Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Liverpool verra la C1, Chelsea se fait plaisir

Au terme d'une dernière journée de Premier League assez folle, Liverpool a assuré sa qualification pour les barrages de la prochaine Ligue des champions alors qu'Arsenal, vainqueur d'Everton (3-1), file en C3 pour la première fois de l'ère Wenger. Chelsea, Tottenham, Manchester City et United se sont fait plaisir.

Modififié

Chelsea 5-1 Sunderland

Buts : Willian (8e), Hazard (61e), Pedro (77e) et Batshuayi (89e, 90e+2) pour Chelsea // Manquillo (3e) pour Sunderland.

Treize ans de capitanat, vingt-deux piges d'amour et donc un compteur qui vient de s'arrêter à 492 matchs. Juste assez pour faire fondre Toni Terry, inconsolable tout au long de cet après-midi de mai où Stamford Bridge n'avait d'yeux que pour lui. John, son mari, était là, sur scène, sur sa scène, et y sera resté vingt-six minutes avant de céder sa place au bord des larmes à Gary Cahill et donc de définitivement quitter sa famille. Chelsea, déjà assuré d'être champion d'Angleterre pour la sixième fois de son histoire depuis plus d'une semaine, avait déjà eu le temps de prendre un but moisi de Manquillo avant de revenir dans ce match pour l'histoire grâce à Willian. Les vagues bleues s'enchaînaient, Marcos Alonso avait déjà claqué la barre de Jordan Pickford et Diego Costa craqué sur plusieurs belles cartouches. Reste qu'Antonio Conte aime assurer les finitions de ces titres et Chelsea avait encore dans le viseur un record de trente victoires en Premier League. Il aura pour ça fallu attendre l'heure de jeu pour voir Eden Hazard faire sauter définitivement les Black Cats d'un pétard du gauche, avant que Diego Costa fasse probablement à son tour ses adieux au Bridge et que Pedro ne vienne sécher le suspense après une mésentente horrible entre Lescott et Pickford. Batshuayi a même bouclé le spectacle sur un doublé. Tranquille.


Hull City 1-7 Tottenham

Buts : Clucas (66e) pour Hull // Kane (11e, 13e, 72e), Alli (45e+2), Wanyama (69e), Davies (84e) et Alderweireld (87e) pour Tottenham

Déjà assuré de terminer sur la deuxième marche du podium, Tottenham arbore cette dernière rencontre sur la pelouse du relégable Hull City avec un objectif bien précis en tête : offrir le trophée de meilleur buteur à Harry Kane. Premier du classement avec deux réalisations d’avance sur Romelu Lukaku, l’attaquant anglais préfère assurer le coup et trouve l’ouverture du gauche sur sa première occasion. Deux minutes plus tard, Harry Kane validera officiellement son second titre de meilleur buteur de suite en reprenant à bout portant une remise de Kieran Trippier. L’objectif Kane étant accompli, Dele Alli joue sa carte personnelle et triple la marque pour s’offrir son dix-septième pion de la saison en Premier League et ainsi égaler Zlatan Ibrahimović. Costaud. En seconde période, les Spurs et leur appétit de glouton continuent de rouler sur des pauvres Tigers inoffensifs. Wanayama, à nouveau Kane, et même les défenseurs Ben Davies et Toby Alderweireld y vont alors de leur pion. Sept buts loin d’être anecdotiques puisqu'ils permettent à Tottenham de terminer la saison avec la meilleure attaque du championnat. Et la meilleure défense, malgré le but de Sam Clucas encaissé par Hugo Lloris.


Liverpool 3-0 Middlesbrough

Buts : Wijnaldum (45e), Coutinho (51e) et Lallana (56e) pour Liverpool.

