1. //
  2. // 30e j
  3. // Manchester United/Liverpool (0-3)

Liverpool humilie Manchester United

Manchester United recevait Liverpool pour le tant attendu derby, cet après-midi. L'occasion pour les hommes de Moyes de sauver une saison décevante, pour ne pas dire cauchemardesque. Raté, les Red Devils encaissent une lourde défaite (0-3) qui sera lourde de conséquences.

Modififié
71 68

Man. Utd - Liverpool
(0-3)
S. Gerrard (33'), S. Gerrard (47'), L. Suárez (83') pour Liverpool.


La grisaille au-dessus de Manchester et le silence de cathédrale régnant à Old Trafford annonçaient une triste après-midi pour les hommes de David Moyes, qui pouvaient pourtant sauver une bien morne saison en cas de victoire. Une impression rapidement confirmée. Incohérente tactiquement, l'équipe de David Moyes n'a jamais été dangereuse en attaque et beaucoup trop fébrile en défense, concédant pas moins de trois penaltys dans la rencontre. Qui dit derby dit engagement, et décisions litigieuses, selon que l'on se trouve d'un côté ou de l'autre, mais globalement, Liverpool, très bien organisé, a dominé son sujet dans tous les compartiments du jeu. Suárez et Sturridge en feu comme depuis le début de l'année, Gerrard omniprésent, les Reds ont fait une grosse impression, et s'affirment encore plus comme des prétendants sérieux à une couronne qui leur échappe depuis 1990. A contrario, les supporters de Manchester United seront emplis de désespoir, après avoir vu leur équipe couler face à leur rival historique.

Stevie G, une histoire de penaltys

C'est sous le crachin typique du Nord de l'Angleterre que débute le derby entre les deux équipes les plus titrées d'Angleterre. Les visages fermés viennent confirmer l'enjeu particulier de ce match, que les deux équipes veulent à tout prix gagner. D'un côté pour éclairer une saison décevante, de l'autre pour rester dans la course au titre et revenir à quatre points de Chelsea, défait hier face à Aston Villa. Les doubles gâchettes Suárez-Sterling et Van Persie-Rooney soutenues par les jeunes prodiges Sterling et Januzaj promettent du danger, du beau jeu et des actions à foison. Seulement, en football comme dans la vie, les promesses ne sont pas toujours tenues, et les deux équipes, bien en place, ferment un peu le jeu. Sturridge, bien lancé en profondeur par deux fois, a bien l'oportunité d'ouvrir la marque, mais sa première frappe trouve le petit filet, la seconde, trop molle, termine dans les bras de De Gea (1', 19'). L'ambiance est bien terne, et ce sont les supporters de Liverpool qui donnent de la voix dans l'antre de leur ennemi juré. Derby oblige, les duels sont enlevés, et les monstres que sont Jones, Rooney, Gerrard ou Škrtel jouent tous les coups à fond. Lorsqu'un match est fermé, la décision se fait parfois sur un coup de hasard. En fin de première période, celui-ci penche pour les hommes de Rodgers lorsque le ballon contrôlé par Suárez, magnifiquement servi par Sturridge dans la surface, touche la main de Rafael, obligé de concéder un penalty malvenu. Stevie G, tout en contrôle, profite de l'offrande et prend De Gea à contre-pied (0-1, 34'). Dix minutes plus tard, le latéral brésilien tente de rattraper sa boulette koscielnyesque en servant parfaitement Rooney d'un beau centre, mais le plat du pied de l'Anglais est bien détourné par Mignolet (43'). À la suite à cette occasion, la plus grosse du match, Clattenburg renvoie les deux équipes aux vestiaires, après ce premier acte tendu, pour ne pas dire décevant.

