1. //
  2. //
  3. // West Ham-Liverpool

Liverpool martelé à West Ham

Pour le premier match de l'année 2016, West Ham continue de se payer les grosses cylindrées de la Premier League, si Liverpool en est une. Dans un match maîtrisé de bout en bout, les coéquipiers de Dimitri Payet, qui faisait son retour cet après-midi, ont disposé tranquillement de Reds bien inoffensifs.

Modififié
2 11

West Ham United 1 - 0 Liverpool

Buts : Antonio (10e) et Carroll (55e) pour les Hammers

On joue la dixième minute de jeu à Upton Park. Après une perte de balle ubuesque de Tomkins, Alberto Moreno récupère le ballon et déboule sur le côté gauche jusqu'au poteau de corner de West Ham. Michail Antonio revient à pleine balle et fauche le latéral gauche de Liverpool. La faute n'est pas sifflée. Pendant que Moreno est trop occupé à râler, les Hammers combinent dans le couloir laissé vacant et remontent le ballon en quelques passes. Quelques secondes plus tard, Antonio a déjà fait l'effort et vient placer sa tête à l'autre bout du terrain pour tromper Mignolet. 1-0. Il ne le sait pas encore, mais Antonio vient de mettre son équipe sur les rails de la victoire, imperméable défensivement et impitoyable en contre. Déjà victorieux à l'aller sur le score de 3-0, West Ham profite du premier match de l'année 2016 pour passer devant son adversaire du jour. Un joli coup.

Un coup de casque à zéro


Pourtant, Liverpool entre plutôt bien dans le match en mettant tout de suite le pied sur le ballon. Les hommes de Jürgen Klopp veulent étouffer tout de suite leurs adversaires et sont largement dominateurs au milieu de terrain, notamment Emre Can qui récupère les ballons très hauts. Les Reds s'installent tranquillement dans le camp des Hammers et se créent la première occasion du match par l'intermédiaire de Jordon Ibe. Mais à la 10e minute, Michail Antonio remet tout en cause en inscrivant le but du 1-0, contre toute attente. West Ham prend donc confiance et remporte tous ses duels grâce aux très costauds Antonio, Carroll, Kouyate et Noble. Liverpool a beaucoup trop de mal à jouer juste dans les 25 dernier mètres pour espérer inquiéter les hommes de Slaven Bilić.

À peine plus de cinq minutes après avoir ouvert le score, Manuel Lanzini lâche une frappe à la trajectoire improbable qui termine sa course sur le poteau. Mignolet n'esquisse pas le moindre geste. Tandis que Liverpool continue de monopoliser le ballon sans se procurer la moindre occasion, West Ham se montre menaçant sur chaque contre-attaque. Les Reds ne doivent leur salut qu'à la maladresse d'Enner Valencia, souvent trop long à la détente dans le dernier geste (20e, 30e, 41e). Il faut attendre le bout du temps additionnel de la première période pour assister à la première occasion de Liverpool, avec cette frappe enroulée sur la barre transversale d'Emre Can.

Bis repetita


En seconde période, l'histoire se répète pour Liverpool. Les Reds démarrent la deuxième mi-temps de la même manière que la première, en s'installant encore plus haut dans la moitié de terrain londonienne. Cette fois-ci, les transmissions sont un peu plus rapides, permettant ainsi aux hommes de Jürgen Klopp de créer plus de décalages. Malheureusement, l'inexistence de Christian Benteke et Roberto Firmino empêche Liverpool de trouver la faille. Du coup, après dix minutes de jeu, comme en première période, les Hammers punissent Liverpool en inscrivant un but contre le cours du jeu. Encore un but de la tête sur un centre venu de la droite. Cette fois-ci par l'intermédiaire d'Andy Carroll, l'ancien joueur de Liverpool. Là encore, West Ham prend largement le dessus sur son adversaire physiquement.

Des conditions parfaites pour le grand retour sur les terrains de Dimitri Payet, à l'heure de jeu. Le tout sous une ovation du public d'Upton Park. Il ne faut que quelques minutes pour que le Français se mette dans le rythme. Quelques passements de jambe et une passe aveugle qui aboutissent à une tête de Carroll. Mignolet est obligé de sortir un énorme réflexe. Dix minutes plus tard, Payet trouve encore l'attaquant anglais dans la course. Trop court. Enfin, il finit de régaler son public dans une phase de conservation spectaculaire, avec une double roulette à la clef. Pendant ce temps-là, Liverpool pousse, se montre toujours aussi impuissant et se crée une seule grosse opportunité, sur coup de pied arrêté. Malheureusement, Mark Noble est bien présent pour repousser sur sa ligne la tentative de Lucas Leiva. 2016 commence mal.


Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

ThisIsAnfield Niveau : Ligue 2
Quelle honte. Offensivement nul, défensivement nul, c'est simple.
J'en ai vraiment marre, chaque fois qu'on peut revenir sur le top 4 on fait n'importe quoi contre des adversaires abordables.
Benteke, mais quelle chèvre ce mec techniquement, même pas capable de faire un contrôle merde !
Et Coutinho, qu'il arrête sérieusement ses frappes. A part s'envoler dans le ciel ou taper un défenseur ça apporte rien.
Je commence à croire que le problème c'est pas l'investissement des joueurs ou quoi, mais c'est que ces derniers manquent sérieusement de talent. Le mercato estival va être l'occasion de remédier à ça.
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
La différence entre nous et West Ham c'est qu'ils ont des joueurs capable de faire centres correct, ils jouent exactement comme on devrait jouer pour Benteke, mais c'est pas une excuse.