C’est fait. En s’imposant contre le déjà relégable Middlesbrough, Liverpool termine l’exercice 2016-2017 à la quatrième place et s’offre ainsi un barrage de Ligue des champions. Un ticket pour le top 4 mérité au vu de la saison des hommes de Jürgen Klopp. Stressé devant son banc, l’entraîneur allemand observe alors ses fidèles envoyer leurs nombreuses frappes dans les travées d’Anfield. Maladroits, les Reds finiront tout de même par concrétiser leur très longue attaque-défense par l’intermédiaire de leur milieu, Georginio Wijnaldum, qui envoie une sacoche dans les filets de Brad Guzan. Au retour des vestiaires, Liverpool continue d’attaquer, car les coéquipiers de James Milner ne savent pas jouer autrement. Bingo, Coutinho sur coup franc et Adam Lallana à la suite d’un joli mouvement collectif font soulever Anfield et Jürgen Klopp qui court alors comme un dératé vers les supporters.


Watford 0-5 Manchester City

Buts : Kompany (5e), Agüero (23e, 37e), Fernandinho (42e) et Gabriel Jesus (58e) pour City

Troisième au coup d’envoi de la rencontre, Manchester City a besoin d’une victoire pour assurer son ticket direct pour la phase de poules de Ligue des champions. En bon capitaine du bateau citizen, Vincent Kompany dégaine son front solide pour ouvrir le score. Libérés de ce poids, les hommes de Pep Guardiola déroulent totalement. Profitant des offrandes de Kevin De Bruyne et de Leroy Sané, Sergio Agüero s’offre un doublé en toute décontraction, avant que petit Fernand n’aggrave la note peu avant la pause. Étouffés durant le premier acte, les Hornets tentent de réagir en début de seconde période, mais Willy Caballero reste sans pitié devant Stefano Okaka (57e) et M'Baye Niang (53e). La pitié ne faisant pas non plus partie de son caractère, Gabriel Jesus fait parler sa technique pour enfoncer un peu plus Watford et offrir la manita à Manchester City.


Arsenal 3-1 Everton

Buts : Bellerín (8e), Sánchez (27e) et Ramsey (90e) pour Arsenal // Lukaku (58e, s.p.) pour Everton

La fin d’une incroyable série. Depuis 1996-1997, Arsenal avait toujours terminé la saison bien au chaud dans le Big Four. Cette époque est désormais résolue puisque les Gunners terminent cette exercice à une inhabituelle cinquième place. Pourtant, les hommes d’Arsène Wenger ont rempli leur part du contrat cet après-midi à l’Emirates Stadium face à Everton. Obligé de gagner pour espérer, Arsenal ouvre très vite le score grâce au renard Héctor Bellerín qui profite d’un raté ahurissant de son coéquipier Danny Welbeck. Pas vraiment à l’aise face au but, l’ancien buteur de Manchester United préfère la jouer altruiste en offrant le but du 2 à 0 à Alexis Sánchez. En face, Everton tente de réagir, mais n’arrivera seulement qu’à réduire la marque sur un penalty de Romelu Lukaku. Pourtant, les Toffees avaient de la place, puisque Laurent Koscielny a laissé resurgir ses vieux démons en découpant littéralement Enner Valencia (14e). Un carton rouge pénalisant pour les Gunners qui seront privés de leur capitaine lors de la finale de FA Cup face à Chelsea. Et pour ne rien arranger, Aaron Ramsey triple la marque dans les arrêts de jeux et enclenche ainsi sa malédiction. Quelle star va nous quitter ce week-end ?


Manchester United 2-0 Crystal Palace

Buts : Harrop (15e) et Pogba (19e) pour United

On sait déjà depuis plusieurs semaines que José Mourinho n'en a plus rien à carrer de la Premier League. La tête de l'entraîneur portugais est déjà à Stockholm, où Manchester United défiera l'Ajax Amsterdam mercredi en finale de la Ligue Europa, et avait donc sorti les biberons pour cette dernière sortie de l'année en championnat : Joel Pereira, Fosu-Mensah, Mitchell, McTominay, Tuanzebe, Harrop, soit le onze le plus jeune de l'histoire du club lors d'un match de Premier League. Suffisant pourtant pour sauter à la gorge de Crystal Palace, déjà assuré de son maintien, mais assez inoffensif dimanche. Paul Pogba a alors d'abord lancé le gosse Josh Harrop pour l'ouverture du score au quart d'heure de jeu avant d'inscrire le deuxième but des Red Devils et d'aller se reposer juste avant la pause. Mourinho a alors continué à faire tourner, sortant Lingard pour lancer Martial à la mi-temps, et a géré sa dix-huitième victoire de la saison malgré une bonne seconde période de Palace. Sa première année se jouera avant tout mercredi.



