Livre du jour : « Dribbling »

Modififié
0 0
Si l'on en croit la mythologie officielle, l'introduction du foot en France remonte, sans contestation possible, à l'année 1872, en Normandie, au Havre, riante cité portuaire et ouvrière qui tente alors d'oublier le KO technique du pays deux ans plus tôt par une Prusse conquérante devenue de la sorte le puissant Reich allemand. Plus pressant mais moins oppressant, un autre empire dynamique s'invite doucement chez nous, avec d'autres armes que les canons et les fusils. Car le Royaume-Uni s'avère d'abord une hégémonie économique marchande. Il trimballe surtout, aux côtés de ses bagages et de ses livres de compte, l'une des premières armes de « soft power » massif: le sport et en particulier le foot-ball (sur lequel la perfide Albion conserve encore la prééminence, à défaut d'avoir su garder les Indes).

Toutefois la question reste entière: Le Havre Athlétic Club fut-il l'introducteur du ballon rond dans la patrie de Molière et de Gambetta. En fait ni l'un ni l'autre. Lorsqu'il est fondé en 1872, les joueurs hésitent entre les deux styles –le pied et la main– et adoptent même en 1884, après un vote, une formule mixte appelée « Combination » (les deux sections distinctes ne seront créées qu'en 1891). Il faudra attendre la naissance des clubs parisiens comme le Racing ou le Stade Français pour que les premiers championnats soient initiés au début des années 1890.

Le livre de Philippe Huet propose néanmoins une amusante reconstruction romanesque de ce choc initial entre un hexagone amputé de l'Alsace-Lorraine, et encore largement dominé par sa culture rurale, et un sport définitivement enfant de la ville et de l'industrialisation et bientôt de la mondialisation. Une rencontre que l'on suit dans la foulée de Godefroy Pouillès, petit Frenchie qui se convertit à la religion athlétique de ce nouveau jeu britannique.

Philippe Huet « Dribbling » (Rivages)

Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Llorente rêve de buts
0 0