League. Sans Robben à la fin cette fois.


Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Heiseinberg Niveau : CFA
Il a même pas 25 ans, c'est dommage que cette blessure ai freiné sa progression mais il va vite rattraper ça, Dortmund aura besoin d'un grand Gundogan pour accrocher les 4 premières places, si il se blesse pas avec Reus la locomotive BVB va vite reprendre et malheur a qui ils rencontreront en 1/8 de LDC ...
Les kilos en trop vont disparaître, après un an d'interruption totale, c'est normal qu'il en ait accumulé.
Le talent hors norme est resté intact, il est au-dessus du lot depuis son retour (même si pas mal de ses coéquipiers sont au-dessous de leur niveau réel actuellement) et son repositionnement en 10, en l'absence de Reus et des perfs plus que moyennes de Kagawa (et Mkhitaryan), fait un bien fou. C'est une vraie bonne nouvelle surtout si on considère que Reus risque de partir d'ici 1-2 ans...
Bon il est encore tôt pour sortir le champagne mais il est un élément clé dans le petit redressement du BVB.
Et Kuba qui rentre quelques minutes cette semaine en fin de match contre Anderlecht, les choses vont rapidement rentrer dans l'ordre. Je mise (j'espère surtout !) sur une 2e partie de saison en boulet de canon avec enfin une défense stabilisée, un jeu redevenu fluide et des attaquants qui plantent, Immobile et surtout ce croqueur de Mkhitaryan, en premier lieu.
J'espère pour lui qu'il a mis ses problèmes de dos définitivement derrière lui. Il a un bel avenir devant lui!
Rahletace Niveau : DHR
Malgré la classement du BvB, je me fais pas trop de soucis pour cette équipe. Ya trop de qualité pour qu'ils ne soient pas dans le top 4 de Bundes. Actuellement, ils sont à 7 points de la 4ème place. C'est largement rattrapable pour une telle équipe. Logiquement, Augsbourg devrait se calmer un peu durant la seconde partie de saison, cela libère un place dans les 4 premier. Bon faudra quand même jouer la lutte avec le Bayer et Schalke mais leur effectif est au dessus.

Je reste persuadé que leur recrutement de cet été est bon (avec une réserve sur le prix de Ramos). Je n'arrive pas à me dire que Kagawa va pas revenir à un niveau décent niveau. Immobile a fait une première partie de saison bof bof mais le mec vient juste d'arriver donc il est encore dans les temps pour être une bonne pioche. Même constat avec Ginter malgré un bilan un peu plus inquiétant. Il se fait littéralement manger dans les duels en DC. C'est dommage mais on a quand même 3 autres DC de qualité dans l'équipe donc ce n'est pas un drame s'il ne s'impose pas à ce poste.
Message posté par SidLFC
C'est une vraie bonne nouvelle surtout si on considère que Reus risque de partir d'ici 1-2 ans...


Tu veux dire cet été ?
Message posté par loukas94


Tu veux dire cet été ?



On verra bien si le board a des arguments pour le faire rester. Mis tant qu'il n'est pas parti, il est un joueur du Borussia.
Et ces derniers mois, les rumeurs l'ont envoyé partout. On lit/entend tout et n'importe quoi au sujet de sa prolongation. L'Equipe.fr hier a voulu faire un peu de sensationnalisme et générer du clic en révélant qu'il prend des cours d'espagnol. ça aurait pu être un scoop s'il n'avait pas commencé à les prendre il y a un an...
Message posté par SidLFC


On verra bien si le board a des arguments pour le faire rester. Mis tant qu'il n'est pas parti, il est un joueur du Borussia.
Et ces derniers mois, les rumeurs l'ont envoyé partout. On lit/entend tout et n'importe quoi au sujet de sa prolongation. L'Equipe.fr hier a voulu faire un peu de sensationnalisme et générer du clic en révélant qu'il prend des cours d'espagnol. ça aurait pu être un scoop s'il n'avait pas commencé à les prendre il y a un an...



C'est surtout Bild qui a sorti ça il y a quelques jours, et les différents médias l'ont relayé.
D'ailleurs j'en avais pas entendu parler avant qu'il prenait des cours d'espagnol. Tu pourrais me donner ta source?
Message posté par footixIer



C'est surtout Bild qui a sorti ça il y a quelques jours, et les différents médias l'ont relayé.
D'ailleurs j'en avais pas entendu parler avant qu'il prenait des cours d'espagnol. Tu pourrais me donner ta source?


C'était sur le site officiel du BVB, il en parlait lors d'un interview qui doit dater de septembre 2013 si ma mémoire est bonne. Le mec qui l'interviewait avait sorti une blague du genre "c'est pour pouvoir communiquer avec Pep Guardiola?". Reus en avait rigolé et avait botté en touche.
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Au top de sa forme, sans conteste l'un des meilleurs milieux du monde ! Il a tout ce qu'il faut : qualité de passe, technique, vision du jeu... Faut juste que son corps le laisse tranquille !
un des seuls à surnager aujourd'hui face au Herta. Encore un but encaissé et une nouvelle défaite, même si c'est jamais facile de s'imposer à la capitale.
Je suis KO debout, je commence vraiment à me faire du soucis pour l'année prochaine.
Le pire c'est que chaque week-end je suis enthousiaste et me dit que cette fois ci c'est parti, mais ça devient long ces samedis Bundesliga....
Vivement la reprise après la trêve hivernale parce que là je suis dépité...

Auf geht's BvB
Message posté par Talo
un des seuls à surnager aujourd'hui face au Herta. Encore un but encaissé et une nouvelle défaite, même si c'est jamais facile de s'imposer à la capitale.
Je suis KO debout, je commence vraiment à me faire du soucis pour l'année prochaine.
Le pire c'est que chaque week-end je suis enthousiaste et me dit que cette fois ci c'est parti, mais ça devient long ces samedis Bundesliga....
Vivement la reprise après la trêve hivernale parce que là je suis dépité...

Auf geht's BvB


La même.
Et Schieber il ne pouvait pas faire ça quand il jouait au BVB. Ce fut la goutte...
c'est clair ce raid personnel.. digne d'un Lewa lol!
La situation totalement invraisemblable me laisse penser que le groupe se renforce mais sur le terrain ils ont l'air perdu, c'est là qu'on voit que Marco manque vraiment vu la faible capacité offensive qu'on a pour créer du jeu..
0 frappes dans la surface jusqu'à la 70ème avec la frappe d'Immo. Ca fait peur...

Auf geht's BvB
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
968 12