Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Liverpool-Manchester City (3-0)

Liverpool fait tanguer la City

C'était le dernier rêve de Manuel Pellegrini. Finalement, cela ne restera probablement qu'un songe. Battu sèchement à Anfield (0-3), Manchester City et son entraîneur chilien viennent de dire adieu à un éventuel titre de champion et se mettent en danger dans la course à l'Europe. Liverpool, de son côté, revient et enchaîne grâce à un excellent Adam Lallana.

Modififié

Liverpool FC 3-0 Manchester City

Buts : Lallana (34e), Milner (41e) et Firmino (57e) pour Liverpool

On l'avait quitté dimanche sur un penalty raté face à Willy Caballero laissant Manchester City soulever la League Cup sur la pelouse de Wembley. Ce soir, Adam Lallana est revenu avec le sourire, une performance quatre étoiles et un but glissé sous le ventre de Hart en guise de pardon, portant Liverpool vers une troisième rencontre sans défaite et une deuxième victoire de rang face à un City sans saveur (3-0). Dans un Anfield à la fête, les Reds reviennent dans la course à l'Europe, alors que Manchester City, de son côté, laisse filer ses rêves de titre et doit désormais regarder ce qu'il se passe dans le rétro pour ne pas perdre encore plus. Car l'image laissée ce soir par les Citizens inquiète et pose question. Let the sky fall.

Lallana et le ciel ouvert


C'est une course à distance qui se joue entre trois villes : Londres, Manchester et Leicester. Il ne reste que onze étapes, et chaque échec peut signifier beaucoup. Celui des Foxes de Claudio Ranieri, mardi soir, à domicile face à West Bromwich Albion (2-2) a déjà eu le mérite de réveiller des espoirs. Ceux de Manuel Pellegrini qui rêve, encore secrètement, de soulever la couronne avant de ranger sa parka loin de Manchester. Avant de défier Liverpool, Manchester City est à dix points de Leicester et possède encore un match en retard à jouer du côté de Newcastle. Ce match à Anfield ressemble à une dernière chance, quelques jours après avoir battu les Reds en finale de League Cup. Pellegrini décide donc de relancer son ossature victorieuse à Wembley, ne bougeant que Sagna, remplacé par Zabaleta, et restructurant son milieu autour de Fernando et Fernandinho face à l'absence de Yaya Touré. Liverpool, de son côté, panse ses plaies, et Klopp doit remonter une défense après les blessures de Sakho et Lucas Leiva. Kolo Touré et Lovren sont donc alignés dans un 4-3-3 retrouvé avec un Coutinho laissé sur le banc.

D'entrée, les hommes de Jürgen Klopp imposent leur envie et leur pressing haut sur un milieu de City brouillon sans son cerveau Touré. Can, Henderson et James Milner grattent en permanence comme des chercheurs d'espaces, alors que Lallana et Firmino continuent de dessiner une belle complicité technique. Reste que la rencontre manque de rythme, biaisée par un City attentiste et surtout marquée par les sifflets nourris qui glissent aux oreilles de Raheem Sterling. Liverpool tient le ballon sans savoir trop quoi en faire, et la seule demi-occasion se résume à un centre-tir de Zabaleta. Jusqu'à la demi-heure de jeu, jusqu'au moment où les Reds décident enfin d'accélérer le tempo de la rencontre sur un énième ballon gratté qui atterrit dans les pieds d'Adam Lallana qui n'a plus qu'à ajuster Joe Hart (34e, 1-0). Manchester City vient de flancher une première fois, et Lallana rejoue son refrain six minutes plus tard sur un mouvement génial avant de servir Firmino qui n'a plus qu'à lancer James Milner et son pointu (40e, 2-0). Liverpool maîtrise, alors que Manuel Pellegrini enfonce encore un peu plus sa touffe poivre et sel dans la nuit d'Anfield.

Le rêve brisé de Pellegrini


L'Ingénieur sait qu'il est en train de perdre gros. Dès la pause, l'entraîneur chilien décide de sortir Sterling pour faire entrer Bony. Reste que Liverpool continue de dérouler son rouleau compresseur et de garder le pied sur le ballon au retour des vestiaires. Au milieu, d'abord, grâce à un très bon Jordan Henderson, mais aussi sur ses actions offensives emmenées par un excellent Adam Lallana. L'international anglais va alors se montrer une nouvelle fois décisif, à la suite d'une erreur de relance d'Otamendi récupérée par Henderson, en brisant une nouvelle fois la ligne défensive des Citizens pour servir Roberto Firmino. Le Brésilien n'a plus qu'à faire tomber Hart sur le cul (57e, 3-0) et glisser le ballon sous son maillot. Anfield est à la fête, chante le nom de Lallana, et City vient de définitivement dire adieu à un éventuel titre de champion en mai prochain. Sans réelle réaction et avec un manque d'enthousiasme inquiétant.


Car en l'absence des poumons de Yaya Touré au milieu, la troupe de Pellegrini semble sans repère, perdue dans son inspiration et en manque d'imagination offensive. En face, Liverpool se contente de gérer tranquillement son avantage, alors que Klopp commence à desserrer les dents. L'essentiel est assuré, Milner et Henderson sont même tout proches d'inscrire un quatrième but, mais Hart sauve ce qu'il est encore possible de sauver. Manchester City vient d'enchaîner un troisième revers de rang, une première depuis 2008, et laisse partir ses rêves de titre. Il est désormais temps de regarder derrière, car West Ham a battu Tottenham (1-0), et United s'est débarrassé de Watford (1-0), revenant à égalité des Citizens. Histoire de ne pas léguer un bébé sans C1 la saison prochaine.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 4 heures Euro Millions : 107 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti
    il y a 3 heures Une équipe amateur à Caen coachée par ses supporters 9 il y a 5 heures Ronaldo, Salah et Modrić nommés pour le titre de joueur UEFA de l'année 51 il y a 8 heures Le maillot sans sponsor de River Plate bat des records 59
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 25
    À lire ensuite
    Au Bou de ses rêves