En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Liverpool prend trois claques

Les Reds version Brendan Rodgers ont manqué leurs débuts contre West Brom, Tottenham s’est planté à St James Park tandis que le rival Arsenal a fait un tout petit peu mieux à l’Emirates. Swansea et Fulham ont mis les premières boites de l’année.

Modififié
Débuts compliqués pour les gros bonnets de ce samedi. Le nouvel Arsenal s’est cassé les dents sur des Black Cats recroquevillés autour de Mignolet. Santi Cazorla, transfuge de Malaga cet été, a essayé d’apporter son punch, ses contrôles orientés, sa tonicité, ses coups de pied arrêtés, à l’entreprise Gunners. Sans une vendange d’Olivier Giroud à dix minutes du terme, il aurait pu ouvrir son compteur passes décisives. Cazorla a à l’évidence des affinités avec la culture maison, mais n’a pu tout seul apporter la victoire aux hommes d’Arsène. Le nouveau Liverpool de Brendan Rodgers n’a pas fait mieux. Malgré quelques occasions pour Suarez ou Lucas Leiva et un péno arrêté par Reina, les Reds ont sombré contre West Brom, équipe elle aussi dirigée par un nouveau coach, l’ancien adjoint le mieux payé de l’île, Steve Clarke, qui arrive tout droit de… Liverpool. Phil Dowd a, avouons-le, toujours le sifflet facile, un bide d’hiver et n’a pas aidé les Scousers (deux pénos et une expulsion pour Agger) pour cette difficile entame.

La claque de Pardew

André Villas-Boas n’a pas effectué meilleur départ qu’avec Chelsea. Le nouveau coach des Spurs a en plus quitté le trench pour un jogging-polo, à l’instar d’un Mourinho qui a un temps troqué son costard parfait pour une veste en nylon sans manches. Ça fait tout de suite moins "special". Surtout quand son équipe perd face à un Newcastle loin d’être serein, à l’image de la parade brouillonne de Krul sur l’égalisation de Defoe ou encore d’Alan Pardew, coupable d’une claque pas très amicale dans le dos de l’arbitre de touche et puni d’une exclusion. Il verra des tribunes un Hatem Ben Arfa légèrement engoncé dans son maillot provoquer un pénalty en fin de match. Pénalty qu’il transformera lui-même pour offrir la première victoire de la saison à St James Park.

La claque Michu

Sur sa carte d’identité, il est écrit Miguel Perez Cuesta mais il répond au diminutif quasi-pigallesque de Michu. Ce milieu offensif espagnol était sur les radars d’une pelletée de recruteurs lors des derniers mercatos. Martin Ferguson était même chargé de le superviser, à la demande de son frère, Sir Alex. Avec une quinzaine de buts sous le maillot du Rayo Vallecano, Michu est ce qu’on appelle un "good bargain", autour de 3 millions d’euros. Marseille et Lyon avaient eux aussi coché sur leurs tablettes le nom de l’Ibère longiligne au lacet dans les cheveux. Depuis ce samedi 18 août, Michu, qui porte les couleurs de Swansea, est surtout le premier buteur de la saison 2012-2013 de Premier League. Auteur d’un doublé au Loftus Road, il a ouvert la voie aux Swans qui se sont payé QPR (5-0), déjà dans la tête sous l’eau, et avec un Robert Green déjà à la faute. Ça promet.

La claque Petric

Ce n’était à vrai dire pas à Craven Cottage qu’on attendait un feu d’artifice. Et pourtant. Le onze de Martin Jol a coupé les ailes des Canaris de Chris Hughton (5-0), qui aurait préféré meilleurs débuts à la tête de Norwich. Sans un John Ruddy alerte, l’addition aurait même pu être beaucoup plus lourde. En clair, le Norwich de Hughton n’a pour le moment pas la ouache de celui de Paul Lambert. Les fans des Cottagers avaient la banane, heureux que Mladen Petric, transféré gratos de Hambourg, marque son entrée en Premier League par un doublé. Heureux surtout que son équipe se démerde malgré l’absence, sans doute définitive, de Clint Dempsey, qui veut « jouer la Ligue des Champions  » tout en étant proche d’un transfert vers Liverpool. Comme un dernier baroud d’honneur pour convaincre le Ricain de rester dans le Londres cossu, les fans ont passé leur fin de rencontre à chanter «  Are you watching Clint Dempsey ? » . Évidemment, un Américain mate toujours la télé.

Les résultats :

Arsenal / Sunderland : 0-0

WBA / Liverpool : 3-0

Buteurs : Gera (44’), Odemwingie (64’ sp), Lukaku (77’) pour les Baggies

Newcastle / Tottenham : 2-1

Buteurs : Ba (54’), Ben Arfa (80’ sp) pour les Magpies ; Defoe (76’) pour les Spurs

West Ham / Aston Villa : 1-0


Buteur : K. Nolan (40’) pour les Hammers

QPR / Swansea : 0-5

Buteurs : Michu (8’, 53’), N. Dyer (63’, 71’), Sinclair (81’) pour les Swans

Reading / Stoke City : 1-1

Buteurs : De la Fondre (90’ sp) pour les Royals ; Kightly (34’) pour les Potters

Fulham / Norwich : 5-0

Buteurs : Duff (26’), Petric (41’, 54’), Kacankilic (66’), Sidwell (88’ sp) pour les Cottagers

Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
il y a 3 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 4 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12
À lire ensuite
Lyon plie Troyes en quatre