Vidić, retour cauchemardesque

La deuxième mi-temps débute sur un nouveau coup du sort. Sur la première incursion des Reds dans la surface, Henderson trouve Allen d'une superbe passe au-dessus de la défense, Jones bouscule le Gallois, et Clattenburg siffle un deuxième penalty logique. Gerrard, toujours, choisit le même côté à gauche du gardien espagnol et transforme (0-2, 46'). Dans la foulée, Johnson contrôle le ballon de la main droite dans sa surface, devant Mata qui revenait, mais l'arbitre ne le voit pas, ce qui a le don de rendre furieux Wayne Rooney, passablement nerveux cet après-midi. Comme souvent depuis le début de saison, le manque de cohésion collective chez les Red Devils est criant, malgré un secteur offensif où les stars sont légion. Sur un centre d'Évra, Mata, puis Fellaini tentent la frappe, mais celle de l'Espagnol est contrée, et le Belge voit la sienne s'envoler (65'). A contrario, les hommes de Rodgers sont parfaitement organisés, et devant, les deux attaquants mettent le feu à chaque incursion dans la surface mancunienne. Gerrard ne passe pas loin du triplé, mais sa lourde frappe est détournée en corner par la jambe de Jones (72'). Comme un symbole du manque de confiance des locaux, Van Persie, seul face au but, place sa tête à côté sur une offrande de Rooney (74'). Sur l'action suivante, Sturridge se laisse tomber dans la surface. L'arbitre tombe dans le panneau et sanctionne Vidić d'un deuxième carton jaune, et désigne une troisième fois le point de penalty. Gerrard a le triplé au bout du pied, mais il change de côté, et sa frappe trouve le poteau de De Gea (78'). Dans la foulée, Suárez, lancé en profondeur, humilie Jones d'un superbe sombrero avant de frapper, mais De Gea parvient à détourner en corner (83'). Ce n'est que partie remise. La frappe trop appuyée de Sturridge trouve l'Uruguayen dans la surface, qui trompe De Gea et glace encore un peu plus Old Trafford (0-3, 84'). Rooney envoie un dernier coup franc au-dessus du but de Mignolet (93'), et Clattenburg, acteur principal du match malgré lui, siffle la fin de la balade des coéquipiers de Suárez. Moyes, dépité et plus que jamais en danger, rentre au vestiaire la tête basse et voit perdurer son annus horribilis.

par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

happy15400 Niveau : DHR
Putain même si Liverpool mérite à cent pour cent sa victoire , je suis trop en colère contre Moyes . Il a certe hérité d'une équipe en fin de cycle mais là pendant tout le match il n'as fait que des fautes professionnelles . Attendre là 75 éme minute pour faire des remplacements alors que ta propre équipe est mené à domicile contre tes ennemis de toujours , ne pas sortir Rafael alors que le mec est pret à se faire expulser à tout instant , mettre Welbeck à gauche , faire rentrer Clerverley alors que Kagawa reste sur le banc . Bref je suis supporter de MU depuis plus de 15 ans mais j'en viens à souhaiter que MU ne se qualifie pour aucune coupe d'europe l'année prochaine pour tenter de faire un peu le ménage . Ca fait 3 4 ans qu'il n'y a plus aucun jeu . Je me doute que Moyes ne sera pas licencié mais là ce n'est plus possible . L'arbitrage était à la ramasse également . Pas de rouge pour Rafael , pas de penalty sur la main de Johnson , le 3 éme pénalty de Gerrard alors qu'il y'a une simulation énorme de Sturridge et facile 2 autres pénos oubliés pour eux . Bref un match qui me dégoute et en plus commenté par Desailly qui est Dugarry puissance dix . Par contre énorme la banderole des supporters de Liverpool sur Moyes .
Note : 1
-Old Trafford est devenu un cimetière.
-Flanagan est moche mais terriblement efficace .
-Mata me fait de la peine , quitter une équipe pas offensive pour une équipe qui ne produit plus de jeu depuis 2 saisons .
-Liverpool qui a certes dominé mais qui mise a part en toute fin de match a 2-0, ne s'est quasiment pas crée d'occasions !

Et Desailly putain, DESAILLY!!!

Fin de championnat comme on l'aime avec du Suspense et de la tension !!

KTBFFH
"David Moyes is a football genius" Tout ce que j'ai a dire.
BIG-ASSelbaink Niveau : District
Ce match, on dira beaucoup de choses ; les joueurs ne courent pas, l'absence de pressing,...
J'en passe. Bref, le plus choquant, et le mot est faible, c'est le coaching. Jusqu'encore aujourd'hui j'essayais de défendre Moyes par plusieurs arguments comme le fait que l'effectif était en fin de cycle et autres excuses.
Mais alors la je suis sur le cul de voir ce qu'il fait : déjà le cas Rafael.
Le gars se prend un carton jaune pour un découpage sur Gerrard. Deux minutes plus tard faute de main et pénalty amplement justifié, et la on stress est-ce qu'il va se faire exclure ? Non, merci l'arbitre.
Deuxième mi-temps, il est encore sur le terrain, refais une faute qui mérite carton et non, il ne prend même pas sa biscotte !
Je suis désolé mais le laisser sur le terrain pendant TOUT LE MATCH avec cette menace d'exclusion de malade c'est criminel déjà que c'était catastrophique,
terminer ce match avec un joueur en moins j'imagine pas le score final. En plus y a Valencia sur le banc qui pouvait apporter un brin de vitesse...
Et puis faire rentrer Welbeck à place du seul mec qui arrive à percuter... La ça en est trop pour moi. Bref j'ai crée un compte juste pour exprimer mon ras le bol sur un entraîneur qui coule un club avec le soutien du board.
Et j'espère que ça ne va pas durer.
On ne cesse de le dire chaque WE mais il est superbement balèze ce Suarez.

