Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Arsenal-Liverpool (3-3)

Liverpool atteint l'absurde à l'Emirates

Mené 2-0 juste après la pause, Arsenal a renversé le match en l'espace de cinq minutes pour finalement se faire rejoindre à vingt minutes de la fin (3-3). Logique pour des Reds globalement supérieurs.

Modififié

Arsenal 3-3 Liverpool

Buts : Sánchez (53e), Xhaka (56e) et Özil (58e) pour les Gunners // Coutinho (26e), Salah (52e) et Firmino (71e) pour les Reds.

Arsenal avait presque fini d'assommer les Reds. Tout était parfait : longtemps débordés, menés 2-0 après 52 minutes de jeu à l'Emirates vendredi soir, les Gunners ont remonté le temps et sont mêmes devenus la meilleure équipe d'Europe pendant dix minutes, inscrivant trois buts en un battement de cils. Problème, pendant tout le reste de la rencontre, Arsenal est resté Arsenal et n'aura donc fait qu'ouvrir la porte de l'exploit (3-3). Fou, dingue, mais si absurde que ça en est redevenu réel.

Le couteau dans la plaie


Un vendredi soir comme une sortie de l'infirmerie, la revanche en tête : interrogé cette semaine au sujet de la défaite subie à Anfield fin août (0-4), Arsène Wenger ne s'est pas planqué et a évoqué l'une des « pires blessures » de sa carrière d'entraîneur. La réception de Liverpool à l'Emirates, coup d'envoi d'une période de Noël où chaque équipe de Premier League va disputer quatre matchs en moins de quinze jours et qu'Arsenal bouclera par la réception de Chelsea le 3 janvier, avait donc un goût particulier : celui de l'orgueil. Du moins, c'est ce qu'on nous avait vendu. Perdu : vendredi soir, les Gunners ont avant tout montré de la frilosité technique, laissant les hommes de Klopp dominer le milieu de terrain, l'envie et la maîtrise, malgré la sortie prématurée de Jordan Henderson sur blessure. Résultat, Arsenal a souffert d'entrée, Xhaka se noyant dans le cœur du jeu et Iwobi multipliant les choix pourlingues, alors que Liverpool a imposé sa patte, Firmino ratant d'abord deux têtes d'ouverture du score (22e, 24e) avant de laisser Coutinho s'en charger (0-1, 26e). Salah, lui, a d'abord peiné à se sortir de l'attention du jeune Maitland-Niles, de nouveau titularisé par Wenger vendredi soir, et a ensuite croqué une immense balle de 2-0 avant la pause devant Čech (44e), là où Firmino et Mané ont également manqué le cadre. Drôle de scénario, mais une mi-temps à sens unique.

Voyage en absurdie


Un script que Wenger refuse de modifier, laissant son onze en 4-2-3-1 au retour des vestiaires et se contentant de faire entrer Mustafi à la pause en remplacement de Monreal, blessé. Là, on voit Lacazette continuer à se battre en solitaire, Iwobi manquer de marquer contre son camp, mais surtout Mohamed Salah partir inscrire son quinzième but de la saison en championnat d'un enroulé délicieux, mais légèrement contré par le tibia de Mustafi (0-2, 52e). Victoire par K.O. ? Non, Arsenal se relève enfin, fait tomber le peignoir, et reprend en main le fil de son destin : quelques secondes après le deuxième but des Reds, Alexis Sánchez réduit la marque de la tête (1-2, 53e), Xhaka égalise d'une frappe flottante superbe (2-2, 56e) sur laquelle Mignolet se troue complètement, et Özil prend le volant de la rencontre dans la foulée d'un petit piqué sur une talonnade subtile d'Alexandre Lacazette à l'entrée de la surface (3-2, 58e). Que vient-il de se passer ? Difficile de l'expliquer alors que Mané décide de monter sur la table pour répondre à un nouveau crochet de Xhaka. Le match vient de vriller, le rapport de force de basculer, les duels avec, et Özil s'illumine sur la piste. On se relève, on en redemande, et Firmino égalise à vingt minutes de la fin sur faute de main de Petr Čech (3-3, 71e). Une dernière note, entre deux-trois dernières cartouches pour les Gunners, et une sacoche de Salah, mais finalement pas de vainqueur. Peu importe, c'était extraordinaire.


Arsenal (4-2-3-1) : Čech - Bellerín, Koscielny, Monreal (Mustafi, 45e), Maitland-Niles - Wilshere, Xhaka - Iwobi (Welbeck, 78e), Özil, Sánchez - Lacazette. Coach : Arsène Wenger.

Liverpool (4-3-3) : Mignolet - Gómez, Lovren, Klavan, Robertson - Can, Henderson (Milner, 13e), Coutinho (Oxlade-Chamberlain, 84e) - Salah, Firmino, Mané (Wijnaldum, 80e). Coach : Jürgen Klopp.


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League



    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    lundi 21 mai Euro Millions : 45 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti ce mardi Hier à 20:07 Le Header Bin Challenge du fils de Marcelo au Real Madrid (via Facebook SO FOOT) Hier à 19:05 La saison la plus frustrante d'Europe ? (via Facebook SO FOOT)
    Hier à 18:05 Les ultras du CS Constantine craquent des milliers de fumis (via Facebook SO FOOT) Hier à 17:56 C'est dans longtemps, la Coupe du monde ? (via Facebook SO FOOT) Hier à 14:33 Famara Diedhiou suspendu pour avoir craché sur un adversaire 21
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall
    Hier à 13:05 La liste des 23 de la Croatie pour le Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) Hier à 13:03 La liste des 23 de l'Argentine pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) Hier à 13:02 La liste des 23 de l'Espagne pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) Hier à 12:38 L'attaquant anglais Grant Holt se met au catch 10 Hier à 11:00 Huesca promu en Liga pour la première fois de son histoire 14
    lundi 21 mai Nainggolan prend sa retraite internationale 97