En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Liverpool-Leicester (1-0)

Liverpool calme Leicester

Grâce à un but de Benteke, Liverpool s’est offert le leader de Premier League (1-0) dans un match assez triste. La fin de la hype Leicester ?

Modififié

Liverpool 1-0 Leicester

But : Benteke (62e) pour Liverpool

On joue l’heure de jeu d’un match à l’ancienne. Gros dégagements, des duels de déménageurs, et trop peu d’occasions. En somme, le décor parfait pour Christian Benteke. Entré en jeu à la place d’Origi, blessé, l’autre attaquant belge est dans son élément. Il bouscule, il saute, il se livre à un duel de colosses avec Wes Morgan. Puis il jette sa grande carcasse aux six mètres, et d’une frappe peu académique, il débloque un match promis à un bon vieux 0-0. Les hommes de Klopp s’offrent le leader. Et Leicester pourrait voir Arsenal – en cas de victoire contre Southampton – passer les fêtes dans le fauteuil qui était le sien depuis quelques semaines.

Kanté en balade à Anfield


Passé le You’ll Never Walk Alone, Liverpool s’attèle à stopper cette série de trois matchs sans victoires. Le retour d’Henderson permet de mettre le très vieillissant Lucas sur le banc. Jürgen Klopp fait confiance à Divock Origi pour la pointe de l’attaque des Reds. De son côté, Kasper Schmeichel, le gardien des Foxes, a apparemment bien poussé sur le foie gras pour Noël. Le fils de la légende mancunienne voit la première frappe de Coutinho frôler son poteau. Le premier festival de Mahrez arrive très vite. Quatre minutes de jeu, et Moreno a déjà subi les foudres de l’international algérien. Sur le premier corner du match, les Foxes prennent la pression. La domination des hommes de Klopp s’accentue. Au quart d’heure de jeu, la frappe de Lallana passe juste à côté du but. Les filets tremblent, et tout Anfield croit à l’ouverture du score. Emre Can et Origi font briller Schmeichel, qui sort deux belles parades coup sur coup. Sur le côté, Jürgen Klopp a fait plus de courses et d’efforts que Riquelme pendant toute sa carrière. L’ancien entraîneur de Dortmund peut être satisfait de sa charnière made in Ligue 1 qui contient bien Jamie Vardy. Très discret, le meilleur buteur du Royaume obtient enfin une petite occasion, mais envoie sa tête au-dessus du but de Mignolet. Au milieu de terrain, c’est N’Golo Kanté qui fait la loi. Le milieu de Leicester fait manger la pelouse à Can avec un superbe petit pont, et multiplie les interventions devant les offensives de Liverpool. Auteur d’une bonne demi-heure, Origi est contraint de sortir. À cinq minutes de la pause, Mahrez fait enfin plonger Mignolet. Le gardien belge sauve les siens après un festival de l’ancien Havrais. Mi-temps. Le leader de Premier League s’accroche à Anfield.

Benteke débloque tout


Au retour des vestiaires, les deux équipes offrent un horrible concours de kick and rush. La charnière Lovren-Sakho enchaîne les mauvaises relances, et Kasper Schmeichel invente la sortie fantôme. Emre Can manque de devenir l’ennemi numéro un en Angleterre, après un gros tacle sur Vardy. Pour la qualité technique, on repassera. Firmino tente bien de tromper la solide défense de Leicester, mais sans succès. À l’heure de jeu, Benteke remporte son duel de déménageurs avec Morgan, mais ne cadre pas son coup de crâne. Endormi, le public d’Anfield est réveillé par Robert Huth qui canarde un supporter après une faute. Deux minutes plus tard, Liverpool concrétise enfin sa domination. Benteke trompe Schmeichel et ouvre le score. Leicester paie son match très timide. Peu en vue, Vardy est même sorti par Claudio Ranieri.


Après ce but, Leicester se réveille enfin. À vingt minutes du terme, Dyer est tout proche d’égaliser. Mais Mignolet calme les ardeurs du leader de Premier League. Les dernières minutes sont tendues. La tactique de Leicester est simple : des longs ballons dans la surface, et quelques taquets à Mignolet. Mais sans succès. Coutinho manque de doubler la mise avec une frappe exceptionnelle qui passe juste au-dessus. À trois minutes du terme, c’est Henderson qui gâche totalement un contre des Reds. Pour couronner ce triste match, Benteke rate une énorme occasion sans gardien à la dernière minute du match. Coup de sifflet final. Liverpool, qui restait sur trois matchs sans victoires, calme la hype Leicester.


Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 10
Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 3 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7