En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 20e journée
  3. // QPR/Liverpool (0-3)

Liverpool assomme QPR

Les Reds n'ont eu besoin que d'une mi-temps pour régler le sort d'un Queen Park Rangers à la dérive (3-0). Auteur d'un doublé et d'un très bon match, Luis Suárez est encore sorti du lot.

Modififié
Queen Park Rangers 0-3 Liverpool
Buts : Suárez (10e, 15e) et Agger (29e) pour Liverpool

Le choc des losers. C'est ainsi qu'aurait pu être nommé cette dernière affiche de la 20e journée de Premier League. Le grand Liverpool, aussi proche de la zone rouge que de l'Europe, en déplacement chez le puissant Queen Park Rangers, au fond du trou. Deux clubs aux objectifs actuellement loin d'être atteints. L'arrivée de Redknapp sur le banc des Londoniens avait redonné un peu de fraîcheur à un groupe très mal en point. Trois nuls, une victoire (la première de la saison en championnat) et du mieux dans le jeu. Mais les défaites à Newcastle et ici au Loftus Road ont fait replonger QPR dans le doute. Cet après-midi, les rayés bleu et blanc ont enchaîné une troisième déroute, en coulant complètement en première mi-temps. Menés 3-0 à la demi-heure de jeu, ils ont été dépassés par un bon Liverpool, sérieux et dangereux, guidé par un Suárez toujours aussi affûté. Pendant que QPR s'enfonce, les Reds reviennent à cinq points d'Arsenal (qui compte un match en moins). La route est encore longue, mais avec 4 victoires en 6 matchs, il y a du mieux.

Suárez s'amuse

Malade, Brendan Rodgers n'est pas sur le banc de Liverpool pour la rencontre. Incertain, Luis Suárez est, lui, bien présent à la pointe du 4-5-1 des Reds. En face, Redknapp sort son 4-4-2 avec la doublette Cissé-Taarabt aux avant-postes. Mais l'homme de ce début de match est bien l'Uruguayen, que les 34 ans de Clint Hill ont beaucoup de mal à suivre. Après une première lourde frappe sortie par Júlio César, l'ancien buteur de l'Ajax inflige un deuxième coup de rein au capitaine local, fatal celui-ci (10e). Le Loftus Road a à peine le temps de s'en remettre, que Suárez s'échappe encore, s'autorise un une-deux avec Armand Traoré et fait déjà le break (15e). Fragiles, peu concentrés, mal organisés, les locaux sont affligeants. Sur un énième corner joué trop facilement à deux, Agger s'amuse du marquage aléatoire de M'Bia et triple la mise (29e). Pathétique collectivement, incapable d’enchaîner trois passes, QPR prend l'eau de tous les côtés, se fait dessus à chaque fois que l'excellent Suárez touche le ballon et s'en sort bien avec ce 3-0 à la mi-temps, tant Liverpool s'est procuré d'occasions franches. Reina, lui, n'a vu la balle que sur deux ou trois frappes lointaines et peu dangereuses de Taarabt. Et un retourné foireux d'un M'Bia toujours aussi théâtral.

Barton dans les tribunes

Invisible, Djibril Cissé est remplacé par Shaun Derry et ses 35 ans, pour une réorganisation tactique. Densifier le milieu de terrain pour boucher les fuites, ça serait déjà pas mal. Mais comme en première période, c'est Suárez qui relance les débats avec une frappe claquée en corner par l'ancien de l'Inter, puis une remise en retrait pour Gerrard, tout près de planter le quatrième. Il y a du mieux pour QPR, plus équilibré et plus appliqué. Quasi meneur de jeu, M'Bia n'en finit plus de grimper sur le terrain. Omniprésent, il ne s'en sort d'ailleurs pas si mal, même s'il manque sérieusement d'automatismes aux abords de la surface, à l'image de cette frappe à la Titi Henry, dix mètres à côté. Liverpool gère le résultat et tente de faire tourner au milieu, avec un Steven Gerrard toujours aussi propre et élégant, même si pas aussi efficace qu'à la belle époque. Dans les tribunes, Joey Barton doit se dire qu'il a fait le bon choix en allant prendre l'air méditerranéen. Granero et Fabio, deux recrues phares de l'été, font leur entrée, sans avoir vraiment l'occasion de changer la donne. Les fans des Reds chantent leur amour pour leur club et félicitent leurs joueurs. Pour QPR, ça commence à sérieusement sentir le roussi.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 16 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6