Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 6e journée
  3. // Groupe A
  4. // Udinese/Liverpool (0-1)

Liverpool se détend peu à peu

Dominateurs les trois quarts de la rencontre et affirmant de plus en plus leur jeu posé sauce Rodgers, les Reds de Liverpool ont composté leur ticket pour les huitièmes de finale de C3 en l'emportant à Udine (1-0).

Modififié
Udinese - Liverpool : 0-1
But : Henderson (23e) pour Liverpool

Et si Brendan Rodgers était en train de réussir le pari de redressement de Liverpool par le jeu ? Six mois après son intronisation sur le banc des Reds, le technicien de 39 ans imprime de plus en plus sa patte joueuse. Malgré les absences de Gerrard malade, Agger laissé au repos et Sterling laissé sur le banc, les Scousers ont parfaitement fait le boulot dans le Frioul pour assurer leur qualification pour la phase finale de l'Europa League. Le tout sans déroger à leurs principes de jeu rapide, de une-deux éclairs et de mise en valeur perpétuelle du joyau Suárez. Ces mêmes principes qui lui ont permis de se redresser en Premier League après un départ aussi moche que la météo sur les bords de la Mersey.

Henderson, son nom n'est plus personne

En face, l'Udinese, déjà giclée de la compétition, s'offre à eux sans Di Natale, Beñatia ou Brkić, placés sous la couverture dans la cabane par Guidolin. Dans leur 4-5-1 avec Fabbrini en numéro dix derrière Ranégie, les Frioulans choisissent d'attendre les British dans leur camp en première mi-temps. Le bloc bien en place, il faut attendre la douzième minute et le premier ballon de Shelvey, entré en jeu à la place d'un Şahin touché rapidement au nez, pour voir une frappe. Ranégie-le-Suèdois-au-nom-tout-sauf-scandinave répond rapidement d'une tête trop décroisée sur un contre, juste avant que Reina ne rattrape une future cagade. Après un dégagement foiré, Armero se décale à gauche pour percuter face à Johnson, mais se ravise après un coup d'œil farceur pour une tentative de lob tout juste trop courte, claquée en corner par l'Espagnol.

À partir de ce moment-là, finies les conneries pour les Reds, qui privent de ballon les Italiens. Les récupérations de balle au-delà de la ligne médiane et les séquences avec un minimum de touches de balle se succèdent, les occasions aussi. La première est la bonne à la vingt-troisième. Sur un corner de Downing, Suárez dévie au deuxième. Suso évite la sortie de but et sert en retrait Henderson pour la conclusion. Jeu et presque break quand, dans la foulée, Luis Suárez ne peut scorer pour un hors-jeu de Downing logique. L'Uruguayen n'en reste pas moins la menace numéro un. Juste avant la mi-temps, il se signale à deux reprises. D'abord d'un cachou un poil dévissé à droite de la surface, puis d'un retourné juste au-dessus de la transversale dans les arrêts de jeu, suite à un corner cafouillé aux six mètres.

Beñatia, vingt minutes et puis s'en va

À la reprise, Liverpool montre toujours qu'il est le meilleur dans les intentions et le jeu. À peine deux minutes après le coup d'envoi, le meilleur buteur liverpuldien amorce un trois contre deux face à la charnière du neuvième de Serie A. Décalé d'un amour de caviar à droite, Suso choisit la force et connaît la même réussite que son passeur juste avant la mi-temps, avec une praline dans la curva. Juste après, Beñatia négocie parfaitement l'un de ses premiers ballons avec une remise idéale pour le Sud-Américain à la tête de lapin, dont la volée n'est pas cadrée. Finalement, Liverpool se met à vaciller à partir du moment où les Young Boys de Berne lui foutent les miquettes en menant face à l'Anzhi. Le moment choisi par Ranégie pour placer un bon coup de caboche juste au-dessus de la barre.

Après quelques minutes de temps faible, les Reds se remettent en direction du but de Padelli. Ce dernier sort alors deux photos coup sur coup, d'abord sur une reprise puissante d'Henderson sous la latte. Avant que Suárez ne se faufile et termine un solo d'une frappe du gauche en bout de course, tout juste projeté en corner du bout de son gant. La fin de match est sans intérêt, rien à se mettre sous la dent, mis à part une troisième tête non-cadrée de Ranégie et un second avertissement synonyme de douche précoce pour Pasquale. Il faut bien l'entrée de Super Toto à cinq minutes du terme pour remuer tout ce petit monde endormi. Sur une feinte suivie d'un appel au bout du temps additionnel, le capocanonniere place une demi-volée qui tutoie le cadre. Le Suárez de l'Udinese aura été le seul à bouger le quintuple champion d'Europe ce soir.

Par Arnaud Clement
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 39 minutes Lozano climatise l'Allemagne 1 il y a 10 heures Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 2
il y a 1 heure Maradona, le cigare et les yeux tirés 4 il y a 2 heures Le bijou de Kolarov face au Costa Rica 4 il y a 3 heures La liesse des supporters mexicains à Moscou 1 il y a 4 heures Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 3
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
il y a 7 heures Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 13 il y a 7 heures Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 9 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes Hier à 21:36 Le CSC malheureux d'Etebo 1 Hier à 19:20 Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 Hier à 18:47 Le penalty de Cueva qui s'envole 9 Hier à 16:24 Messi rate son penalty ! 18 Hier à 15:34 Finnbogason relance l'Islande ! 3 Hier à 15:22 Le premier but en Coupe du monde d'Agüero Hier à 15:15 Van Marwijk : « On méritait le nul » 17 Hier à 13:38 Pogba délivre les Bleus 8 Hier à 13:28 La main de Samuel Umtiti et le penalty de Jedinak 4 Hier à 13:12 L'ouverture du score de Griezmann grâce à la VAR 1 Hier à 11:46 Le rap de Benjamin Pavard (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 25 : Les Bleus vus d'Australie, Espagne-Portugal et le Danois daltonien