En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 34e journée
  3. // Liverpool-Manchester City

Liverpool-City, de quel bois se chauffent les attaques de feu ?

Avec respectivement 90 et 84 buts marqués, Reds et Citizens possèdent de loin les lignes offensives les plus complètes et prolifiques du Royaume. Marquent-elles essentiellement sur exploit personnel, coup de pied arrêté ou attaque placée ? Réponse en six situations de jeu possibles.

Modififié

Foudres de guerre comme le Barça (92 buts marqués) et le Real (90 buts), les deux autres plus puissantes « machine guns » d'Europe en championnat cette saison que sont Liverpool (90 buts) et Manchester City (84 buts) vont-ils autant régaler que leurs homologues ibériques lors du dernier Clásico, remporté 4-3 par les Blaugrana ? Outre l'identité du vainqueur, c'est la question que se poseront sans doute les millions de téléspectateurs et les 45 000 personnes massées à Anfield pour voir le choc de la Premier League, ce dimanche à 14h37 (NDLR : horaires décalées de quelques minutes ce week-end en Angleterre pour cause de commémoration du 25e anniversaire de la tragédie d'Hillsborough). La probabilité de le voir accoucher d'une souris est en tout cas très mince au vu des nombreuses armes offensives des groupes de Brendan Rodgers et Manuel Pellegrini. Symbole de cette force de frappe potentielle, leur cote sur les plus fameux sites de pari en ligne pour un pion planté dans la partie n'atteint même pas 1,10. Ceci supposerait donc que Suárez, Sturridge, Gerrard, Sterling ou Džeko, Touré, Negredo, Silva peuvent marquer à n'importe quel moment, dans n'importe quelle position et surtout pour toute situation possible ? Affirmatif, jugez plutôt la façon dont les deux armadas favorites pour le titre s'y sont prises pour martyriser les gardiens adverses.

Les attaques placées

Expression plus usitée en handball, l'attaque placée désigne en fait l'art de désarçonner une défense bien regroupée, en place, à force de patience, de redoublement de passes, de jeu en déviation, de fixation avant un renversement, etc. Un domaine dans lequel le Bayern de Pep Guardiola est passé maître, mais dans lequel Liverpool et City se défendent très bien aussi.

Liverpool : 25 buts. Grâce aux préceptes de Brendan Rodgers et à un peu de patience, Liverpool n'est plus seulement un collectif bon à envoyer des pralines en direction d'un numéro 9, si doué soit-il. Non, les Reds savent désormais préparer avant d'accélérer, dans l'axe comme sur les flancs, en témoigne leurs 25 unités recensées dans ce style, comme la réalisation de Coutinho à l'aller à l'Etihad Stadium. Des situations qui ont permis à sept joueurs, même le petit Flanagan, de se distinguer, Suárez (10) et Sturridge (7) accaparant le gros du magot.

Vidéo

Manchester City : 37 buts. Les partenaires de Vincent Kompany font encore plus fort avec leur mariage de fins techniciens manieurs de ballon, de flèches et de buteurs patentés, soit 37 buts à la clé. Leur combo favori ? Faire cavaler leur opposition, avant un coup d'accélérateur sur les ailes, une passe en retrait ou un centre et une finition à bout portant. Agüero (9), Džeko (7) et Negredo (5) se sont le plus illustrés à la conclusion de ces actions. C'est pourtant David Silva qui a trouvé la mire le premier en 2013-2014, après une longue possession lors de la 1re journée contre Newcastle.

Vidéo

Les attaques rapides

À la différence de l'attaque placée, sa cousine rapide se définit par son caractère foudroyant, une fois le ballon récupéré relativement haut chez l'adversaire, pour ainsi profiter de la désorganisation du bloc adverse, qui peut mettre plusieurs secondes avant de retrouver un schéma plus cohérent défensivement. Un bon pressing, un ballon volé dans le camp adverse, une projection vers l'avant, un but après deux ou trois passes maximum et le tour est joué.

Liverpool : 8 buts. Avec ses flèches offensives que sont Suárez, Sterling ou Sturridge, le onze liverpuldien sait sur qui compter pour fondre avec furie sur la cage adverse en utilisant la profondeur. Surtout avec des rampes de lancement comme Henderson, Coutinho ou le génial général Gerrard, à la passe pour Sturridge à Fulham. Leur total dans cette catégorie ? Huit unités.

Vidéo
Manchester City : 11 buts. Là encore, preuve que le collectif a pris le dessus sur ses individualités, les Citizens ont fait mieux que l'actuel leader du championnat, avec 11 réalisations. En homme intelligent qu'il est, l'ingénieur Pellegrini use de cette stratégie pour faire briller la qualité de passe d'un Silva ou d'un Touré, et user du sens du but redoutable de ses avants-centres, comme ici avec Džeko contre Hull City.

Vidéo

Le contre

Oui, il y a bien une nuance entre attaque rapide et contre-attaque. La seconde est à emporter en cas de voyage en autobus, en attendant dans son camp bien arc-bouté pour ne pas se faire prendre à son propre piège, avant de chiper le cuir et de fuir en direction de la surface de réparation d'en face. La différence réside donc dans la distance à parcourir, plus longue dans ce cas de figure. A priori pas l'apanage de LFC et MCFC au vu de leur maîtrise ? Pas si sûr.

Liverpool : 12 buts. Les Reds ont-ils des restes de leurs années éjectées du Big Four ? Sans doute. Avec 12 contres décisifs, là encore grâce aux récupérateurs, aux passeurs aguerris et aux sprinteurs adroits pour transformer les offrandes en filets tremblants, il y a du métier. Suárez et Sturridge en ont chacun converti cinq.

