Lizarazu prend position

0 2
En plus de plonger dans une sacrée mouise la fédération nationale, l'affaire des quotas aura en plus réussi à briser l'unité (de façade?) des champions du monde de 98.

Il y a désormais les pro et les contre Laurent Blanc, ceux qui le soutiennent et ceux qui l'attaquent. Un déchirement d'autant plus accentué que la non prise de position, façon suisse, n'est visiblement pas une option pour les anciens portes drapeaux d'une France black-blanc-beur.

Alors si l'on récapitule tranquillement, au rayon des détracteurs on retrouve, Thuram et Vieira, à celui des modérateurs, Dugarry, Desailly, Zidane, Jacquet et désormais Bixente Lizarazu. Le surfeur basque a pris hier la parole pour officialiser son soutien à son pote Lolo : « Laurent Blanc doit continuer à la tête de l'équipe de France » . «  J'ai envie de défendre l'homme, son parcours d'entraîneur et de joueur » a précisé l'ancien latéral des Bleus, indiquant que «  l'on ne peut imaginer aucune pensée raciste concernant Laurent Blanc » .

Au moins tout le monde à l'air d'accord là-dessus.


TL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
vous avez une façon d'insinuer le buzz parfois à SF assez vicelarde et désagréable. Chose toute bête mais pourquoi vous n'opposez pas aux "détracteur" des "soutiens" plutôt que des "modérateurs"?

Surtout en clair surnombre (oublié deschamps d'ailleurs, dans ceux qui a qui il reste une légère crédibilité qui plus est), pour éviter d'arrêter le faux débat?
Je n'ai pas trouvé les propos de Dugarry très modérés, notamment à l'encontre de Thuram (qui n'es pas toujours très modéré non plus avouons le).

Je veux bien que Duga ait envie de défendre son pote, mais il manque clairement d'objectivité sur ce coup, et il a surtout il a manqué une occasion de se taire.
Il n'arrive pas à admettre que Blanc a fait une connerie.
Son soutient aveugle en devient ridicule.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2