En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Liverpool-Arsenal (4-0)

Liverpool donne la leçon à Arsenal

Beaucoup trop forts pour des Gunners méconnaissables, les Reds se sont fait plaisir cet après-midi à Anfield. En fin de match, ça donne un petit but pour chaque attaquant, une grosse claque infligée à Arsenal et un casse-tête qui n'en finit plus pour Arsène Wenger.

Modififié

Liverpool 4-0 Arsenal

Buts : Firmino (17e), Mané (40e), Salah (57e), Sturridge (77e) pour Liverpool

La Roja bleue enchaîne

D’un côté, il y avait un Arsenal qui n’avait pas gagné à Anfield depuis 2012. De l’autre, un Liverpool invaincu contre les équipes du top 6 l’année dernière. Et visiblement, les deux équipes avaient envie de poursuivre ces belles séries. Bien aidés par des Gunners qui n’avaient manifestement pas envie de montrer grand-chose cet après-midi, les Reds se sont éclatés à Anfield pour leur premier choc de la saison. Arsenal se réjouissait pourtant de retrouver le roc Koscielny et son pitbull Alexis Sánchez. Bien seul, le Français a fait ce qu’il a pu pour contenir les brèches d’une défense qui prenait l’eau, tandis que le Chilien a montré de l’envie au pressing, mais était encore bien loin de son meilleur niveau. Finalement, les visiteurs pourront remercier leur gardien d'avoir un peu limité la casse. La seule bonne nouvelle de la soirée est donc pour la police de Stoke. Alors qu’elle menait l’enquête la semaine dernière pour retrouver un certain Özil porté disparu, elle sait maintenant que cela ne sert à rien de chercher du côté de Liverpool. L’Allemand n’y était pas non plus.

Une classe d’écart


Il a fallu à peine dix minutes à Arsène Wenger pour dégainer sa moue des mauvais jours. Dix minutes, un laps de temps largement suffisant pour comprendre qu’Arsenal et Liverpool ne boxaient pas dans la même catégorie aujourd’hui. Et pour Čech de déjà sauver les siens d’une magnifique parade inespérée devant Salah à bout portant. Mais le gardien tchèque sait bien qu’il ne fait que retarder l’échéance. Les Gunners se font bouffer au milieu et chaque attaque des locaux semble mettre en difficulté la défense à trois des visiteurs. Une relance molle d’Arsenal, un centre déposé de Gómez et un mauvais alignement d’Holding viendront d’ailleurs offrir l’ouverture du score à Firmino de manière très logique.

Et pendant que Koscielny tente tant bien que mal de remotiver ses troupes, Petr Čech est bien content de voir Henderson trop croiser sa frappe seulement quelques secondes plus tard. Une frappe qui aurait pu finir dans le petit filet, tout comme celle de Mané avant le retour aux vestiaires. En un contre de trois passes, le Sénégalais se retrouve à l’entrée de la surface, élimine Holding d’un crochet extérieur et enroule parfaitement son ballon. Les supporters d’Arsenal peuvent imiter leur entraîneur et faire la moue devant cette démonstration.

Tout le monde participe


Une moue qui a dû disparaître pendant quelques minutes avant de s’aggraver fortement. Car ce sont des Gunners bien différents qui reviennent sur le terrain. Dans le positionnement déjà, avec un retour à une défense à quatre. Dans l’esprit aussi, avec des visiteurs qui se montrent un peu plus joueurs. Mais encore une fois, c’est Čech qui va sauver les siens devant Salah, avant de voir avec soulagement Henderson louper le cadre sur l’action. Comme une impression de déjà-vu. Et encore une fois, les Gunners vont finalement offrir un nouveau but à leur adversaire. C’est Bellerín qui se charge de foirer son contrôle sur un corner repoussé par la défense des Reds, pendant que Salah en profite pour filer seul au but, ajuster Čech d’un plat du pied parfait et ainsi rejoindre ses deux compagnons d’attaque au tableau d’affichage. Entré en jeu, Sturridge décide de suivre la tendance et vient ajouter un pion sur un centre de Salah. Liverpool était trop fort aujourd'hui. Ou Arsenal trop faible.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League



    Par Robin Richardot
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88