Impatient de voir le tandem qu'il forme avec Sturridge en C1 parce que c'est vraiment du lourd.
Un arbitre qui accorde 3 penos contre MU dans le meme. Y a pas a dire y a vraiment des choses qui se perdent.
C'est l'histoire d'un nazi, gay et fan de MU qui gueule : Anus! Heil! Anus! Heil!
Je vois de plus en plus Liverpool champion cette saison ... :)
ThisIsAnfield Niveau : Ligue 2
Note : 7
Wah ça fait plaisir ! 0-3 à Old Trafford ! Haha alors on dit quoi espèce de rageux de Recoba ? Hein ?
Et je vois les rageux arriver et dire "ouais mais il y a eu 3 penaltys" bla bla bla ! Les deux premiers sont largement justifiés, le 3eme simulation de Sturridge mais penalty raté donc tranquille ! Rafael aurait dû être expulsé sur le premier penalty donc celui de Vidic c'est justice !
Gros match de Liverpool et de Stevie G qui embrasse la caméra again au théâtre des cauchemars.
Bref maintenant va falloir prendre le maximum de points possible contre les petites équipes, et je pense que ca devrait passer contre les gros à Anfield et c'est bon pour le titre !
Go Reeeeeeds <3
Putain* Man U fait pitié !
Chi Huam Dahlbeck Niveau : District
Désolé pour la vulgarité, mais ils leur ont chié dans le bec tout le match, et je m'y connais !

leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 16
Trouvé sur un site de supporters british des Reds..

Beating a mid table team away from home has never given me so much joy


I just hope Flanno remembers to take Januzaj out of his pocket before he gets on the bus home
cortex 91 les pyramides Niveau : Loisir
Les leçons:
Manchester fait juste flipper cette saison.
David moyes est le jean marc ayrault du foot.
Sterling plus fort que januaz.
SG toujours dans la place.

LIVERPOOL CHAMPION !
cul-terreux Niveau : DHR
Inutile de parler de l'arbitrage les gens car si le 3ème péno de Liverpool est imaginaire, un autre aurait pu être sifflé sur Suarez en début de match et un autre aurait du être sifflé sur Sturridge peu après celui manqué de Gerrard.

Liverpool mérite très nettement sa victoire. Ils reviennent à 4 points de Chelsea avec un match en moins à jouer contre Sunderland à Anfield. La fin de saison s'annonce tellement passionnante !!!
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 11
Putain De Gea, le sombrero/vollée de Suarez tu pouvais pas laisser passer !?
Ce "diable" de Cleverley, il est tellement nul, comment ça se fait qu'il joue à Man U? Le pire c'est qu'il est considéré par les supporters de Man U comme le successeur de Scholes. Écrire ça me fait mal au c?ur putain*.
Super résultat et encore sur la première mi-temps le duo Suarez-Sturridge c'est montré assez timide. Deuxième victoire de la saison contre united et un 2ème match de suite sans prendre de but avec un super martin skrtel qui a mangé tout les ballons dans la surface.
Luis Suarez, 25buts sans tirer les penaltys. Eh ben !

Rooney, par moment, n'aura pas suffi à sauver un match dans lequel mata dort, robin tente de vendre du persil à la défense adverse, où "veni, vidic mais pas de vici" est déjà à milan, rafael nous rappelle qu'il est avant tout un peintre, Fellaini un changeur d'ampoule de lampadaire du désert, et où Moyes, au vu du jeu présenté n'a jamais autant mérité son surnom de Moisi ...

Seule satisfaction : une année sans europe leur fera du bien ...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
71 68