Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Livre de la semaine

Hommage à Philippe Robrieux

L'historien Philippe Robrieux, spécialiste du communisme français, est décédé le 1er octobre dernier à 74 ans. Mais si l'homme, ancien militant lui-même entré en rupture avec le Parti qui occupa une si grande partie de sa jeunesse (il fut secrétaire général de l'Union des étudiants communistes (UEC) entre 1959 et 61), nous intéresse, c'est avant tout parce qu'il représenta un des premiers intellectuels à accorder quelques lettres de noblesse à la passion du foot. Les années 70 cantonnaient encore ce sport à une vague distraction du populo , bref un sujet discussion autour du ricard d'après le turbin. En publiant en 1979 son livre sur les grands gardiens de l'histoire, ou Pierre Chayriguès, star banlieusardeeeeee du Red Star passée par la Jeunesse Athlétique Socialiste de Levallois, volait presque la vedette au légendaire Yachine, immense « araignée noire » protégeant héroïquement les buts soviétiques, il démontrait que, tout en s'attaquant en iconoclaste à l'histoire du premier parti de gauche (sa biographie « scandale » de Maurice Thorez sortit en 1975) , il pouvait aégalement se soucier, avec tout le sérieux nécessaire aux choses légères, d'un sujet aussi peu « fondamental » en ces temps de grand batailles idéologiques (programme commun, antitolitarisme, etc.). Cependant son émouvant texte édité dans « L'amour foot » (en 1986, aux éditions Autrement), ouvrage collectif en guise de grand manifeste éditorial de l'intelligensia « de gauche » en faveur du ballon rond , marqua à jamais les esprits par son titre élégiaque et naïf : « le plus grand des arts populaires » . Empreint de ses souvenirs d'enfant, quand Paris et sa banlieue comptaient autant de grands clubs que de quartiers (Stade Français, Racing, etc.), ses mots portent surtout l'empreinte désuète d'une autre époque ou le sens de la communauté de travail structurait si fortement la vie sociale. Il n'intervint toutefois jamais en tant qu'historien sur la question, et il faudra attendre les travaux fondateurs d'Alfred Wahl pour que les disciples de Clio se mettent à parler foot ailleurs que dans l'intimité de leur âmes . Pour autant, il s'amusa toujours à parsemer son œuvre d'anecdotes trahissant l'autre grand « amour » de sa vie. Il relate ainsi avec gourmandise que Georges Marranes, figure emblématique du communisme municipal et maire rabelaisien d'Ivry, éprouvait encore l'envie à 71 ans d'aller taper le cuir pendant une suspension des ennuyeuses séances du XV congrès( in. Histoire intérieure du Parti Communiste. Tome 4. Biographies, chronologie, Bibliographie,Paris, Fayard, 1984, p. 41 .) . Un petit hommage s'imposait donc en forme de reconnaissance de dette à ceux qui ont déblayer le terrain pour nous. RIP .


Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
À lire ensuite
Lyon perd de l'argent