Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 26e journée
  3. // Soton/Liverpool (0-2)

Liverpool s'impose dans la douleur

Face à un rival aux places européennes, Liverpool s'impose (2-0) et réalise une très bonne opération. Southampton continue de caler contre les gros et devra proposer mieux pour s'assurer une place en C1 la saison prochaine.

Modififié

So'ton - Liverpool
(0-2)

P. Coutinho (2'), R. Sterling (72') pour Liverpool.


Une éclaircie sous la pluie de l'Angleterre. Un rayon de soleil au milieu des nuages gris de Southampton. C'est ainsi que l'on pourrait décrire Philippe Coutinho ce dimanche. Il faut dire que sous son K-way, le meneur de jeu avait enfilé son plus beau costume, celui du buteur fantastique. Esseulé aux 30 mètres, Coutinho nous offre un amour de frappe de loin, qui finit dans la lucarne de Forster à l'aide de la barre transversale (3e). Une inspiration géniale qui donne un avantage pas forcément mérité aux siens. Une réalisation précoce, qui libère des Reds mis sous pression par une formation de Southampton joueuse et agressive en début de rencontre. Une éclaircie bienvenue pour Liverpool, qui aurait pu boire la tasse sans l'aide providentielle d'un arbitre qui avait oublié ses essuie-glace. Solides derrière, réalistes devant, et un peu chanceux, les visiteurs auront fait preuve de tout ce dont aura manqué le onze de Koeman.

Friend, un ami qui veut du mal aux Saints


Southampton aurait pu revenir au score, mais l'arbitre en a décidé autrement. Kevin Friend est sans conteste l'homme de cette première période. Il faut dire qu'il ne s'est pas fait que des amis au St Mary's Stadium. À trois reprises, l'homme en noir aurait pu siffler un penalty en faveur des locaux (1e, 3e, 45e). Fautes sur Filip Đuričić ou main de Lovren, les occasions de siffler existaient. Et si Liverpool s'en sort finalement bien, les hommes de Rodgers aussi auraient pu bénéficier d'un penalty. Sterling, plutôt discret dans le premier acte, est fauché par Fonte dans la surface, mais l'arbitre ne bronche pas (30e). Mr Friend donc rend une copie loin d'être parfaite, puisque la première période se conclut sur une main de Mignolet en dehors de sa surface non signalée par Friend, un ami qui veut du mal aux Saints. Même sans l'aide de l'arbitre, les Saints ont eu l'occasion de revenir au score. Elia a été tout prêt de ramener les deux équipes à égalité, mais par deux fois, Mignolet s'interpose. Licitement d'abord, sur une frappe à bout portant du Néerlandais (4e), puis irrégulièrement, sur cette main en dehors de ses 16 mètres, ignorée par Friend. À la pause, le constat est sévère pour Southampton : 1 tir cadré, 1 but pour Liverpool.

Sterling enterre les Saints


Au retour des vestiaires, Southampton continue de dominer la rencontre. Mais Koeman et les siens se montre de moins en moins dangereux au fur et à mesure que les minutes filent. Pire, les Saints vont même finir par craquer une deuxième fois, sur la seconde frappe cadrée des visiteurs. Cette fois, pas d'erreur d'arbitrage, c'est bel et bien Targett qui est la cible des critiques. Au terme d'une récupération haute et d'un contre éclair, Alberto Moreno centre pour Sturridge. C'est le jeune latéral anglais qui hérite du ballon, mais se troue complètement sur son dégagement et offre le but du break à un Sterling qui n'en demandait pas tant (73e). Du côté de Southampton, pas grand-chose à signaler. Dušan Tadić a beau mettre Mignolet à contribution sur une lourde frappe sur coup franc, le portier belge ne tremble pas (76e). Devant son dernier rempart, la défense de Rodgers joue bas et récupère tous les ballons. L'arrière-garde privée de Sakho est intraitable, et Pellè et ses coéquipiers n'arrivent pas à se mettre en situation de frappe. Sans imagination en fin de rencontre, Southampton finit par ne plus croire à un possible retour, et s'incline finalement sans jamais avoir été dominé. Ce soir, les dieux du foot n'étaient pas en faveur des Saints.

⇒ Résultats et classement de Premier League

Par Pierre-Valentin Lefort
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall