1. //
  2. // Barrages Retour

Liverpool s’est fait peur

Parmi les grosses écuries en lice lors de ce tour de barrage, seul le CSKA Moscou s’est fait piéger en Russie par les Suédois de l’AIK. Ça passe en revanche pour Liverpool, Bilbao, Stuttgart, l’Inter et la Lazio. Le point complet.

Modififié
0 9
Les Anglais
Vainqueur de Heart of Midlothian 1-0 en Écosse à l’aller, Liverpool s’est fait peur au retour, concédant l’égalisation en fin de rencontre sur l’ensemble des deux matchs par David Templeton, but inscrit à la 85e minute de jeu. Les prolongations étaient proches, mais trois minutes après cette ouverture du score, Luis Suárez parvenait à égaliser pour offrir la qualification aux Reds et rejoindre Newcastle, vainqueur d’Atromitos (1-0).

Les Espagnols
2-0 en déplacement en Écosse à l’aller, 1-0 à la maison au retour ce soir, Levante a fait jouer l’expérience pour se qualifier aux dépens de Motherwell, le seul but de ce match retour étant inscrit par leur recrue, l’international grec Theofanis Gekas. Les Basques de Bilbao avaient de leur côté fait le plus dur il y a une semaine en explosant l’HJK Helsinki 6-0 à San Mamés. Cette fois, ils se sont contentés d’un résultat nul 3-3 gratté en fin de match sur des réductions du score signées Toquero et Igor Martínez.

Les Allemands
Cinq buts, c’est le tarif maison pour Hanovre, qui avait dominé Wrocław il y a une semaine en Pologne sur le score de 5-3. Cette fois le score est plus lourd encore : 5-1 pour les Allemands, qui n’ont tremblé qu’une vingtaine de minutes, le temps pour les visiteurs d’ouvrir le score, avant que le rouleau compresseur des locaux ne se mette en place. Artur Sobiech, l’attaquant… polonais d’Hanovre s’est particulièrement distingué, avec deux buts à son actif. Plus tôt dans la semaine, Stuttgart avait également assuré sa qualification en déplacement au Dynamo Moscou, grâce à un nouveau but de l’inévitable Ibišević (score final 1-1, 2-0 pour les Allemands à l’aller).

Les Italiens
Carton plein pour l’Italie, l’Inter et la Lazio ayant fait le plus dur il y a une semaine en s’imposant chacun sur le score de 2-0. Ce soir, les deux formations transalpines ont fini le travail, le club de la capitale s’en sortant le mieux avec une victoire 3-1 obtenue à la maison face aux Slovènes de Mura 05. Ce fût plus fastidieux pour les Nerazzurri, qui ont évolué à 10 près d’une heure après l’expulsion de Castellazzi. Vaslui, leur adversaire roumain, a même bien cru pouvoir décrocher une victoire de prestige, mais Guarín est parvenu à égaliser en toute fin de rencontre pour un score final de 2-2.

Les Belges
Satisfaction côté belge avec deux qualifiés sur trois possibles. Le Club Bruges a tenu son rang, dominant une nouvelle fois largement son adversaire hongrois Debrecen, cette fois sur le score de 4-1 à domicile, après le 3-0 obtenu en déplacement. Genk a également confirmé son bon résultat obtenu il y a une semaine, en bonifiant la victoire 2-1 de l’aller par une nouvelle victoire 2-0 à la maison. Seul Lokeren déçoit en se faisant sortir par le Viktoria Plzeň. Le but des Tchèques marqué en déplacement la semaine dernière a compté, puisque ces derniers s’imposent finalement 1-0 chez eux, après le 2-1 des Belges à l’aller.

Les Hollandais
L’AZ Alkmaar s’est violemment fait sortir par les nouveaux riches de l’Anzhi Makhatchkala sur le score de 5-0 (1-0 à l’aller), avec notamment un but d’Eto’o. Il faudra assurément compter sur les Russes lors de cette compétition. L’Heerenveen de Van Basten continue de décevoir en se faisant sortir par Molde, tout comme Feyenoord, dominé par le Sparta Prague. Twente a dû passer par la prolongation pour renverser superbement la tendance face aux Turcs de Bursaspor, s’imposant finalement 4-1, après la défaite 1-3 de l’aller. Enfin le gros carton du soir est à mettre à l’actif du PSV Eindhoven, vainqueur 9-0 (!) des Monténégrins de Zeta, avec notamment deux triplés signés Matavž et Wijnaldum.

Et les autres
Elle est là, la grosse surprise de la soirée, avec le CSKA Moscou sorti par l’AIK Solna, suite à une victoire 2-0 des Suédois acquise ce soir en Russie. Le club moscovite, qui ne menait qu’1-0 à l’issue de la phase aller, se fait surprendre, avec un deuxième but inscrit en toute fin de rencontre. Tout roule en revanche du côté des voisins ukrainiens, avec les qualifications de Kharkiv et de Dnipropetrovsk, respectivement face au Dinamo Bucarest et à Liberec. Côté suisse, Lucerne éliminé par Genk, ce sont les Young Boys de Berne qui sauvent l’honneur, avec une défaite 2-0 concédée face aux Danois de Midtjylland, sans conséquences après le 3-0 de l’aller en déplacement. Enfin pas d’inquiétude chez les Portugais, qui envoient leurs deux représentants disputer les phases de poules. Maritimo assure chez les Géorgiens de Dila Gori (2-0 en déplacement après le 1-0 à l’aller) et le Sporting cartonne Horsens (Danemark) 5-0.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Belle bourde de Reina sur le but écossais, la deuxieme en 2 match, ça fait tache.
Elle va être relevée cette Europa League finalement si tous les gros sortent des poules en plus des équipes reversées depuis la LDC si parmis celles-ci il y a des surprises.
Vivement l'aprés poule.
question bête, Ibisevic de Stuttgart, c'est celui qui a joué à Paname y a quelques années ? ( Nenad il me semble )
Antarcticdonkey Niveau : Ligue 1
@Guenalol

Le prénom c'est Vedad et oui c'est bien lui qui a " joué" au PSG... Depuis il s'est révélé redoutable avec Hoffenheim notamment où il avait marqué 18 buts en 17 matches lors de leur première saison en Buli avant de se faire les croisés juste après la trève hivernale...
Je te remercie antarcticdgerrard pour ces précisions, c'est bien à lui que je pensais ! :)

et sorry au passage pour le Nenad à la place de Vedad ( le yougo toussa pas ma coupe à moi )
la compo de liverpool me laisse a penser qu'ils n'ont pas reellement envie d'aller loin dans cette EL.

j'ai pas vu le match, et au vu de la compo et des resumé que j'ai vu j'ai cru comprendre que shelvey jouait arriere droit ( si vous pouvez me confirmer ).
Non Shelvey jouait au milieu de terrain, comme d'hab.
En revanche Rodgers a testé Downing au poste d'arrière gauche et je dois dire qu'il m'a surpris! Attendons de voir ce qu'il vaut lorsqu'il aura un bon joueur à marquer :)
@Lou_tcho : c'est ce qu'on se dit chaque année, malheureusement ça ne commencera à jouer qu'en huitième, lorsque les grosses écuries qui se seront retrouvées là par hasard se diront que ça vaut peut être finalement le coup de laisser un peu d'énergie pour aller chercher le trophée ...
@John Barnes
ah c'etait donc downing le 4eme defenseur !
merci pour l'info.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 9