Ligue Europa - 6e journée - Groupe A - Udinese/Liverpool (0-1)

Par Arnaud Clement

Liverpool se détend peu à peu

Dominateurs les trois quarts de la rencontre et affirmant de plus en plus leur jeu posé sauce Rodgers, les Reds de Liverpool ont composté leur ticket pour les huitièmes de finale de C3 en l'emportant à Udine (1-0).

Note
3 votes
3 votes pour une note moyenne de 5/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Joie de Jordan Henderson (Liverpool)
Joie de Jordan Henderson (Liverpool)
Udinese - Liverpool : 0-1
But : Henderson (23e) pour LiverpoolEt si Brendan Rodgers était en train de réussir le pari de redressement de Liverpool par le jeu ? Six mois après son intronisation sur le banc des Reds, le technicien de 39 ans imprime de plus en plus sa patte joueuse. Malgré les absences de Gerrard malade, Agger laissé au repos et Sterling laissé sur le banc, les Scousers ont parfaitement fait le boulot dans le Frioul pour assurer leur qualification pour la phase finale de l'Europa League. Le tout sans déroger à leurs principes de jeu rapide, de une-deux éclairs et de mise en valeur perpétuelle du joyau Suárez. Ces mêmes principes qui lui ont permis de se redresser en Premier League après un départ aussi moche que la météo sur les bords de la Mersey.Henderson, son nom n'est plus personneEn face, l'Udinese, déjà giclée de la compétition, s'offre à eux sans Di Natale, Beñatia ou Brkić, placés sous la couverture dans la cabane par Guidolin. Dans leur 4-5-1 avec Fabbrini en numéro dix derrière Ranégie, les Frioulans choisissent d'attendre les British dans leur camp en première mi-temps. Le bloc bien en place, il faut attendre la douzième minute et le premier ballon de Shelvey, entré en jeu à la place d'un Şahin touché rapidement au nez, pour voir une frappe. Ranégie-le-Suèdois-au-nom-tout-sauf-scandinave répond rapidement d'une tête trop décroisée sur un contre, juste avant que Reina ne rattrape une future cagade. Après un dégagement foiré, Armero se décale à gauche pour percuter face à Johnson, mais se ravise après un coup d'œil farceur pour une tentative de lob tout juste trop courte, claquée en corner par l'Espagnol.À partir de ce moment-là, finies les conneries pour les Reds, qui privent de ballon les Italiens. Les récupérations de balle au-delà de la ligne médiane et les séquences avec un minimum de touches de balle se succèdent, les occasions aussi. La première est la bonne à la vingt-troisième. Sur un corner de Downing, Suárez dévie au deuxième. Suso évite la sortie de but et sert en retrait Henderson pour la conclusion. Jeu et presque break quand, dans la foulée, Luis Suárez ne peut scorer pour un hors-jeu de Downing logique. L'Uruguayen n'en reste pas moins la menace numéro un. Juste avant la mi-temps, il se signale à deux reprises. D'abord d'un cachou un poil dévissé à droite de la surface, puis d'un retourné juste au-dessus de la transversale dans les arrêts de jeu, suite à un corner cafouillé aux six mètres.Beñatia, vingt minutes et puis s'en vaÀ la reprise, Liverpool montre toujours qu'il est le meilleur dans les intentions et le jeu. À peine deux minutes après le coup d'envoi, le meilleur buteur liverpudlien amorce un trois contre deux face à la charnière du neuvième de Serie A. Décalé d'un amour de caviar à droite, Suso choisit la force et connaît la même réussite que son passeur juste avant la mi-temps, avec une praline dans la curva. Juste après, Beñatia négocie parfaitement l'un de ses premiers ballons avec une remise idéale pour le Sud-Américain à la tête de lapin, dont la volée n'est pas cadrée. Finalement, Liverpool se met à vaciller à partir du moment où les Young Boys de Berne lui foutent les miquettes en menant face à l'Anzhi. Le moment choisi par Ranégie pour placer un bon coup de caboche juste au-dessus de la barre.Après quelques minutes de temps faible, les Reds se remettent en direction du but de Padelli. Ce dernier sort alors deux photos coup sur coup, d'abord sur une reprise puissante d'Henderson sous la latte. Avant que Suárez ne se faufile et termine un solo d'une frappe du gauche en bout de course, tout juste projeté en corner du bout de son gant. La fin de match est sans intérêt, rien à se mettre sous la dent, mis à part une troisième tête non-cadrée de Ranégie et un second avertissement synonyme de douche précoce pour Pasquale. Il faut bien l'entrée de Super Toto à cinq minutes du terme pour remuer tout ce petit monde endormi. Sur une feinte suivie d'un appel au bout du temps additionnel, le capocanonniere place une demi-volée qui tutoie le cadre. Le Suárez de l'Udinese aura été le seul à bouger le quintuple champion d'Europe ce soir.

Par Arnaud Clement
Parier sur les matchs de Liverpool FC

 





Votre compte sur SOFOOT.com

7 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Mcfly le 06/12/2012 à 22:44
      

    Bonne nouvelle cette qualif pour la suite de la compétition.
    Dommage que l'effectif soit si limité :-s

  • Message posté par Allsta le 06/12/2012 à 23:56
      

    Vivement janvier, vivement janvier!
    Ynwa

  • Message posté par leopold-saroyan le 07/12/2012 à 00:10
      

    Beau boulot Bren and the lads !
    maintenant continuer la remontée en championnat pour accrocher la C1..

  • Message posté par Inzagoal le 07/12/2012 à 05:33
      

    La place de Liverpool reste quand même en LDC mais cette qualif' est bonne à prendre.
    Fabio Borini est encore blessé ou ne rentre pas dans les plans du coach ? Suarez seul devant sur tous les fronts ça va être juste malgré son talent.

  • Message posté par MaxMaga le 07/12/2012 à 09:48
      

    Je sais pas si je préfère voir les reds négliger l'EL pour raccrocher le big four. Ou si j'ai envie d'assister à une épopée européenne. Enfin si je voudrais les voir retourner en C1 mais... Après tout en 2001 le titre en UEFA leur avait fait du bien

  • Message posté par Kigur le 07/12/2012 à 10:27
      

    Il faut voir que LFC a eu un debut de saison compliquer du fait des blessures et de la mise en place de ce nouveau cycle avec beaucoup de jeune et de nouveau joueurs.
    Ils ont commencé la saison sans Enrique et Lucas Leiva s'est bléssé des le 2eme match de la saison.
    Ajouter a ceci Kelly et Borini en blessure longue durée, Agger qui est tout de meme fragile, ça aide pas a partir du bon pied.

    Malgré ça, le travail commence a payer avec de meilleur resultat et avec la maniere.

    Dire que l'effectif est limité est partiellement vrai, Rodgers fait bien tourner son effectif, mais la blessure de Borini est clairement préjudiciable car il n'as aucune autre solution pour remplacer Suarez actuellement.

    Je penses que qu'ils devraient privilégier l'EL personnellement, cela reste une coupe d'europe. Ensuite meme si j'esperais un retour dans le big four cette saison en plus d'un beau parcours en EL, Le debut de saison risque d'etre handicapant, Il faut voir aussi que Man Shitty n'a plus que les competition anglaise a disputer. A voir en fonction des tirages au sort de la CL mais l'elimination de ManU et Arsenal des les Huitieme au vu de ce qu'il ont montrer depuis le debut de la saison est possible. Si toutes ces equipes n'ont plus que le championnat comme objectif, cela risque d'etre compliqué.

  • Message posté par SG8 le 07/12/2012 à 10:37
      

    Fabio Borini est blessé jusqu'à mi-janvier, fracture du pied ! Il rentre tout à fait dans les plans du coachs !


7 réactions :
Poster un commentaire