Vidéo

Manchester City : 6 buts. Six contre-attaques, c'est le total de Manchester City en la matière. Plus petit donc, mais pas moins honorable. Car le nombre bien supérieur d'attaques placées par rapport à Liverpool mis en relation avec ce chiffre-là prouve bien que City est plus à même d'avoir son adversaire en termes de maîtrise, en lui confisquant le ballon avant d'allumer le grand incendie. La contre-attaque, ça peut quand même servir contre la concurrence, la vraie, comme ici face à Liverpool, avec non pas Álvaro Negredo, mais bien Simon Mignolet à la finition, façon Micka Landreau vs James McFadden.

Vidéo

Les tirs lointains

Si préparer ses attaques collectivement, en possédant le ballon, est l'apanage des principaux grands d'Europe, il n'en reste pas moins que la différence peut se faire grâce au talent d'un homme seul, en solo (voir ci-dessous) ou à base de missiles envoyés des 30m. Si l'Allemagne reste la terre promise des amateurs d'obus balancés façon canon de 88, en Angleterre aussi, on s'y connaît en Blitzkrieg.

Liverpool : 9 buts. Neuf frappes hors de la surface ont fait mouche pour les Scousers, soit exactement 10% de tous leurs buts. Un total qui aurait eu par le passé un principal artisan, Stevie G. Muet cette année, le « captain » a distillé un peu de son savoir-faire à Suárez et Sturridge, trois chacun, ou Coutinho (2), la palme de la catégorie revenant au Pistolero pour son ogive lobée de 35m face à Norwich City.

Vidéo

Manchester City : 6 buts. Il faut y voir le signe que City préfère les trucs à plusieurs que les plaisirs solo. Six shoots armés à plus de 18 m des bois convertis par cinq buteurs différents, le meilleur étant Fernandinho (2), un indice de plus quant à l'importance du jeu fluide et du cuir qui colle aux basques dans la philosophie « pellegrinienne » . Le Chilien a tout de même dû apprécier le cachou de Yaya Touré à Fulham, il y a quelques semaines.

Vidéo

Les exploits individuels

Mais si, vous savez, ce registre dans lequel Lionel Messi, Arjen Robben ou Lucas Moura – les buts en moins – sont des références. On parle là bien sûr de la séquence slalom qui se termine par une véritable ovation du public et onze mecs en face qui mettent les mains sur les genoux, regardent leurs chaussettes et se mettent à pleurnicher comme les Romains : « Ils sont pas humains... »

Liverpool : 5 buts. Lorsqu'il s'agit de voir l'un des siens s'envoler à grandes enjambées, garnissant sa course d'un ou deux petits ponts ou de toute autre fulgurance et la ponctuant d'un tir qui fait mouche, Anfield sait quel chant entonner. C'est sur un air de Depeche Mode : « His name is Luis Suárez, he wears the famous Red, I just can't get enough, I just can't get enough, when he scores a volley or when he scores a head, I just can't get enough... » L'Uruguayen a claqué trois des cinq réalisations de la sorte, dont cet autre bijou contre Norwich City, le jour d'un quadruplé pas volé.

Vidéo

Manchester City : 1 but. Devinette : je suis le seul mec de City ayant réussi une course de 50 m avant d'éliminer d'une feinte un défenseur et de finir d'une frappe puissante à l'entrée de la surface. Je ne suis pourtant ni argentin, ni espagnol et encore moins français comme Agüero, Silva ou Nasri, mais les courses, ça me connaît. Je suis pourtant plus adepte des coups francs, mais cette saison, avec Yaya Touré, j'ai compris que pour faire rimer Serbie avec génie, je devrais m'y prendre autrement, comme ce fut le cas à Swansea. Qui suis-je ?

Les coups de pied arrêtés

Ils font appel à des qualités bien différentes, mais pénalties, coups francs et corners sont les trois mamelles de cette famille primordiale de la Premier League, représentant selon les études environ 40% des buts marqués tous niveaux confondus. Les foirer, c'est donc se tirer une balle dans le pied.

Liverpool : 31 buts. Avec la paire SAS, les buts pleuvent – 49 buts et 18 passes à eux deux – les fautes et les corners aussi. Du pain béni pour un artilleur comme Steven Gerrard, sorte de Guillaume Tell balle au pied, auteur à lui seul de 10 pénalties transformés – pour un seul mis sur le poteau à Old Trafford – deux coups francs directs et plusieurs « assists » sur coup franc indirect ou corner, sa cible préférée étant Martin Škrtel. Cinq des six buts du Slovaque cette année ont été célébrés après un coup de tronche sur ces phases arrêtées. Pour le reste, qui retrouve-t-on à l'ouvrage ? Luis Suárez bien sûr, avec trois caramels - pas vraiment mous - de 20 m ou plus et quatre buts à la réception de centres, mais aussi Henderson, Sturridge, Agger, Coutinho et même Mamadou Sakho.

Vidéo

Manchester City : 23 buts. Il y a chez ces Mancuniens beaucoup moins de dépendance aux coups de pied arrêtés, en témoigne ce pourcentage : 26,2% de leur total de buts, contre 34,45% pour les Reds. Mais il y a une chose qui ne bouge pas d'un iota chez ces deux-là : l'importance d'avoir à sa disposition un maître artificier d'exception. Le Gerrard de City, c'est bien sûr Yaya Touré, en réussite sur six pénalties sur sept, sur quatre des sept coups francs et sur deux corners sur neuf victorieux. Džeko, Negredo, Agüero, Kompany ou Nastasić se partagent les miettes.

Vidéo


Par Arnaud Clement, avec l'aide de Romain Simonetti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City 2 il y a 1 heure Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax 1
il y a 6 heures Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 5 il y a 7 heures Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 5 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 20 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 29 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 47 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 50 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30