En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options

Livre du jour : « Un footballeur » - Bruno Heckmann

Modififié
La littérature sportive est un genre particulier, qui brille en général davantage par son exotisme que par sa qualité stylistique ou simplement l'intérêt narratif. Les romans consacrés au football ne dérogent pas à la règle et il demeure exceptionnel que l'on ressente autre chose qu'un sourire intérieur amusé en feuilletant les pages (il existe bien sûr des exceptions d'autant plus citées qu'elles s'avèrent rares, à l'instar de ces classiques que sont « Football Factory » ou « Carton jaune » ).

Pourtant, quitte à lire un bouquin de circonstance, le sobrement intitulé « Un footballeur » de Bruno Heckmann explore au moins une des facettes les plus maltraitées (et mal traitées) de l'univers du ballon rond, surtout en France. Autrement dit, le foot amateur, ici en outre sa branche corpo version « à 7 » , ses millions de pratiquants toute fédérations confondues, ses passionnés pas toujours sympathiques, ses bénévoles du dimanche et ses gars qui ont tous failli passer pro.

Bref le foot d'en bas sans Zahia mais sans Thiriez, ce qui ne l'empêche de maîtriser ses « fondamentaux » à base de nostalgie 82 ou 98 pour les plus jeunes. Un voyage pas si inutile au moment où tous les commentateurs, politiques et autres bonnes âmes ne cessent de se réclamer d'eux pour venir cogner sur des Bleus provisoirement à terre. Donc voici la petite aventure d'un gars qui faute de se conformer à l'esprit sauvage de l'entreprise privée rejoint la fonction publique, endossant dans la foulée le maillot du CGAS (conseil général association sportive) dans la foulée.

Un brave type, pas à une contradiction près, qui voit son équipe du lundi soir comme un phalanstère égalitaire à la mode Fourrier (le socialiste utopique du XIX siècle), mais se méfie de Coubertin et de sa devise « l'important c'est de participer » car « c'est flippant un centriste » . Un foot de mecs de gauche sans être forcément un foot de gauche. Cherchez la nuance. Le reste est littérature.


Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 50 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 59
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7
À lire ensuite
Lampard ne craint personne