Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Liverpool ne digère pas 2017, Everton atomise Bournemouth

Rien ne va plus pour les Reds, complètement impuissants cet après-midi face à Hull City et qui n'ont pas gagné un seul match de Premier League en 2017. Sinon, Romelu Lukaku a pulvérisé d'un quadruplé la défense de Bournemouth, tandis que Southampton s'est nettement incliné face à West Ham.

Modififié

Hull City 2-0 Liverpool

Buts : N'Diaye (44e), Niasse (84e) pour Hull City

La stat est là : Liverpool n'a gagné qu'un seul de ses dix matchs joués en 2017. Et c'était contre... Plymouth, un club de D4. Cet après-midi, les Reds se sont inclinés sur la pelouse de Hull City, avant-dernier du classement. Il faut dire que les Tigers ont réalisé un match référence. Bien en place en début de rencontre, ils ne concèdent que quelques rares occasions à Coutinho, Firmino, puis Matip. A contrario, Liverpool est fébrile derrière. Sur corner, Alfred N'Diaye profite d'un ballon relâché par Mignolet pour punir la défense apathique des Reds. La seconde période débute sur les mêmes bases que la première. Liverpool domine, mais se casse les dents sur la défense de Hull. Milner et Coutinho ratent une double occasion en vendangeant coup sur coup deux frappes dans les seize mètres. Et forcément, Liverpool se fait punir en contre. Oumar Niasse, lancé d'une balle lointaine en profondeur, s'en va ainsi enfoncer le clou. Scénario catastrophique pour le club de la Mersey, qui a pris trois points sur les quinze derniers possibles en Premier League, en plus d'être éliminé de toutes les coupes. La crise, la vraie.


Crystal Palace 0-4 Sunderland

Buts : Lamine Koné (10e), Ndong (43e), Defoe (45e+1, 45e+3) pour Sunderland

Pas encore de Mamadou Sakho aligné côté Palace. Le Français pose son fessier sur le banc. Dommage, car Palace souffre le martyr défensivement. Lamine Koné en profite pour marquer en deux temps, d'une reprise pas franchement académique. Sunderland va ensuite briser le Palace de Cristal en cinq minutes. D'abord par Didier Ndong, qui creuse le score pour les siens en envoyant une jolie frappe aux vingt mètres qui scotche Wayne Hennessey, le gardien de Palace, sur sa ligne. Puis par Jermain Defoe, 34 piges et toujours aussi increvable. L'avant-centre anglais plante deux pions, les deux du gauche, sur deux assist de Januzaj. Photocopie. Succès important pour les Black Cats, toujours derniers de BPL, mais qui se rapprochent de leurs concurrents pour le maintien.


Southampton 1-3 West Ham

Buts : Gabbiadini(12e) pour Southampton // Carroll (15e), Carroll (15e), Obiang Avomo (45e), Davies (52,csce) pour West Ham

Apparemment, le mal du pays est une notion étrangère à Manolo Gabbiadini. Il ne faut que douze minutes à l'Italien, fraîchement débarqué de Naples, pour inscrire son premier but en Premier League. Et avec la manière. Après une belle passe lobée de Jay Rodríguez, l'attaquant crucifie d'un missile du gauche Darren Randolph, le portier des Hammers. Pas de pot pour les Saints, Andy Carroll rappelle qu'il n'est pas bon qu'à s'envoyer des pintes après l'entraînement. L'avant-centre anglais, bien lancé en profondeur, remet les siens dans le bon sens d'une frappe précise. West Ham respire et reprend même l'avantage par Obiang. Rien ne va plus pour les hommes de Claude Puel, puisque Steven Davies anéantit les espoirs des siens en marquant contre son camp. Slaven Bilić, lui, peut souffler. Après s’être faits monumentalement baffer par Manchester City la semaine dernière (0-4), ses protégés n'ont pas tardé à se remettre les idées en place.


Watford 2-1 Burnley

Buts : Deeney (10e), Niang (45e+2) pour Watford // Barnes (78e) pour Burnley

À dix au bout de six minutes après l'expulsion de Jeff Hendrick, Burnley se retrouve rapidement dans la mouise. Watford ne va pas se gêner pour enfoncer les Clarets grâce à Troy Deeney, qui marque d'une tête décroisée. Mais surtout à ce bon vieux M’Baye Niang, qui a délivré un caviar à son attaquant et semble plutôt bien s'adapter à l'air anglais. Le joueur prêté par l'AC Milan s'offre même son premier but en Premier League d'une sublime tête croisée peu avant la pause. M’Baye tout puissant. Malgré la réduction du score sur penalty d'Ashley Barnes, les boys de Walter Mazzarri s'imposent. Et enchaînent un deuxième succès de rang en championnat.


Everton 6-3 Bournemouth

Buts : Lukaku (1e, 30e ,83e, 85e), McCarthy (24e), Barkley (90e+4) pour Everton // Joshua King (59e, 70e), Harter (90e) pour Bournemouth


Romelu en 4D. Le Belge plante un quadruplé de bulldozer pour offrir un large succès aux siens. Il faut une minute à l'attaquant pour se mettre en marche. Il débute ainsi par un une-deux inspiré avec James McCarthy avant d'enrouler une patate du gauche. Simple, puissant et efficace. Du Romelu dans le texte. Et comme la défense de Bournemouth fait un joli cadeau au canonnier des Toffees en lui offrant un passe face aux cages, celui-ci ne se prive pas d'y aller de son doublé. Entre-temps, James McCarthy avait déjà alourdi le score pour la formation de Liverpool. Problème : Joshua King donne des sueurs froides à Ronald Koeman en plantant deux buts en onze minutes. Alors revoilà Romelu pour revêtir ses habits de super-héros. Le joueur plante deux pions en deux minutes, un but de renard de poulailler, puis un autre à la suite d'une course tout en puissance dans la surface adverse. King Size Romelu. Large succès pour Everton, qui reste solidement cramponné à sa septième place.


West Bromwich Albion 1-0 Stoke City

But : Morrison (6e) pour West Bromwich

Un plat du pied subtil de James Morrison pour battre Jack Butland, le portier de Stoke pour lancer parfaitement WBA dans la rencontre. Et c'est à peu près tout. Les deux formations se rendent coup pour coup, mais plus rien ne sera marqué. West Bromwich a su fermer la boutique et continue de s'affirmer comme la caution fraîcheur de cette saison de Premier League.

  • Classement et résultats de la Premier League

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:27 Un club normand change de maillot pour soutenir les gilets jaunes 13 Hier à 15:01 Laporte : « Deschamps ne m’appelle pas pour des raisons personnelles » 99
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
    Hier à 09:30 Les trophées 2018 de SO FOOT !