1. //
  2. // 11e journée
  3. // Chelsea/Liverpool (1-3)

Liverpool laisse Chelsea et Mourinho éclopés

Première victoire pour le Liverpool de Klopp en championnat et sixième défaite pour Chelsea : Coutinho et Benteke ont enfoncé les Blues en l'emportant 3-1 malgré l'ouverture du score de Ramires. Avec une équipe qui se bat désormais pour le maintien, Mourinho est plus que jamais menacé.

Modififié
956 80

Chelsea FC - Liverpool FC

Buts : Ramires (4e) pour les Blues // Coutinho (45+3e, 74e) et Benteke (83e) pour les Reds

« José Mourinho, José Mourinho, José Mourinho, José MOURINHO ! » Seules les prochaines heures diront si c'était la dernière fois que les supporters londoniens entonnaient ce chant à la gloire du Special One. Car ce samedi, comme depuis le début de la saison, le bus Chelsea garé devant les buts par le technicien portugais ne dessine plus son allure d'antan. Une roue Hazard crevée, des vitres Terry/Cahill défoncées, un gazole Willian qui ne suffit pas et un pilote qui ne sait plus dans quelle direction avancer… Pas de quoi faire peur au tout nouveau Liverpool de Klopp, désormais septième, qui est venu chercher sa première victoire en championnat et les trois points au Bridge (2-1). Et pourtant, les Blues n'ont pas franchement démérité en étant sérieux défensivement durant la première heure. Ils ont même mené au score pendant 40 minutes. Mais lorsqu'on ne se crée pas d'occasions et qu'on ne touche pas la balle, difficile de garder un résultat et gagner des matchs. Surtout quand il y a un talent comme Coutinho, auteur d'un doublé, de l'autre côté.

Soumission tacite


Pour ce choc entre mal classés, Jürgen Klopp avait décidé d'innover en plaçant le Brésilien Firmino à la pointe de son équipe, laissant Benteke sur le banc. Sakho est titulaire en charnière centrale, comme Zouma sur le côté droit dans le camp d'en face. Mais la grosse surprise, c'est le milieu de terrain concocté par José Mourinho : exit les décevants Matić et Fàbregas, bonjour Oscar et Mikel pour accompagner Ramires. Une volonté claire du Mou de renforcer, densifier et rééquilibrer son milieu de terrain, quitte à se passer de la qualité de passe de son Espagnol. Une volonté de subir, aussi ? Toujours est-il que le technicien portugais sait très bien que le Liverpool de Klopp se base sur un pressing haut. Et après trois premières minutes qui confirment la tactique des Reds, ces derniers sont cueillis à froid par Ramires. Suite à une action de grande classe initiée par Diego Costa et relayée par Azpi, le milieu de terrain aux allures de marathonien marque d'un bon coup de crâne. Signe que Fàbregas n'est pas indispensable pour offrir du beau football, football qu'on n'a d'ailleurs pas vu depuis belle lurette du côté du Bridge.

Le but des Blues leur permet alors de laisser le ballon à l'adversaire (73% de possession à la 20e minute, 61% à la 35e !). Mais s'il ne joue pas, Chelsea défend bien. Chelsea se montre même - presque - serein face aux vagues rouges, emmenées par les latéraux Clyne et Moreno. Et ça, c'est nouveau. Bien plus, en tout cas, que le dynamisme de Willian, véritable moteur de son équipe en contre-attaque. Hazard, lui, se distingue par quelques mauvais choix. Quelques tampons et gros duels physiques plus tard, le constat est le même : les hommes de Klopp ont beau s'appuyer sur des Milner et Lallana volontaires, ils se pètent les dents sur une ligne défensive qui ressemble étrangement à un bus. Jusqu'à l'exploit personnel de Coutinho dans le temps additionnel de la première mi-temps : la superbe frappe intérieure du talentueux Brésilien, à l'entrée de la surface de réparation, lèche le poteau droit de Begović. De quoi réjouir Klopp, qui rentre aux vestiaires avec le smile.