Pour résumer on a été nul, Firmino nul, Benteke nul, Coutinho je sais pas ce qu'il lui arrive mais c'est inquiétant, Lallana au moins il tente mais il sert pas à grand chose, j'arrive vraiment rien à ressortir de positif de ce match, à la limite j'ai trouvé Ibe plutôt bon, Can a été bon aussi et c'est bien que Smith ait pu avoir un peu de temps de jeu.

Sinon y'a rien à retenir, les CPA c'est pitoyable depuis le départ de Gerrard, y'a aucune créativité, aucun danger devant, peut-être que si Sturridge était pas blessé en permanence on pourrait espérer quelque chose mais pour l'instant c'est la merde et s'il est pas là contre Arsenal autant déclarer forfait plutôt que de se faire marcher dessus.
Oui il y a un manque de talent dans cette équipe. On a vu la différence technique quand payet est rentré et en quelques ballons touchés a apporté plus de danger que tous les joueurs offensifs de liverpool.
Le problème de coutinho c'est qu'il a trop tenté de jouer le héros en multipliant les frappes en dehors de la surface, ok il en a mis quelques unes comme ça mais là il tentait alors qu'il y avait pas vraiment d'ouverture. Alors que quand il s'essayait à un jeu plus simple, à chercher des décalages, liverpool était plus dangereux. Faut qu'il arrête de se croire meilleur qu'il ne l'est.
Eugène Samonacco Niveau : CFA2
C'est définitif, c'est ferme, c'est NON. #firmino

C'est honteux d'être Liverpool, et de n'avoir aucune âme, aucune passion ... un club, qui s'est construit sur du fighting spirit, avec des mecs comme carragher qui sont arrivés à quelque chose juste avec de la grinta, pour aujourd'hui se retrouver avec des soi disants talents, payés à prix d'or, pour offrir des prestations aussi dégueulasses.
J'attend vraiment la rencontre, l'affrontement Balotelli/Klopp, pour voir si il en ressortira un miracle en attaque pour cette équipe, parce que là, c'est dur ...

Gros big up au combo petit pont/roulette de Payet !
Xavlemancunien Niveau : National
Vraiment un gros problème de qualité intrinsèque dans les joueurs de Liverpool, quand on voit qu'un mec comme Emre Can, certes vaillant mais rien de folichon, fait figure de top player ça fait peine à voir, j'espère pour la PL que Klopp va faire le ménage cet été
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par Xavlemancunien
Vraiment un gros problème de qualité intrinsèque dans les joueurs de Liverpool, quand on voit qu'un mec comme Emre Can, certes vaillant mais rien de folichon, fait figure de top player ça fait peine à voir, j'espère pour la PL que Klopp va faire le ménage cet été


Euh Can c'est un vrai bon joueur hein!
Euh.. gros potentiel oui. Vrai bon joueur pour le moment non. Des passes dégueulasses, une intelligence proche du néant, des contrôles souvent ratés, heureusement il compense avec un très gros volume de jeu, mais techniquement, c'est vraiment faible..
AfanLiverpool Niveau : Loisir
Comme tout le monde, je pense que là il y a vraiment un problème de qualité intrinsèque aux joueurs... Benteke, Lucas, Firmino... Ces joueurs n'ont tout simplement plus, ou pas, le niveau pour nous ramener en Europe. Au bout d'un moment, faut voir la vérité en face, les meilleures équipes du monde ce sont celles qui ont les meilleurs joueurs du monde.

Au delà de ça, je reste effaré par la différence d'engagement et d'intensité que peuvent mettre les joueurs d'un match à un autre... Si on compare ce match avec celui de Leicester, on dirait une autre équipe.
Richie Incognito Niveau : CFA2
Can faible techniquement?!!! N'importe quoi. A la rigueur la PL a détruit son génie offensif (a la base c'est limite un 10 Can) mais le mec est au dessus de tout le monde tous les matchs il peut pas tout faire.
Message posté par Eugène Samonacco
C'est définitif, c'est ferme, c'est NON. #firmino

C'est honteux d'être Liverpool, et de n'avoir aucune âme, aucune passion ... un club, qui s'est construit sur du fighting spirit, avec des mecs comme carragher qui sont arrivés à quelque chose juste avec de la grinta, pour aujourd'hui se retrouver avec des soi disants talents, payés à prix d'or, pour offrir des prestations aussi dégueulasses.
J'attend vraiment la rencontre, l'affrontement Balotelli/Klopp, pour voir si il en ressortira un miracle en attaque pour cette équipe, parce que là, c'est dur ...

Gros big up au combo petit pont/roulette de Payet !


Liverpool existait bien avant Carragher et a eu des joueurs de grand talent ... Avoir la dalle n'empeche pas de savoir jouer au foot.
Oui Can faible techniquement. Regarde les matchs, et lui précisement et compte le nombre de passes ratées, controles ratés, et de ballons perdus a cause de sa mauvaise conduite de balle. Ca en fait vraiment beaucoup par matchs.. Je ne vois pas comment Liverpool peut construire avec lui a la baguette. On comprend du coup pourquoi il joue arrière droit avec l'Allemagne.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 11