Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Chelsea-Liverpool (1-2)

Liverpool baffe les Blues

À Stamford Bridge, les Reds ont humilié Chelsea en première période avant de lever le pied et gérer leur avance. Liverpool a marqué deux buts, mais a surtout proposé un jeu de grande qualité. Tout le contraire de son adversaire.

Modififié

Chelsea 1-2 Liverpool

Buts : Costa (61e) pour Chelsea // Lovren (17e) et Henderson (36e) pour Liverpool

Tous les éléments étaient réunis pour la transformation. L'arrivée d'un nouvel entraîneur qui avait déjà montré toutes ses compétences, un recrutement plutôt intelligent avec un effectif conservé et enrichi par petite touches, des premières performances encourageantes marquées par une détermination sans faille. Ne manquait plus qu'un véritable test pour confirmer que Chelsea avait définitivement changé. Dans son stade, pour que ce soit beau. Un vendredi soir, pour que ça brille. Face à un concurrent sympathique, pour que ça respire le neuf.

Bah non. Les journées précédentes n'étaient que de la poudre aux yeux. Les Blues sont quasiment les mêmes que l'an dernier. Peu de jeu, peu de folie, peu d'étincelle. Alors oui, il faut reconnaître que ce Liverpool-là a une belle gueule et qu'il a su s'inspirer de tout le charme de son coach pour apprendre à faire plaisir aux yeux. Suffit de regarder le bijou d'Henderson pour s'en convaincre. Mais de là à ce que les locaux s'effondrent de cette façon... Soyons clairs : la rencontre n'a pas duré plus de quarante-cinq minutes. Le temps pour les Reds de marquer deux buts. Avec cette défaite, le titre paraît déjà loin pour Chelsea, qui perd sa troisième place au profit de son bourreau.

Le Chelsea de 2015-2016


Pourtant, tout commence bien. Avec un petit spectacle de lumière pour accueillir la grande actu de Stamford Bridge, à savoir le retour – et la titularisation – de Luiz, qui remplace au pied levé Terry. En face, Firmino, blessé de dernière minute, cède sa place en pointe à Sturridge, un ancien de la maison également. Qui fait d'ailleurs passer un premier frisson en testant les gants de Courtois, clairement pas serein sur le coup. La partie démarre tambour battant et ce sont les Reds, en possession de la balle, qui se montrent les plus incisifs. Ils ne tardent pas à concrétiser leur domination, avec un but de Lovren, complètement oublié au deuxième poteau.

Si la méthode Klopp, basée sur un intense pressing, fonctionne, Conte ne peut se féliciter que d'une seule chose : les efforts défensifs fournis par Oscar et Hazard. Sinon, c'est le néant total. Costa est esseulé en attaque, Luiz se fait exploser le nez sur un duel aérien, Ivanović enchaîne les fautes et c'est tout Chelsea qui boit la tasse devant la fougue de Liverpool. À se demander si la rencontre se déroule bien à Londres. Surtout lorsqu'on voit les hommes du Jürgen remonter le cuir en toute décontraction.

La Klopp attitude


Le chef-d’œuvre – qui signe la fin officieuse du match – a lieu un quart d'heure avant la pause. Profitant de la passivité incroyable de l'adversaire, Henderson dépose sa frappe en pleine lucarne alors qu'il se trouve en dehors de la surface. Du talent à l'état pur. Grandiose. Quelle différence de niveau entre l'Anglais et son homologue brésilien, Oscar ! Chelsea a beau se réveiller afin d'éviter davantage d'humiliations, il est trop tard. Willian se remet à jouer et Costa à exister, mais la bataille tactique, comme la qualité de jeu, est toujours à l'avantage de Coutinho et consorts.


Mané et Clyne sont au top pendant que Matip confirme son statut de patron. Costa fait toutefois honneur à son statut de meilleur buteur de Premier League en réduisant le score. De quoi penser à un retour inespéré ? L'attaquant y croit quelques minutes plus tard en donnant du boulot à Mignolet. « Enfin de l'action ! » , gronde Stamford Bridge. Mais ce sont bien les supporters de Liverpool qui repartent avec le sourire. Leurs voisins, eux, se remettent à pleurer. Après seulement quelques semaines de répit.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 39 minutes Le magnifique coup franc de Rooney avec DC United 1
    Hier à 15:23 Rocco Siffredi prend la défense de Ronaldo 161 Hier à 12:37 Wenger est prêt à retrouver du boulot « à partir du 1er janvier 2019 » 36
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE