En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Seizièmes de finale
  3. // Tirage au sort

Liverpool revient à Istanbul

Liverpool retourne à Istanbul, Tottenham affrontera la Fiorentina, et l'on aura droit à une belle opposition entre le Celtic et l'Inter. Premiers pronostics.

Modififié
  • Young Boys/Everton

    Pronostic : Everton

    Enjeux : Tirage plutôt clément pour les Toffees. En effet, si les Jeunes Garçons de Berne ont réussi à battre Naples à domicile, ils n'ont pas non plus secoué la planète football lors des phases de poules de la compétition. Qualitativement, l'effectif de Roberto Martínez semble tout de même bien au-dessus de l'équipe suisse. Avantage Everton, donc.

  • Torino/Athlétic Bilbao

    Pronostic : Athlétic Bilbao

    Enjeux : Une belle affiche de Ligue Europa. Voilà comment l'on décrirait la rencontre proposée entre le Torino et l'Athlétic Bilbao. Léger avantage pour les Basques cependant, qui, même s'ils ont échoué à sortir de leur poule en Champions League, ont amassé une expérience précieuse, en allant par exemple s'imposer en Ukraine face au Shakhtar, puis en battant le BATE Borisov lors du dernier match.

  • Séville/Borussia Mönchengladbach

    Pronostic : Séville

    Enjeux : C'est l'une des grosses affiches également de ces seizièmes de finale de C3. Deux équipes en forme en cette première partie de saison, joueuses, bref, deux équipes à éviter. Alors tant mieux si elles se rencontrent. La promesse de deux belles parties, en somme. S'il faut désigner un favori, ce serait tout de même le club andalou, tenant du titre, et qui a fait de la C3 son terrain de jeu lors des dernières années. On salive déjà !

  • Wolfsburg/Sporting Portugal

    Pronostic : 50-50

    Enjeux : Une autre très belle affiche. Et encore une fois, très indécise. D'un côté, un Wolfsburg qui cartonne en Bundesliga, et qui a fait forte impression durant les poules, notamment à Lille (0-3). De l'autre, une équipe du Sporting qui n'a pas démérité dans le groupe G de la Ligue des champions, en terminant avec 2 victoires et un nul, et surtout 12 buts marqués. Un match serré donc, où l'on aura hâte de voir Nani d'un côté, et le toujours impressionnant De Bruyne de l'autre. Frissons garantis.

  • Ajax/Legia Varsovie

    Pronostic : Ajax

    Enjeux : Et si c'était l'année de l'Ajax ? Plutôt sexy en phase de poules de Ligue des champions, l'équipe de Frank de Boer part logiquement avec le statut de favori dans cette double confrontation. Et si le Legia sera porté par la perspective de disputer la finale à domicile, l'Ajax pourra compter sur son goleador polonais, Arkadiusz Milik, pour faire taire ses compatriotes. Il faut dire qu'avec 17 buts en 18 matchs, le Polonais a pour l'instant un CV plutôt flatteur.

  • Aalborg/Club Brugge

    Pronostic : Club Brugge

    Enjeux : Brugge, une fois ! Leaders de Jupiler League, l'équipe de l'excellent Victor Vasquez partira avec une longueur d'avance au moment d'affronter Aalborg, en difficulté et actuellement sixième du championnat danois. Histoire de se taper un choc 100% belge contre Anderlecht plus loin dans la compétition. Une vraie folie.

  • Anderlecht/Dynamo Moscou

    Pronostic : 50 - 50

    Enjeux : Qu'est-ce que ce match s'annonce serré également ! D'un côté, les Mauves ont montré cette saison en Ligue des champions qu'ils étaient capables de se sublimer lors des grosses confrontations, en remontant notamment 3 buts à Arsenal à l'Emirates, dans ce qui reste comme l'une des plus belles perf' du premier tour. De l'autre, l'équipe de Valbuena apparaît comme le Real Madrid de la Ligue Europa, ayant réussi un perfect dans le groupe E, avec 6 victoires sur 6. Tendu.

  • Dnipro Dnipropetrovsk/Olympiakos

    Pronostic : Olympiakos

    Enjeux : Oui, le Dnipro a écarté les Verts, ce qui n'est pas une folie en soi, et peut toujours compter sur son petit génie Konoplyanka pour dynamiter les défenses adverses. Soit. Sauf qu'en face, l'Olympiakos est tout de même sorti avec les honneurs du groupe A de la Ligue des champions, avec 3 victoires, ce qui n'est pas rien. Et puis, même problème que pour le Shakhtar, le Dnipro disputera son seizième à Kiev, alors que l'Olympiakos pourra compter sur son public pour mettre le feu au stade, au retour. Un avantage de poids.

