1. //
  2. //
  3. // Liverpool-Everton (4-0)

Liverpool danse sur la dépouille de son voisin

Dans un derby du Merseyside à sens unique, Liverpool a largement dominé Everton (4-0) grâce notamment à un nouveau but de Mamadou Sakho. Les Reds continuent leur belle série alors qu'Everton n'a plus gagné depuis un mois et demi en Premier League. Roberto Martínez vit probablement ses dernières heures à Liverpool.

Modififié
594 33

Liverpool FC 4-0 Everton

Buts : Origi (43e), Sakho (45e+2), Sturridge (61e) et Coutinho (76e) pour Liverpool

Le choc est intense. Il n'y a qu'à regarder le visage de Ramiro Funes Mori pour comprendre son intention. Le défenseur argentin vient de prendre un rouge, mais il préfère agiter son maillot d'Everton, histoire de se racheter une image. Car, au sol, Divock Origi ne se relève pas. Pire, il ne se relèvera pas et rejoindra le couloir d'Anfield allongé sur une civière, la cheville carbonisée. C'est certainement l'image que retiendra de sa soirée Jürgen Klopp à une semaine d'un rendez-vous européen majeur et alors que son buteur belge était en feu. De quoi rendre la victoire du soir contre Everton (4-0) anecdotique, et ce, malgré le fait que ce soit un derby.

Big Mamad


Ils ont la tête ailleurs. On se croirait dans un cours de maths. L’énoncé du problème évoque des histoires de carrés. D’un côté, un tableau européen, celui qui promet une belle production dans une semaine entre Villarreal et Liverpool en demi-finale aller de la Ligue Europa, au Madrigal. De l’autre, un menu national à Wembley où Everton retrouvera samedi Manchester United pour une place en finale de la FA Cup. C’est la dernière ligne droite, là où il faut faire des choix tout en conservant le rythme des hommes. Reste qu’un derby du Merseyside est un jour à part où une couleur doit sortir au-dessus d’un règlement de comptes de voisinage. Alors après avoir fait tourner samedi dernier face à Southampton (1-1), Roberto Martínez balance ses cadres dans la bataille : Lukaku retrouve sa pointe, Barkley son espace de jeu et Gareth Barry souffle son record de titularisations en Premier League (571, à égalité avec David James). Klopp, lui, ne veut pas souffler, car son Liverpool peut encore gratter un ticket européen pour la saison prochaine, alors que les Reds n’ont plus perdu depuis un mois. Origi, incertain après un coup reçu au dos, est finalement titulaire à la place de Daniel Sturridge. Pour le reste, c’est du classique.


Classique comme l’entame d’une rencontre où Liverpool met rapidement le pied sur le ballon. Everton n’a plus gagné en Premier League à Anfield depuis 1999, et la peur est réelle alors que la tête de Martinez sur le banc des Toffees est chancelante. Comme depuis plusieurs semaines, Adam Lallana est le poumon offensif, bien porté par Coutinho et Firmino, mais à plusieurs reprises, l’international anglais bute sur un excellent Joel Robles. De son côté, Everton cherche le contre, tactique appuyée par un Barkley très en vue, dans un match ouvert en espaces. Reste que les hommes de Martinez sont stériles, là où Liverpool est tranchant. Coutinho vient gratter le poteau droit de Robles sur coup franc, Firmino se frotte aussi au gardien espagnol. Finalement, ce sera Origi, comme souvent, qui vient débloquer la situation d’une tête parfaite après avoir laissé sur place John Stones (1-0, 43e). Première jouissance. Sur l’action suivante, Milner s’amuse une nouvelle fois dans la surface d’Everton et sert tranquillement Sakho (2-0, 45e). Klopp a la banane, Liverpool aussi.

Funeste Mori


Mais un sourire ne tient qu'un instant. Car au retour des vestiaires, Everton s'énerve. Bryan Oviedo joue avec la mâchoire de Moreno, Funes Mori avec la cheville d'Origi. C'est un classique : un match entre Liverpool et Everton accouche souvent d'un rouge. Cette fois, c'est pour le défenseur argentin qui laisse l'attaquant belge partir sur une civière. L'image est sévère alors que Mori, lui, agite fièrement son blason. On touche à l'idiotie, et Klopp, lui, vient de perdre son homme en forme du moment.


Cette fois, Everton est définitivement sorti de son match. John Stones aussi, avec une relance dans les pieds de Lucas qui n'a plus qu'à servir Sturridge (3-0, 61e), auteur de son cinquantième but sous le maillot rouge. Le défenseur des Toffees sort sur blessure, Martínez lance Pienaar sur le pré. Le technicien espagnol peut commencer à se gratter la tête, car l'hécatombe est énorme au cœur de son groupe qui sera privé, en plus, de Funes Mori samedi, alors que Phil Jagielka soigne toujours ses bobos. Liverpool n'a plus qu'à gérer une fin de rencontre facile face à un Everton qui vit décidément une deuxième saison consécutive plus que compliquée. Derrière sa ligne, Roberto Martínez sait qu'il vit certainement ses dernières semaines sur le banc des Toffees, alors qu'Anfield fait la fête. Joe Allen, son ancien joueur, fait une nouvelle fois une entrée convaincante, cassant les lignes, dictant le rythme. Au point de servir Coutinho (4-0, 76e) qui n'a plus qu'à se faire plaisir. Everton vole en éclats sur les premières notes du You'll Never Walk Alone. Moreno continue d'envoyer des cartouches, mais la note est déjà imprimée. Liverpool enchaîne un sixième match sans défaite toutes compétitions confondues et se retrouve toujours à deux points de West Ham. Everton et Martinez, eux, ont toujours la gueule au fond du sac. Pas la meilleure des préparations pour une demi-finale de FA Cup.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    La bonne nouvelle, ça règle notre problème de n°9 pour l'Euro.
    La mauvaise, c'est Divock Origi.
    Triste pour lui s'il devait manquer la coupe d'Europe, il aurait sans douté été titulaire au vu de ses dernières prestations.

    La sauce Klopp commence à prendre à Liverpool, impressionnant, de bonne augure pour l'année prochaine.
    Eh ! Origiii! Eh ! Souffrance ! Eh ! Douleur !
    Horrible...
    steven.mugiwara Niveau : DHR
    Quel trou de balle ce Funes Mori ...
    Tellement horrible que j'en ai des frissons ! Ça peut se sanctionner a posteriori ça ?
    L'idée de la suspension du joueur blesseur tant que le joueur blessé est invalide me smeble toute indiquée...
    Et dire que c'était après un contact avec Funes Mori que De Bruyne s'était blessé en Janvier...

    Ces gestes n'ont rien à faire sur un terrain.
    ça c'est de la faute volontaire! Le gars on sent qu'il insiste bien sur la cheville! La sa devrait être suspension jusqu’à ce qu'origi revienne car c'est très très sale
    Superbe victoire,esperons qu'Origi soit rétabli rapidement!
    Milner man of the match et encore Sakho buteur!
    Très bon match. Parfait même je dirais. Les combinaisons entre les joueurs sont vraiment au point, les appels de balle osés mais justes. Y'a vraiment quelque chose de fort qui se construit sous nos yeux.

    Le quintet offensif Lallana-Coutinho-Firmino-Origi-Sturridge est très complet, et loin de son potentiel. La défense a été bonne malgré une équipe d'Everton pas mal en 1e mi-temps.

    Gros point positif pour Moreno très en forme en ce moment. Ce sera jamais un grand défenseur mais offensivement il apporte vraiment énormément. Il me fait penser à Marcelo mais en meilleur, et surtout c'est pas une catin. Il n'est pas le joueur le plus intelligent sur le terrain mais il est déterminé et Klopp l'a déjà rendu bien meilleur. Et puis quelle frappe il a.

    Le gros point noir c'est Origi, parce qu'il est vraiment énorme en ce moment. Heureusement que le n°2 c'est Sturridge qui a l'air vraiment bien et ne s'est pas blessé depuis février.

    En tout cas je trouve que Klopp gère super bien l'effectif. Equipe bis face à Bournemouth ce week end, équipe type aujourd'hui, ce week end face à Newcastle certainement une équipe A' avec Flanagan, Allen, Ibe titulaires pour faire souffler Clyne, Milner et Coutinho.
    Et puis jeudi prochain, le gros match. Je prie tous les jours pour qu'on ait la LDC l'an prochain.

    Villarreal sera un adversaire difficile, mais je pense qu'on peut utiliser les mêmes qualités que face à Dortmund. Les deux équipes ont beaucoup en commun je trouve, et l'intensité physique, la détermination et le débordement gène beaucoup ce genre d'équipe.
    Et quand je vois la forme de nos latéraux ainsi que le jeu de tête d'Origi ou Sturridge, y'a vraiment une faille à exploiter.
    Anfield_Road Niveau : Ligue 1
    J'aurais presque eu de la peine pour Everton, ils ont existé 20 minutes, ce qui est terrible c'est qu'à 25 minutes de la fin ils avaient complètement abandonné et c'est plus devenu un camp d'entraînement qu'autre chose, c'est triste de les voir comme ça.

    En attendant on garde notre momentum et ça peut que faire du bien à tout le monde, la confiance est presque au maximum.

    Au passage Funes Mori est une sombre merde.
    Funes Mori est un idiot, ce n'est pas la première fois qu'il s'illustre ainsi. Pas de fracture apparemment mais saison peut être terminée pour Divock.

    La sauce Klopp commence à bien prendre, hâte de voir ce que ça va donner avec ses joueurs.
    Avec Man U qui se reconstruit lentement mais sûrement, City qui récupère Pep, Tottenham qui a une superbe équipe bien stable, Chelsea et Arsenal sont pour moi les plus en danger pour la saison prochaine.
    On peut cracher sur Milner (il est là pour ca) mais putain, quel énergie
    This is Anfield Road Niveau : DHR
    Funès Mori, quelle pourriture sérieux ce gars ! J'espère qu'il va se faire suspendre comme il faut.
    Selon Sky, il s'agirait d'une grosse entorse à la cheville. On le reverra peut-être pour l'éventuelle finale d'Europa League.

    Concernant le match, Mignolet a du se faire chier. Mais d'une puissance. Il aurait pu aller au bar du club se prendre une petite pinte, y aurait pas eu de différence. 37 tirs à 3.
    C'était un Sunday League Match pendant plus d'une heure. J'avais l'impression que Pool forçait absolument pas. On a quand même eu un Everton hyper faiblard.

    Sinon, il faudrait que Canal+ nous sorte d'autres canaux de diffusion. Parce que MU-Palace et WH-Hornets, je m'en blc
    Et Martinez, encore et toujours sur le banc, incompréhensible.
    This is Anfield Road Niveau : DHR
    Message posté par J-Will
    On peut cracher sur Milner (il est là pour ca) mais putain, quel énergie


    10 passes décisives pour James Milner mine de rien cette saison en PL.
    Astronomy domine Niveau : Loisir
    Message posté par This is Anfield Road
    Funès Mori, quelle pourriture sérieux ce gars ! J'espère qu'il va se faire suspendre comme il faut.
    Selon Sky, il s'agirait d'une grosse entorse à la cheville. On le reverra peut-être pour l'éventuelle finale d'Europa League.

    Concernant le match, Mignolet a du se faire chier. Mais d'une puissance. Il aurait pu aller au bar du club se prendre une petite pinte, y aurait pas eu de différence. 37 tirs à 3.
    C'était un Sunday League Match pendant plus d'une heure. J'avais l'impression que Pool forçait absolument pas. On a quand même eu un Everton hyper faiblard.

    Sinon, il faudrait que Canal+ nous sorte d'autres canaux de diffusion. Parce que MU-Palace et WH-Hornets, je m'en blc


    Cette chaîne est probablement la pire au monde.
    Se taper West-Ham en fil rouge, pour se branler sur un Payet qui ne fait rien, quand t'as le derby de la Mersey et un MU qui revient sur le top 4, c'est quand même très fort!
    Message posté par This is Anfield Road
    10 passes décisives pour James Milner mine de rien cette saison en PL.


    C'est vrai que j'ai du mal à comprendre les critiques. Son début de saison était moyen (comme toute l'équipe ou presque), mais quelle fighting spirit, quelle détermination. Et puis techniquement il est loin d'être aussi limité que certains veulent bien le dire.

    Sa qualité de centre est très appréciable en plus, quand on a Origi à la réception ça marche vraiment bien.
    ThisIsAnfield Niveau : Ligue 2
    Pas pu voir le match mais je vais aller me le mater. Juste de passage pour dire que je souhaite à Funès Mori une grosse blessure dont il se remettra jamais. Bonne soirée.
    leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
    On parle d'au moins 3 semaines pour Origi, mais rien de cassé apparemment.
    purplehazebxl Niveau : DHR
    Putain, j'espère qu'Origi sera rétabli pour l'Euro, parce qu'il était en train de régler définitivement le problème de n°9 de l'EN belge. Apparemment c'est une entorse et pas une fracture, c'est déjà ça.

    Quant à Funes Mori, quelle pourriture ! Son geste est clairement intentionnel et pour couronner le tout, cet abruti brandit son blason à sa sortie, tout fier. Lui, il a vraiment pas la lumière à tous les étages
    Leave-Her-Pool Niveau : DHR
    J'ai mal pour Divock, il prenait vraiment de plus en plus d'épaisseur. Et puis ce jeu de tête nous faisait beaucoup de bien.

    Mine de rien on commence à marquer pas mal de la tête (Sturridge à Bournemouth, Sakho contre Dortmund et Everton, Origi ce soir, Stoke, Lovren, Dortmund...) et on voit des centres de qualités.

    Milner, pas besoin de revenir sur son match, délivre souvent de piètres corners, mais son pied gauche c'est quelque chose...
    Je suis content de voir Ibe et Mignolet passer des matchs un peu tranquilles, je le trouve bien meilleur depuis le match contre City post League Cup.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    594 33