Klopp-Coutinho-Benteke, triplette gagnante


Comme en début de match, Chelsea démarre fort la deuxième mi-temps. Mais comme en début de match, cela ne dure pas plus de cinq minutes. Les Reds en veulent plus, s'arrachent sur tous les ballons et gagnent leurs duels aériens. Les potes de Milner monopolisent le ballon, ce qui ne fait évidemment pas les affaires d'Hazard. La sanction tombe rapidement pour le Belge : après même pas une heure sur le terrain, le meilleur joueur de Premier League 2014-2015 est invité à rejoindre le banc, suppléé par le jeune Kenedy. Après la sortie de Milner au profit de Benteke, on voit mal comment les Blues peuvent espérer davantage qu'un match nul. Les fautes s'accumulent et se montrent bien plus nombreuses que les rares occasions de but. Costa se rappelle aux bons souvenirs de Škrtel en lui adressant son classique coup de pied vicieux, alors que Mourinho s'excite pour obtenir un deuxième carton jaune à l'encontre de Lucas, auteur de pas mal d'irrégularités. Fàbregas, entré à la place de Mikel, tente d'apporter un peu de finesse dans ce monde de brutes et Oscar rompt un peu l'ennui avec un lob du milieu de terrain qui manque de tromper Mignolet. Las, c'est bien Liverpool qui prend l'avantage, grâce une nouvelle fois au prodige Coutinho et son passeur Benteke. Le coaching de Klopp va de nouveau payer quelques minutes plus tard, avec le troisième pion signé Benteke devant une défense à la ramasse (3-1). Avec cette victoire, Klopp entame vraiment son aventure en Premier League. Quant à celle de Mourinho, elle n'a jamais autant senti la fin. Même si elle devrait coûter 50 millions d'euros.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Bordel c'est grandiose, non seulement on fait sûrement notre meilleur match de la saison, Coutinho a arrêté de jouer comme Marvin Martin, Sakho l'a joué comme Pirlo, mais ça a encore plus de saveur d'enfoncer un peu plus Mourinho et Chelsea, même si après tout j'ai un peu de la peine pour Begovic parce qu'il est complètement abandonné par sa défense et c'est vraiment pas beau à voir.

Comme je disais, Coutinho a enfin recommencé à jouer comme le joueur qu'on aime, même s'il a eu un peu de peine en première période, Firmino commence enfin à montrer ce dont il est capable et ça plaisir, Sakho et Skrtel solide encore une fois ( même si y'avait pas grand chose en face ), au passage respect pour Skrtel qui est pas tombé dans le piège de cette sale catin de Diego Costa.
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Ah ah ah aha hah ahah !
"The Special One" !!!
Ohoho oho oh oh oh !
Stephane_Guivar'ch Niveau : DHR
Dave Appaddoo avait raison, Coutinho est vraiment dans le creux de la vague depuis le début de la saison, c'est vraiment inquiétant.
Dans la catégorie joueurs surcôtés, Oscar est bien là quand même.
Vengeance pour Steve
Dirkdiggler Niveau : CFA2
Si Diego Costa mets le
Coup de coude que Skrtl lui met, on a toutes les vierges effarouchées qui la ramène.

Toujours derrière Mourinho.
Leave-Her-Pool Niveau : DHR
Qu'il est bon de prendre 3pts au Bridge!

Je t'aime bien José, mais j'ai toujours cette célébration d'Avril à Anfield.

"YOU'RE NOT SPECIAL ANYMORE"
ThisIsAnfield Niveau : Ligue 2
Note : 12
Que c'est booooooooooon !!!! Coutinho je t'aime <3

Et l'interview de Mourinho à la fin du match hahahahaha ... Crève The Cancer One
*pour Stevee
Lui aussi à du jubiler devant sa télé !
Note : 18
Quel pied putain!!!!

Ronald Ignoble Niveau : CFA
Si après cette défaite Mourinho part, Klopp aura déjà écrit sa légende en Premiere League !
Soutien Au Bijoutier Niveau : District
T'inquiètes pas José, tu vas encaisser 50 millions .
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Rédac So Foot : "fais chier les gars, on va encore passer pour des amateurs, on a vraiment aucune info sur le vestiaire de Chelsea et la crise qu'ils traversent, on va encore être obligé de combler le vide rédactionnel en mettant des brèves à clic sur Mourinho qui se mouche, Mourinho qui fait caca...
Message posté par Stephane_Guivar'ch
Dave Appaddoo avait raison, Coutinho est vraiment dans le creux de la vague depuis le début de la saison, c'est vraiment inquiétant.


Donc quand tu fais un grand match, ça efface tes 12 autres perfs dégueulasses et on considère qu'elles sont magnifiques??
Si même les fans n'acceptent pas les critiques sur leurs joueurs préférés, je sais pas quoi attendre des concernés eux-même!
JuanSchiaffino Niveau : National
Note : 2
je me demande à qui le Mou va s'en prendre.
En tout cas, je suis étonné que cette réponse ne lui est pas plus souvent faite: https://www.youtube.com/watch?v=pWdd6_ZxX8c
Karma is a bitch Jose !

Quel pied de voir la tronche de Mourinho à la fin du match, j'attend avec impatience les interviews d'après match
Là, ça sent pas bon pour Mourinho ...
cul-terreux Niveau : DHR
Sacked in the morning, you'll be sacked in the morning, sacked in the mooooorning, you'll be sacked in the morning !

Bien joué les Rouges !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
956 80