  • Trabzonspor/Naples

    Pronostic : Naples

    Enjeux : Même si Trabzonspor a toujours dans son effectif des noms qui résonnent dans un coin de notre tête - Óscar Cardozo, Abdul Majeed Waris, Carl Medjani par exemple - il serait surprenant de voir le Napoli de Benítez sortir si tôt de la compétition. Comme pour Everton, Benítez, vainqueur de la compétition avec Chelsea en 2013, semble posséder de meilleurs atouts dans sa manche. Ce qui n'est pas une garantie de succès cependant. Mais avec de tels joueurs, difficile d'imaginer une autre issue à cette rencontre.

  • Guingamp/Dynamo Kiev

    Pronostic : Guingamp

    Enjeux : Ils sont là, les Bretons ! Et cela aurait pu être pire. Si cela peut paraître ambitieux de miser contre une équipe ukrainienne invaincue en championnat, et défaite une seule fois, par Aalborg cette saison, il faut aussi savoir rêver. Au-delà du score, on salive déjà à l'idée de revoir Younès Belhanda et Dieumerci Mbokani sur une pelouse française. Et surtout le but victorieux de Claudio Beauvue dans les arrêts de jeu. Bah quoi ?

    En savoir plus sur cette rencontre

  • Villarreal/Salzbourg

    Pronostic : Salzbourg


    Enjeux : D'accord, la Bundesliga autrichienne est évidemment moins relevée que la Liga. Oui, sauf qu'en Ligue Europa, le Red Bull Salzbourg ne plaisante jamais. Et aligne branlée sur branlée. Emmenée par le Cristiano Ronaldo de la C3, Jonathan Soriano, quand même auteur de 30 buts et 15 passes décisives en 30 matchs toutes compétitions confondues cette saison, on sent que la team de Salzbourg peut se laisser pousser des ailes et aller loin dans la compétition. Une machine de guerre.

  • AS Roma/Feyenoord Rotterdam

    Pronostic : AS Roma

    Enjeux : Tout dépendra de la motivation des Romains à disputer correctement la C3. Mais si Rudi Garcia parvient à convaincre ses hommes de jouer la compétition à fond, le Feyenoord ne devrait pas faire long feu, tant la différence de niveau entre les deux équipes semble abyssale.

  • PSV Eindhoven/Zénith St Petersbourg

    Pronostic : Zénith St Petersburg

    Enjeux : Même constat ici que pour la Roma, mais en sachant que les équipes russes boudent rarement la C3, notre argent est ici placé d'emblée sur le Zénith, vainqueur en 2008, au passage. Plus riches, mieux armés, plus d'expérience à ce niveau, bref, le choix logique.

  • Liverpool/Beşiktaş

    Pronostic : Liverpool

    Enjeux : Et si Istanbul ne marquait cette fois pas la fin, mais le début d'une grande aventure européenne pour les Reds ? Revenant, comme un symbole, sur la terre du plus bel exploit de leur histoire, les coéquipiers de Steven Gerrard auront la chance de donner un second souffle à une saison pour l'instant très compliquée. Attention à Demba Ba, tout de même, qui incarne parfaitement le rôle de l'assassin au sang-froid. Il ne faudra pas glisser, cette fois.

  • Tottenham/Fiorentina

    Pronostic : 50-50

    Enjeux : L'une des plus belles affiches de ces seizièmes de finale, sans contestation. Mais tellement indécise, là encore. En effet, alors que les deux fomations présentent, sur le papier, deux des plus beaux effectifs du tableau, elles ont fait de l'inconstance un art cette saison. Du coup, on a d'un côté une Fiorentina huitième de Serie A, et plutôt pas mal en Europe, et le même constat pour les Spurs, à la seule différence que ceux-ci sont septièmes en Premier League. Très difficile de se prononcer, donc.

  • Celtic Glasgow/Inter Milan

    Pronostic : Celtic Glasgow

    Enjeux : Pour terminer, une nouvelle affiche alléchante, entre le Celtic Glasgow et l'Inter. Et si le Celtic domine, comme d'hab, son championnat, l'Inter, elle, est carrément malade cette saison. Une bonne raison pour miser sur un exploit des Écossais devant leur mythique public, plutôt que sur une victoire à l'arrache sur un but du tibia des hommes de Mancini, «  à l'italienne. »

    Par Paul Piquard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    il y a 11 heures 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 il y a 12 heures Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4 Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88