Livre du jour : « Histoire du football au Brésil » - Michel Raspaud

1 1
Après un ennuyeux duel lusitanien, signalons ce courageux ouvrage qui tente de s'attaquer à l'un des Evrerest footballistiques, du moins en termes d'analyse historique. En effet, comment résumer en 250 pages l'un des mystères subliminaux du petit monde du ballon rond : la suprématie du Brésil, aussi bien sur plan technique que de l'imaginaire collectif, aujourd'hui mondialisé ? Car l'une des particularités du “soccer” fut bel et bien d'avoir réussi, non seulement à s'implanter précocement en Amérique du sud et bien sûr dans la patrie de Pelé et Garrincha, selon des configurations propres évidemment à la société concernée et à la géographie urbaine du pays (par exemple le cosmopolitisme dynamique de Sao Paulo), mais aussi, au fil des décennies, de voire émerger la Seleçao avec le statut indiscuté de grande puissance du beau jeu, anticipant les actuelles ambitions politiques, du moins en termes d'influence régionale, d'un Lula.

L'ouvrage de Michel Raspaud épouse un schéma assez classique pour les travaux universitaires sur le sujet. Dans un premier temps, il suit un cours chronologique pour détailler l'enracinement préalable sous forme de greffe anglo-saxonne (mais aussi latine via les immigrés italiens), puis la lente démocratisation concassée par les crises politiques (les dictatures militaires), et naturellement la question “raciale”, pour aboutir à l'enjeu crucial de la professionnalisation. Ensuite ce sont davantage les problématiques transversales qui s'imposent dans les derniers chapitres : l'exil des footballeurs et leur place en Europe, l'organisation du rapport force économique entre les clubs rivaux, les parcours dans les coupes du monde successives, la gestion compliquée du public, etc. Comme le disent les Japonais, « il faut savoir parler avec grand sérieux des choses les plus légères » .

« Histoire du football au Brésil » , Michel Raspaud - Chandeigne


Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Il existerait pas le même traitant du foot Argentin ?
La VRAIE patrie du football...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Florentino contrôle Kaka
1 1