Leicester City 1-1 Bournemouth

Buts : Vardy (51e) pour Leicester // Stanislas (1re) pour Bournemouth

Un dernier match sans enjeu, mais une petite expérience : Huth et Morgan blessés, Leicester s'est ramené dimanche au King Power Stadium avec un axe central inédit Benalouane-Fuchs. Et il n'aura fallu que quarante secondes pour s'en rendre compte et voir Bournemouth ouvrir le score grâce à Junior Stanislas, buteur pour la troisième rencontre consécutive, à la conclusion d'un travail immense de Lys Mousset. Leicester en a chié dimanche, mais s'est finalement repris au retour des vestiaires, Jamie Vardy égalisant et les Foxes sortant enfin leur museau. De quoi gommer un petit peu la baffe reçue dans la semaine face à Tottenham (1-6).


Southampton 0-1 Stoke City

But : Crouch (60e) pour Stoke

Toujours vivant. Comme le chanteur Renaud, Peter Crouch a envoyé cet après-midi un signal aux amateurs de football anglais. Souvent critiqué pour son style de jeu peu académique, l'attaquant anglais a prouvé qu'il savait toujours marquer en inscrivant le seul but de la rencontre... de la tête bien évidemment. Une réalisation qui permet à Peter Crouch de terminer la saison dans la peau du meilleur buteur de Stoke City, avec sept pions en Premier League. Mais aussi qui permet aux personnes présentes de vivre une petite émotion dans cette rencontre très ennuyeuse. Malgré cette défaite, Southampton termine l'exercice à une honorable huitième place. Good job Claude Puel.


Swansea 2-1 West Bromwich Albion

Buts : Ayew (72e) et Llorente (86e) pour Swansea // Evans (33e) pour WBA

La baston sans intérêt et dont on ne retiendra pas grand-chose si ce n'est que West Bromwich Albion a une nouvelle fois marqué sur un coup de pied arrêté – un corner converti en but sur une tête de Jonny Evans – et que Swansea s'est finalement arraché pour revenir à un quart d'heure de la fin grâce au premier but chez les Swans de Jordan Ayew avant de gratter trois points sur une reprise de Llorente. Finalement, ça donne une quinzième place pour la bande de Paul Clement et une dixième place qui vient récompenser l'honnête saison des Baggies. De quoi définitivement lancer la nouvelle ère du club sans oublier que ça reste Tony Pulis sur le banc.


Burnley 1-2 West Ham

Buts : Vokes (23e) pour Burnley // Feghouli (27e) et Ayew (72e) pour West Ham

Et ça, c'est la tache qui vient saloper la belle saison. Depuis l'été dernier, Turf Moor était une forteresse de Premier League, Burnley n'était tombé jusqu'ici que cinq fois à domicile et avant tout face à des gros calibres. Boum, la dernière journée de la saison aura vu West Ham venir choper trois points anecdotiques grâce à Feghouli et Ayew. Un succès qui pourrait malgré tout peser dans la balance de Slaven Bilić dont on ne connaît pas encore trop l'avenir, alors que pour Sean Dyche, c'est déjà le prochain exercice qu'il va falloir bosser. Histoire que cette belle campagne ne soit pas qu'une promesse.


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Maxime Brigand et Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 11 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
    il y a 4 heures Froger vers l’USM Alger
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    il y a 9 heures Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 8 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 5 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 59 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes