Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

Liverpool détruit le Spartak, Naples file en C3

Battu à Rotterdam mercredi soir (1-2) alors que le Shakhtar a fait sauter Manchester City (2-1), Naples est éliminé de la Ligue des champions et reversé en Ligue Europa. Liverpool, de son côté, a détruit le Spartak Moscou (7-0) alors que Cristiano Ronaldo a signé un nouveau record.

Modififié

Groupe E

NK Maribor 1-1 FC Séville

Buts : Marcos Tavares (10e) pour Maribor // Ganso (76e) pour Séville.

Liverpool 7-0 Spartak Moscou

Buts : Coutinho (4e, s.p., 15e, 50e), Firmino (18e), Mané (47e, 76e) et Salah (86e) pour les Reds.

Une prémonition, d'abord : « Je crois qu'on est plus forts qu'au match aller. » Jürgen Klopp ne s'est pas trompé : un peu plus de deux mois après avoir été chercher un nul à Moscou (1-1), Liverpool a fait exploser en moins de vingt minutes le Spartak mercredi soir. Mieux, les Reds se sont assuré une première place salement mise en danger à Séville quinze jours plus tôt et en ont profité pour régaler Anfield, où Coutinho a rapidement ouvert le score sur penalty, avant de s'offrir un triplé – le premier de sa carrière avec Liverpool –, où Roberto Firmino a posé la cerise sur un gâteau déjà bien entamé, et où Sadio Mané s'est enfilé une merveille après l'entracte et une seconde bougie trente minutes plus tard. Salah a claqué un septième but pour la route. Seule tache sur le tableau (7-0) : les larmes d'Alberto Moreno, remplacé avant la pause par James Milner, double passeur décisif. Et le FC Séville dans tout ça ? Bah les Espagnols en ont grandement profité tout en étant largement bousculés en Slovénie, où le NK Maribor a d'abord secoué son monde grâce à une tête du mythe Marcos Tavares, avant de presser la bande temporairement coachée par Ernesto Marcucci, adjoint d'un Berizzo en pleine baston contre un cancer de la prostate, et de finalement craquer sur une boulette de Jasmin Handanović. Au bout : un nul (1-1) sans conséquence et un deuxième huitième de finale de C1 de rang pour les Andalous.


Groupe F

Feyenoord 2-1 Naples

Buts : Jørgensen (33e) et Jerry St. Juste (90e) pour le Feyenoord // Zieliński (2e) pour Naples.

Shakhtar Donetsk 2-1 Manchester City

Buts : (Bernard (26e) et Ismaily (32e) pour le Shakhtar // Agüero (90e+1, s.p.)

La seule (vraie) zone de turbulence de la soirée et une bagarre à distance entre le Napoli, en déplacement chez un Feyenoord qui restait sur une série de douze défaites consécutives en Ligue des champions, et le Shakhtar Donestk, qualifié au coup d'envoi et qui recevait City, déjà en huitième et avec la tête au derby de Manchester. Au centre, une promesse : celle faite par Guardiola à son pote Sarri de jouer le coup à fond. Problème : le Catalan a aligné à Kharkiv un cocktail de gosses (Adarabioyo, Foden), de ramasse-miettes (Bernardo Silva, Mangala, Yaya Touré) et de titulaires (Sané, Jesus, Fernandinho). Ce qui a donné une moue géante sur le visage de Pep Guardiola, battu logiquement pour la première fois de la saison mercredi soir (1-2) grâce à une merveille de Bernard et une sortie foirée d'Ederson devant Ismaily malgré un excellent Leroy Sané. Résultat, Naples a rapidement vu ses espoirs détruits, d'autant que la gâchette Nicolai Jørgensen a répondu à Piotr Zieliński avant la pause et que Jerry St. Juste a filé la victoire aux Néerlandais (2-1). Le Napoli file en C3. Immérité ? Pas tant que ça, comme l'expulsion de Tonny Vilhena côté Feyenoord.



Groupe G

FC Porto 5-2 AS Monaco

Buts : Aboubakar (9e, 33e), Brahimi (45e), Alex Telles (65e) et Tiquinho (88e) pour Porto // Glik (61e, s.p.) et Falcao (78e) pour l'ASM.

RB Leipzig 1-2 Beşiktaş

Buts : Keita (87e) pour Leipzig // Negredo (10e, s.p.) et Talisca (90e) pour le Beşiktaş.

D'un côté, une démonstration, à Porto, qui a rapidement séché les rêves du RB Leipzig. De l'autre, un héros qui n'est plus anonyme : Tolga Zengin, araignée en feu au milieu de la toile qu'est la Red Bull Arena, qui a longtemps dégoûté les Allemands et notamment Jean-Kévin Augustin, titulaire mercredi soir. Largement leader au coup d'envoi, le Beşiktaş en a donc profité, et Negredo a même inscrit son premier but en C1 depuis novembre 2013, l'Espagnol transformant un penalty logique au bout de dix petites minutes. Leipzig a tenté, s'est vautré, a empilé les hors-jeu, a finalement égalisé grâce à Naby Keita et a replié sur un but de Talisca dans la foulée (1-2). Leipzig va donc découvrir la C3. C'est pas si mal, hein.


Groupe H

Real Madrid 3-2 Borussia Dortmund

Buts : Borja Mayoral (8e), Cristiano Ronaldo (12e) et Lucas Vázquez (81e) pour le Real // Aubameyang (43e, 49e) pour le BvB.

Tottenham 3-0 APOEL Nicosie

Buts : Llorente (20e), Son (37e) et N'Koudou (80e) pour les Spurs.

Un record pour commencer : buteur face au Borussia Dortmund, Cristiano Ronaldo est devenu le premier joueur de l'histoire de la Ligue des champions à marquer au moins un but dans chacune des rencontres d'une phase de poules. Oui, c'est ce que Neymar n'a pas réussi à faire à Munich, mardi soir. Et alors ? Alors, le Real, déjà qualifié, a mené tranquillement 2-0 grâce également au deuxième but professionnel de Borja Mayoral, s'est fait remonter sur un doublé magnifique de Pierre-Emerick Aubameyang et a finalement soufflé trois points supplémentaires grâce à Lucas Vázquez (3-2). Le BvB verra malgré tout la C3, pour une raison simple : Tottenham a bouclé sa campagne par une cinquième victoire en six matchs face à l'APOEL Nicosie (3-0) avec N'Koudou, buteur, Foyth, et Llorente, aussi buteur et passeur décisif pour un enroulé magnifique de Son. Un gros Aurier, aussi. Sans surprise, finalement cette histoire.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:53 Action commune et grève des chants dans les stades de Ligue 1 ce week-end 40 Hier à 16:34 Tuto Panini Adrenalyn XL : les points 14 Hier à 16:06 La boulette d'Ali Ahamada lors de Comores-Maroc 23 Hier à 15:31 La surprise de Zlatan aux enfants thaïlandais bloqués dans une grotte cet été 24 Hier à 14:32 Le père de Sandro Rosell offre un million d'euros pour libérer son fils 23 Hier à 14:28 Denis Balbir ne veut pas de femmes pour commenter les matchs 202
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi