Liverpool continue de défendre Balotelli

1 11
Après le Balo-bashing, place désormais à une vague de soutiens multiples pour que l'international réussisse son retour en Premier League.

Dans l'ombre d'un Rickie Lambert ou d'un Marković pas franchement plus fringants, Balotelli, avec un tout petit but inscrit depuis son arrivée à Liverpool, souffre évidemment de la comparaison avec Luis Suárez. Ce problème d'inefficacité ne serait en tout cas pas dû à un manque de boulot, comme le rassure en conférence de presse Colin Pascoe, adjoint de Brendan Rodgers : « Tout va bien se passer avec Mario parce qu'il a faim et qu'il veut gagner. Après chaque entraînement, il veut faire des tirs, des passes, il veut faire tout son possible pour bosser sur son jeu. Nous, les coachs, on va l'aider dans ce sens. »

C'est aussi ça Balotelli dans son équipe : du palabre permanent.
JGB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Briggy1897 Niveau : DHR
Ce soutien permanent, verbalisé et paternaliste quotidien devient tellement gênant qu'à ce place, je regretterais presque le bashing. Quand ton entourage commence à te prendre en pitié, c'est que t'es au bout du roul'...
tunisiensinonrien Niveau : Loisir
2 buts depuis hier...
Note : 5
J'ai maté le "Europe Arena" de BeIn hier et donc la fin du match de Liverpool avec l'entrée de Mario Balotelli. C'est bien pour lui qu'il marque un but de raccroc, mais derrière il force le trait et fait de la merde en barres. Genre une transversale en une touche de balle qui part en touche immédiatement, un coup franc de trente mètres qui part au dessus d'Anfield, une frappe de 25 mètre sans conviction qui vient finir dans le kop...

En fait Balo' me fait penser un peu à Gignac dans le dur à Marseille, il marquait sur des buts plutôt chanceux, et forçait le trait à chaque fois. Hop, crochet extérieur du droit et frappe dévissé dans les gradins.

On a un peu affaire au même type de joueurs aussi à mon sens. Pas sur le comportement en dehors du terrain, mais ni Gignac ni Balotelli n'ont un talent incommensurable sur la planète football. Ils peuvent être de bons joueurs mais pour Mario, je pense qu'il est simplement surcoté et que tous les gens attendent des exploits individuels et des gestes de classe en permanence.
Shevchenko Niveau : CFA2
La seule différence, ce sont leurs parcours en équipe nationale.
Là où maintenant Balo semble moins intouchable alors que Gignac reprend du galon.

(Ce message est validé avec l'OM)
Message posté par Briggy1897
Ce soutien permanent, verbalisé et paternaliste quotidien devient tellement gênant qu'à ce place, je regretterais presque le bashing. Quand ton entourage commence à te prendre en pitié, c'est que t'es au bout du roul'...


Surtout qu'on a vu que le paternalisme outrancier de Prandelli ne donnait rien, autant changer de méthode.

Après, mettre un tel salaire sur le banc pendant six mois ou le reléguer en réserve dans l'espoir (un peu fou) de le faire "réagir/mûrir", peu de clubs peuvent le faire.
JuanSchiaffino Niveau : National
Jamais facile de s'adapter à un nouveau club, surtout quand on a perdu beaucoup de confiance, et qu'on est buteur.

J'ai par contre noté que son entraîneur n'a pas du voir beaucoup de match de Mario à Milan, le coup du "maintenant tu vas défendre sur les corners" en disait long, car ce joueur était peut etre celui qui prenait le plus de tête sur ceux ci à Milan.

Il devrait jouer un peu plus bas je pense aussi, il n'a pas les mouvements ni les appels d'un vrai 9. Par contre, il cest trouver des ouvertures, conserver le ballon dos au but, jouer en une touche, et il possède une grosse frappe.
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Moi au contraire j'ai trouvé que son entrée a fait beaucoup de bien au reste de l'équipe et qu'il a l'air de plutôt bien s'entendre avec Borini sur le terrain, jusqu'au retour de Sturridge ça pourra faire l'affaire, et j'espère sincèrement que son but, qui était quand même important, lui redonnera un peu confiance, ce dont il manque cruellement depuis le début de la saison.
Message posté par Briggy1897
Ce soutien permanent, verbalisé et paternaliste quotidien devient tellement gênant qu'à ce place, je regretterais presque le bashing. Quand ton entourage commence à te prendre en pitié, c'est que t'es au bout du roul'...


"Ce soutien permanent", oui enfin si un entraîneur commence à enfoncer son joueur, il va pas aller bien loin. Et c'est son job de le faire progresser, aucune pitié là-dedans !
Et puis bon, une question sur trois tourne autour de Balotelli pendant les interviews, donc forcement on parle de lui, et forcement les coachs le défendent...
Message posté par fargii


"Ce soutien permanent", oui enfin si un entraîneur commence à enfoncer son joueur, il va pas aller bien loin. Et c'est son job de le faire progresser, aucune pitié là-dedans !
Et puis bon, une question sur trois tourne autour de Balotelli pendant les interviews, donc forcement on parle de lui, et forcement les coachs le défendent...


Oui mais Balotelli c'est un enfant, si tu crois que c'est en lui passant toutes ses bêtises qu'il va arrêter d'en faire...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 11